KagoshimaKyûshûTravailler au Japon

Déplacement professionnel à Kagoshima : Izumi et Akune

Grue à Izumi, terre de migration, Kagoshima

Hier, 24 décembre 2015, j’avais un déplacement professionnel d’une journée dans la préfecture de Kagoshima. Au programme de cette journée : Izumi et Akune, deux petites villes pas très touristiques du nord-ouest de la préfecture.


L’entreprise pour laquelle je travaille à réalisé les deux sites web touristiques des villes d’Izumi et Akune. Comme j’ai été la graphiste pour les deux projets, j’ai été conviée à une réunion la mairie de Akune pour faire le point. Prévu depuis septembre et longtemps repoussé, j’ai été contente d’enfin pouvoir y aller mais très honnêtement, je n’étais pas vraiment utile à cette réunion. Je pense que c’est ma chef qui voulait que je découvre la région plus qu’autre chose. Loin de moi l’idée de me plaindre cependant, j’étais super heureuse de pouvoir m’évader une journée et de découvrir un petit bout de ces deux villes dont je n’avais vu que des photos.

 

Akune (阿久根)

Le shinkansen s’arrêtant à Izumi, nous sommes descendus à cette gare mais sommes montés immédiatement dans notre voiture de location direction la ville voisine d’Akune.
Akune est célèbre pour ses énormes pamplemousses, son marathon, son île aux daims, sa jolie gare rénovée et la beauté de sa côte. C’est tout. Les choses à voir et à faire son quasi-inexistantes et en faisant leur site je me suis souvent demandé si ils en avaient vraiment besoin…

Une fois arrivés sur place nous n’étions pas loin de l’heure du déjeuner alors nous avons cherché un endroit où manger. Le restaurant où nous souhaitions aller étant fermé, nous nous sommes rabattus sur un petit restaurant de sushis appelé Tarô Sushi, une très bonne adresse à retenir si vous êtes de passage dans le coin.

Nous avons tous choisi le ladies set (1500 yens) qui a dépassé ce qui nous avons pu imaginer : le plateau était énorme ! Au menu : sushis, makis et inari sushis, tempuras, grosse salade, flanc aux oeufs (chawan mushi), soupe miso et sashimis. Tout était frais, savoureux et joliment présenté comme la très belle assiette sur laquelle reposait les sushis. Mention spéciale pour les verres à thé que j’aurais bien rapporter : ils étaient entièrement décorés de noms de poissons et animaux marins.

Puis nous sommes allés à la mairie pour notre réunion. Quand nous leur avons fait part de notre envie de visiter Ôshima, l’île aux daims, on nous a dit que c’était impossible car l’île est inaccessible depuis que son port a été à moitié détruit par un typhon en début d’automne. Il rouvrira en mars prochain. Comme il n’y avait rien d’autre qui nous attirait nous avons décidé de rejoindre Izumi

Tarô Sushi, Akune, Kagoshima
Notre menu

 

Izumi (出水)

Izumi est la terre d’accueil des grues qui viennent passer l’hiver dans cette région de Kyûshû. Elles viennent pour la plupart d’Asie centrale et Izumi est le seul endroit au monde où elles viennent en si grand nombre. Le jour de notre visite elles étaient plus de 14 000 mais le maximum est de 20 000 (vers fin janvier) ! Il y un observatoire qui coûte 210 yens mais très franchement on les voit de plus près depuis la route. C’était la première fois que j’en voyais donc j’étais vraiment contente et leur nombre était en effet impressionnant.

L'observatoire des grues à Izumi, Kagoshima

Après nous avons fait un bref détour par l’ancien quartier de samourai “Izumi-fumoto” avant de rejoindre la gare d’Izumi et de rentrer sur Fukuoka.

Gare d'Izumi, Kagoshima
La gare d’Izumi est aussi à l’effigie des grues

 

Accès et informations pratiques

Izumi Crane Observation Center (出水市ツル観察センター)

Accès depuis la gare d’Izumi

Horaires et jours de fermture
Tous les jours de 9h à 17h du 1er novembre au 4ème dimanche de mars.

Prix
Adultes : 210 yens (160 yens pour les étrangers)
Enfants de 6 à 15 ans : 100 yens (50 yens pour les étrangers)

▶︎ Site officiel d’Izumi (en anglais)

Tags:

4 comments

  1. C est exactement la partie de kyushu que je n ai pas encore visite : la cote ouest entre kumamoto et kagoshima. Sans doute car il n y a pas grand choses de mis en avant jusqu e la , mais ton article m invite a y aller vérifier par moi même,,, j attendrai mars pour faire profiter aux enfants l ile au daims.. merci encore

    1. J’ai dédoublé un article de 2015, le port est donc opérationnel depuis 2 ans 🙂
      C’est un endroit très sympa en été.

  2. Bonjour,
    L’itinéraire de notre premier voyage est bouclé mais pour un second j’aimerais pouvoir visiter la partie plus au sud du Japon en gros entre kukuoka et nagano
    Izumi me fait de l’oeil et en particulier pour ses grues, mais l’observatoire est vraiment très éloignés, or nous ne voyagerons qu’en train.
    Je pense que si nous revenons au japon ce sera probablement à la mi octobre. Or le bus touristique d’izumi ne fonctionne visiblement qu’entre décembre et février. Le reste du temps j’ai l’impression que rien n’est proposé pour visiter la région. Une idée de comment se rendre jusqu’à l’observatoire ?
    Je n’ai pas vraiment envie de faire une traduction de permis juste pour ça… et j’ai vu que les taxis coutaient très cher…
    Toute idée serait la bienvenue 🙂
    Merci pour ton blog qui me permet d’affiner mes choix pour ce futur voyage 🙂 🙂

    1. Bonjour,
      en effet hors-saison mis à part le taxi ça sera difficile d’atteindre le parc et son observatoire car aucun transport n’est proposé et l’arrêt de bus le plus proche est à 3km environ.

Laisser un commentaire