À propos

A propos

Bonjour, hajimemashite

Béné no Fukuoka ! - blogueuse française à Fukuoka

Je m’appelle Bénédicte (appelez-moi Béné), je suis française et j’habite à Fukuoka dans le sud-ouest du Japon.

Biographie

Il était une fois une petite collégienne aux yeux verts et cheveux châtains qui découvrit par hasard la langue japonaise…

Ma passion pour le Japon a commencé au collège, grâce à ma découverte de la langue japonaise. Pas de manga ou d’anime, c’est bien le japonais, sa sonorité, son rythme et ses mots qui m’ont conquise et m’ont fait m’intéresser au pays de manière de plus en plus large.

À l’époque, avant même d’envisager de visiter le Japon, je dévorais les guides touristiques et j’ai immédiatement été attirée par Kyûshû, ses volcans, ses cultures, son patrimoine, la beauté de ses paysages.
J’ai eu ensuite la chance de pouvoir voyager dans tout le Japon quelques semaines par an pendant 5 ans, chaque voyage renforçant un peu plus mon amour pour ce pays, ce pays où je me sentais si bien, qui correspondait tellement à ma personnalité.
Mon amour grandissant pour le Japon m’a donné envie d’y vivre une fois mes études terminées et c’est après avoir envisagé une multitude d’options que j’ai posé mes valises à Fukuoka, à Kyûshû qui m’avait tant plu plus jeune.
Mon objectif ? Étudier 18 mois dans une école de japonais afin de renforcer mes capacités et puis, si la vie japonaise me convenait, y rester un an de plus en en visa vacances-travail. J’espérais néanmoins secrètement que je pourrais rester y vivre…

Neuf ans se sont écoulés et mon rêve s’est réalisé. Parfaitement bilingue et intégrée au Japon, je travaille dans une entreprise japonaise en tant que directrice artistique spécialisée dans le tourisme local, je suis mariée à un japonais et nous élevons notre petit garçon franco-japonais .
Si j’ai eu un coup de foudre pour Fukuoka dés que j’y ai posé le pied, aujourd’hui je suis convaincue que je ne pourrais vivre ailleurs au monde.Une belle et solide histoire d’amour s’est nouée entre ma ville d’adoption et moi.

Cela fait maintenant presque 10 ans que je sillonne les rues de Fukuoka et les routes de Kyûshû et je passe une bonne partie de mon temps libre et mon énergie à les faire connaître auprès des francophones : blog, réseaux sociaux, participation à des projets au niveau local ou international, rédaction d’articles ou interprète, rien ne m’arrête et mon CV s’agrandit au fil des années.

A suivre…. 

Le Japon et moi

en quelques dates clefs...

2004

Découverte du Japon via la langue japonaise

Avril 2006

Premier voyage au Japon

Juillet 2011

Premier voyage à Kyûshû

Septembre 2012

Emménagement à Fukuoka. 

Mars 2014

Fin des cours, changement de statut de résidence, JLPT N1

Juin 2015

Changement de travail, spécialisation dans le tourisme local.

Octobre 2018

Mariage

Septembre 2020

Naissance de mon petit garçon

Mes passions

Apprendre la culture et l'histoire de Fukuoka

Le masque Niwaka, histoire d'un symbole de Fukuoka

Ma ville me passionne et je suis toujours avide d’en apprendre plus à son propos.  Petite anecdote : je suis une des rares étrangères à avoir réussi le Fukuoka-kentei, l’examen de connaissances sur Fukuoka.

Voyager à travers Kyûshû

Observatoire Yunohira, Sakurajima, Kagoshima

Ma belle île regorge tellement d’endroits à visiter et de choses à faire que je suis comblée et ne ressent pas le besoin d’aller ailleurs, hormis de très rares exceptions.

Koyomi seikatsu

Setsubun

Koyomi seikatsu est l’art de vivre au rythme des saisons en suivant des coutumes journalières appelées gyôji . Je m’y suis intéressée avec la naissance de mon fils et plus j’en apprends plus le sujet me passionne…

La danse yosakoi

Team de yosakoi "Nagare", festival Kyûshû Gassai, ville de Kumamoto

J’ai pratiqué cette énergétique danse japonaise pendant 3 ans au sein d’une troupe de Fukuoka. Le yosakoi m’a permis de vaincre une partie de ma timidité et… c’est là que j’ai rencontré mon mari.