FukuokaVie quotidienne

Mes bonnes raisons d’aimer vivre à Fukuoka

Fukuoka le soir, quartier de Nakasu et Canak City

Et de sept ! Dans quelques semaines je fêterai les sept ans de mon arrivée à Fukuoka. Et oui déjà, ça passe vite.
Il y a quelques années j’avais rédigé un article sur ce que je n’aimais pas ici mais j’ai réalisé récemment que je n’avais jamais parlé en détail de ce qui me plaisait. L’heure est au bilan : pourquoi j’aime tant vivre à Fukuoka ?

C'est une ville où il fait bon vivre...

Arrondissent de Hakata, Fukuoka
Le quartier paisible du temple Jôten-ji

L’un des points forts de Fukuoka est que c’est une grande ville mais qui en a gommé tous les mauvais aspects pour ne garder que ceux qui la mettent en valeur. Il y a beau y avoir plus de 5 millions d’habitants, Fukuoka est une ville à taille humaine, une sorte de gros village.

Quelques exemples :
– il est très fréquent de connaître quelqu’un qui connaît… le monde est tout petit;
– il est rare de faire la queue pour un restaurant (car les habitants de Fukuoka détestent attendre);
– grâce à l’aéroport tout proche les buildings sont réglementés en taille et il n’y a pas d’immenses tours;
– il y a beaucoup de parcs et de verdure, la mer et la montagne sont à portée de main.

... et qui est aussi super dynamique !

J’adore Fukuoka car si elle préserve farouchement ses traditions, il y a toujours de projets en cours pour faciliter le quotidien des habitants et rendre la ville encore plus agréable à vivre.
Par exemple « Fukuoka NEXT » dont je fais partie incite les habitants à se motiver pour imaginer le futur de Fukuoka : création de starts-ups, initiatives citoyennes, etc. Chacun peut apporter ses idées et les intégrer à un projet concret de développement de la ville. 

Autrement, entre les nombreux festivals, expos, événements sportifs, concerts et salons, il y a toujours quelque chose à faire le week-end et pendant les congés et il arrive souvent que je n’ai pas le temps de tout faire ou que je me bouge… quand c’est déjà fini.

Bref, on ne s’ennuie pas !

Festival hakata Gion Yamakasa, Fukuoka
Le festival Hakata Gion Yamakasa a lieu tous les ans du 1er au 15 juillet.

Les gens sont super sympas et chaleureux

Réunion Fukuoka NEXT no NEXT
Réunion avec des habitants de Fukuoka

Avant de venir habiter au Japon, lorsque j’y venais en tant que touriste et même avant, j’avais toujours entendu dire que les habitants d’Ôsaka étaient les plus chaleureux du Japon. En fait ils sont bien froids comparés à ceux de Fukuoka !
Même si on croise des imbéciles dans la rue comme partout, je n’ai quasiment jamais rencontré directement quelqu’un qui soit froid, désagréable ou excédé, même dans les endroits touristiques.
Ici il est très facile de sympathiser avec les gens. Tout le monde parle naturellement avec les personnes autour. Il y a encore quelques jours Kiyo et moi avons longuement bavardé avec une dame qui était assise à côté de nous dans les gradins du festival Yamakasa.  Quand je vous disais que Fukuoka était un grand village.

On y mange divinement bien

La réputation de la gastronomie de Fukuoka n’est plus à refaire. La cuisine régionale est délicieuse et variée. D’ailleurs le tourisme japonais et asiatique à Fukuoka se fait surtout sur base de nourriture.

Quelques-uns de mes plats locaux favoris :
– goma-saba, des maquereaux crus servis dans une sauce à base de sauce soja, mirin et graines de sésame (je vous propose bientôt la recette !);

– Hakata ramen (surtout avec des nouilles à peine cuites « bari kata-men »);

– Mizutaki, un nabe léger de poulet et légumes;

– en hiver un bon game-ni, un plat mijoté avec du poulet et des légumes

Game-ni (Chikuzen-ni), un plat japonais originaire de Fukuoka
Le game-ni est un plat mijoté originaire de Fukuoka

Les habitants de Fukuoka adorent leur ville... et le font savoir

"Fukuoka est fantastique", tem de yosakoi Nagare
"Fukuoka est fantastique"

Le régionalisme est quelque chose de très fort au Japon, chaque département se mettant en avant, mais à Fukuoka c’est une autre dimension ! Les habitants ne sont pas forcément les plus au courant des atouts touristiques de leur ville mais ils l’adorent et en sont très fiers ! Et quand des gens te parlent avec émotion et entrain de leur ville, difficile de ne pas l’apprécier.

Il n’est pas rare de démarrer une conversation en demandant à une personne ce qui l’amène à Fukuoka, tout comme on croule sous les louanges et les remerciements quand on dit qu’on adore la ville. Les t-shirts et autres produits estampés « Fukuoka » sont hyper populaires, tous les bus sont aux couleurs de souvenirs ou produits locaux, idem pour les publicités à la télévision. Et puis je n’ai jamais rencontré une seule personne qui n’aimait pas la ville ou souhaitait en partir. 

C'est la porte d'entrée de Kyûshû, la plus belle région du Japon*

*Ceci est un avis strictement personnel.

Kyûshû c’est 7 régions magnifiques et variées : montagnes, mer, volcans, onsens, châteaux, grandes villes, plages et randonnées. On y trouve de quoi satisfaire toutes les envies et tout est facilement accessible depuis Fukuoka.
Je suis toujours contente d’aller quelque part 
lorsque l’occasion se présente, peu importe la destination, mais il y a tellement à voir et à faire à Kyûshû et c’est tellement facile d’accès que j’ai tendance à ne pas avoir particulièrement envie d’en sortir*.

*Edit : je précise que j’ai beaucoup voyagé dans tout le Japon avant de venir m’installer à Fukuoka et aussi depuis que je suis ici. Pour résumer très grossièrement j’ai voyagé entre Hokkaidô à l’île d’Iriomote donc oui je connais les autres régions 🙂

Le mont Aso, préfecture de Kumamoto
Depuis avril 2019 il y a une ligne de bus directe entre Fukuoka et le mont Aso !

Parce que c'est un coup de foudre...

Béné no Fukuoka !
Avec mon super t-shirt "Fukuoka city"

… et je crois qu’un coup de foudre ça ne s’explique pas 🙂

Si vous connaissez ou vivez à Fukuoka, qu’est ce qui vous a fait aimer la ville ?

Tags:

24 comments

  1. Avatar

    Salut Bene!
    Ma première visite de Fukuoka fut loin du coup de foudre, on est arrivé par bateau de Corée du Sud, il faisait un temps dégueux, on voyageait en juin… Quelle idée, moi qui déteste la pluie ;o)
    On est revenu à Fukuoka par la suite, sous le soleil, ça change tout ^^ Enfin, je suis comme ça, la météo joue pour beaucoup dans mon cas.

    Si mon coup de foudre fut pour Kyoto, je n’hésite néanmoins pas à faire le tour du Japon et apprécie chaque nouvelle région visitée. Je peux comprendre que tu ne ressentes pas le besoin de visiter le reste du pays, mais à mon sens c’est un peu dommage car chaque région en vaut la peine. Je ne pourrais dire quelle est ma région préférée, je crois qu’il n’y en a pas, je les aime toutes, même si comme je l’écris, j’ai le coup de coeur pour Kyoto. Cet été nous partons à la découverte d’Hokkaido. Je suis prête à parier qu’elle va tout autant me plaire que Kyushu, Shikoku ou Honshu! :o)

    1. Béné

      En fait j’ai voyagé au Japon pendant quelques semaines tous les ans pendant 6 ans avant de venir m’y installer, j’ai vu beaucoup de régions (Hokkaidô, Tôkyô et le tout le Kantô, Niigata, Matsumoto, Takayama, Kanazawa, Ôsaka, Kyôto, Nara, Okayama, Takamatsu, Hiroshima, Okinawa et j’en oublie sûrement). C’est justement parce que j’ai voyagé un peu partout avant de venir que « je peux me permettre » de rester à Kyûshû.

      C’est vrai que mes anciens voyages ne sont plus indiqués sur mon blog. J’ai modifié mon article du coup.

      J’ai beaucoup aimé Kyôto que j’ai visitée lors de mon tout premier séjour mais j’y suis retournée depuis et la ville ets vraiment victime de son succès et ça devient un enfer. Je préfère garder en tête les belles images de mon premier voyage.

      1. Avatar

        Je suis malheureusement bien d’accord avec toi en ce qui concerne le tourisme sur Kyoto. Je crois que c’est pour ça que j’apprécie de plus en plus les régions plus reculées et confidentielles. Ou alors c’est juste l’âge qui fait ça ;o)
        Belle soirée à toi et ton mari ^^

  2. Avatar

    J’ai connu Fukuoka par hasard, parce que mes beaux parents s’y sont installés (ils sont partis de Tokyo après les événements de Fukushima, en 2011).
    La première fois qu’one st arrivés à Fukuoka, c’était pendant la saison des sakura, autant dire qu’on était émerveillés.

    Je trouve comme toi que les gens sont hyper chalereux, on discute facilement de tout et de rien, ça m’a d’ailleurs étonnée que les gens viennent si facilement me parler alors que je suis étrangère. C’est d’ailleurs rigolo qu’ils viennent plutôt vers moi et pas vers mon mari qui est japonais XD
    J’aime beaucoup que la ville soit à proximité de la mer et des montagnes, et alors les volcans… tout ce que j’aime!

    Je nous y verrai bien rejoindre mes beaux parents pour y vivre, ça ne serait pas pour tout de suite mais je ne ferme pas la porte si une opportunité se présente… qui sait, la vie nous réserve tellement de surprises! Je me verrais difficilement vivre ailleurs au Japon, sauf peut être une des îles d’Okinawa ^^

    Bref, tu habites une chouette ville, et j’ai déjà hâte d’y retourner!

    1. Béné

      Ça alors ! Je pensais que tes beaux-parents étaient originaires de Fukuoka. Ça plairait à tes filles de venir vivre au Japon ?

      1. Avatar

        Je pense que ça leur plairait, quand on leur pose la qestion elles sont plutôt enthousiastes.

        Après je me pose plein de questions concernant le système éducatif au Japon et la société en général. Surtout que mon mari est parti du Japon après le lycée pour fuire le carcan social, si on peut dire. Ca lui pesait trop.
        C’est difficile de prendre une décision quand ça ne concerne pas que soi même, je ne voudrais pas que à cause de mon envie d’aller vivre au Japon elles se retrouvent dans un pays où elles ne se sentent pas bien :/

        De son coté mon mari me décrit une vision plutôt négative de son pays, d’un autre côté après quelques séjours j’ai constaté que c’est un pays où je me sens bien et en sécurité. Mais c’est difficile de se faire une vraie idée sans vraiment vivre sur place.
        Dans l’idéal j’aimerais y habiter quelque temps, un ou deux ans peut être, pour voir si ça nous convient à chacun. Et si on y est bien, pourquoi pas plus longtemps 🙂

  3. Avatar

    Bonjour Béné,
    J’aime aussi beaucoup Fukuoka car comme tu le dis, c’est la porte d’entrée de Kyushu que j’apprécie particulièrement depuis maintenant quelques années. J’ai également remarqué la facilité qu’ont les habitants à discuter avec toi et c’est très appréciable.
    J’y ai trouvé mon point de chute dans la presqu’île de Kunisaki chez une famille d’agriculteurs qui sont maintenant devenus des amis. Et même si je commence à avoir vu pas mal de régions du Japon, Fukuoka et Kyushu sont mes préférés juste devant Hokkaido… Allez, plus que 3 mois avant mon prochain voyage sur Kyushu…

    EDIT : merci de ne pas laisser d’informations personnelles comme votre nom de famille.

    1. Béné

      Kunisaki c’est sympa. J’adore les séjours dans les fermes.

  4. Avatar

    En tout cas, tu donnes envie de visiter la ville et la région.
    Quand je reviendrai au Japon, j’espère bientôt, il n’est pas impossible que j’y vienne.
    Au plaisir.

  5. Avatar

    Je t’avoue que je ne connaissais Fukuoka que de nom et que je ne m’y intéressais pas plus que ça… et puis j’ai connu ton blog
    Et maintenant je rêve découvrir cette ville (même tout Kyûshû !).
    Je sais qu’un jour je m’y rendrai, j’espère très bientôt.
    J’adore lire tes articles. Merci

    1. Béné

      Merci de ton commentaire.

  6. Avatar

    Ton amour pour Fukuoka est communicatif 🙂 Je me demandais : combien de temps dure le trajet du bus entre Fukuoka et le mont Aso ? Et combien y a-t-il de bus par jour ? Merci pour tes articles et ton compte Instagram, qui me font voyager par procuration avant que je puisse enfin visiter Kyushu 🙂

    1. Béné

      Merci de ton commentaire 🙂 Ça prend 3h10 et il y a 3 bus par jour.

  7. Avatar

    Bonjour!
    Je te suis depuis un petit moment sur insta et tes photos ainsi que ta passion pour ta région m’ont vraiment donné envie de venir la visiter!
    Je suis venue une fois au Japon en 2016 et je compte y revenir à l’automne 2020…
    Osaka, Hiroshima et Kyushu pour 3 semaines. Ton blog va m’être bien utile pour planifier mon voyage!

    1. Béné

      C’est dans plus d’un an mais bon voyage 🙂

  8. Avatar

    Vraiment depuis que je te suis j’ai très envie d’aller à Fukuoka et aux alentours aussi pour mon premier voyage au Japon. Et ça c’est vraiment très fort

  9. Avatar

    Bonjour Béné, nous arrivons pour découvrir Kyushu d’ici 2 semaines et les événements récents liés aux pluies nous inquiètent, au delà de pensées solidaires pour l’île et ses habitants…comment est la situation à ce jour ? Nous n’avons pas renonçé à venir mais espérons pouvoir profiter de notre voyage sans trop de galères…Merci si tu as le temps de nous répondre;
    Géraldine

    1. Béné

      Bonjour,
      je ne sais pas ce que les médias hors du Japon ont fait parvenir comme informations mais il y a juste eu de fortes pluies (combinaison entre la fin de la saison des pluies et un typhon qui passait vers la Corée). Il y a eu des personnes évacuées (surtout préventivement) mais rien qui n’impacte les voyageurs ou les infrastructures touristiques. Venez sans crainte 🙂

  10. Avatar

    Bonjour Béné !
    Déjà félicitations pour ton installation au Japon, j’espère que ça se passe bien !
    J’ai une petite question parce que j’y pense aussi, est-ce que la barrière de la langue est vraiment trop grande (je ne parle pas un seul mot japonnais, malgré les applications pour apprendre), est*ce que c’était pareil pour toi ? J’aimerai savoir ton expérience dans le domaine. Merci de ta réponse et bonne continuation.

    1. Béné

      Bonjour et merci !
      Quand je suis arrivée à Fukuoka j’avais déjà étudié le japonais pendant quelques années donc je n’ai pas eu de difficultés en particulier, sauf pour tout ce qui est administratif, je ne comprenais pas grand chose.
      Auparavant j’ai passé plusieurs séjours au Japon dont plusieurs fois en école de langue (hébergement en appartement autonome) et je me souviens juste de deux fois où j’ai vraiment été en difficulté pour comprendre ce que mon interlocuteur me disait. Je ne suis jamais allée au Japon en ne parlant pas un seul mot de japonais donc je ne sais pas si ma réponse te sera utile.

      1. Avatar

        Bonjour,
        D’accord, non ça a été utile, j’aurai dû m’y mettre avant ahah je vais essayer mais c’est vrai que je n’ai pas l’esprit langagier du coup ça repousse à chaque fois mon voyage au Japon…J’ai peur d’arriver sur place et d’être complètement perdue..
        Merci beaucoup !

  11. Avatar

    Bonjour Béné !
    Ça fait quelques temps que je te suis et c’est en lisant ton blog (et ton insta) qu’on a décidé avec mon conjoint d’inclure quelques jours à Fukuoka lors de notre voyage au Japon en avril dernier et je peux te dire qu’on ne l’a pas du tout regretté ! J’ai adoré Fukuoka !! (gros coup de coeur)
    Ton article résume vraiment bien cette ville, et si je devais comparer entre Tokyo, Kyoto, Osaka, c’est clairement à Fukuoka que j’ai eu le plus d’interactions avec les habitants. Ils étaient tellement amicaux et bienveillants !
    J’envisage de partir 1 an en PVT au Japon en 2020 et je sais déjà que je reviendrai à Fukuoka avec grand plaisir !

    Merci beaucoup pour ton partage 🙂

Laisser un commentaire