AutomneFêtes et festivalsFukuokaTemples et sanctuaires

Les lanternes du festival Hakata Okunchi

Festival Hakata Okunchi, Fukuoka

L’automne est une des meilleures périodes pour visiter le Japon, je ne vous apprends rien. Mais saviez-vous que c’est certainement LE meilleur moment pour visiter Fukuoka ? Certes les cerisiers en fleurs restent jolis à voir mais l’automne à une saveur toute particulière : beau temps, température agréable et surtout animations car l’automne à Fukuoka rime avec festivals.

 

Hakata Akihaku (博多秋博) est un festival s’étalant du 1er octobre au 30 novembre durant lequel de nombreux évènements rythment et illuminent le quartier de Hakata. Des festivals traditionnels aux concours de photos, des collections de stamps aux illuminations, il y a tous les jours quelque chose à faire ou à voir : impossible de s’ennuyer. Parmi tout ce qui est proposé, les évènements les plus populaires sont sans aucun doute les illuminations aux lanternes. Voir le quartier se remplir de millions de petites lanternes formant des dessins est tout simplement féérique et magique.

 

Le Hakata Tômyô Watching (博多灯明ウォっチング) est l’un des évènements les plus prisés et les plus attendus de ces 2 mois. J’y avais assisté pour la première fois en 2013 et j’avais eu un gros coup de cœur. J’avais très hâte de pouvoir y retourner.

 

En 2014, je n’ai pas pu y aller donc j’attendais l’édition 2015 avec impatience. Malheureusement j’ai attrapé une grippe ? un virus ? bref j’avais une forte fièvre et du coup je n’en ai absolument pas profité. Les quelques endroits que j’ai visité ont été fait au pas de course. Si d’ordinaire j’aurais attendu pour avoir une vue dégagée, cherché le meilleur endroit pour prendre une photo, là je n’avais qu’une envie : rentrer. D’ailleurs, je ne sais pas si c’est du à mon état mais j’ai trouvé le festival un peu moins féérique qu’il y a deux ans.
Les figures formées par les lanternes étaient certes impressionnantes mais il manquait la petite touche de magie. J’ai remarqué qu’il y avait beaucoup plus de monde qu’il y a deux ans aussi, ça doit jouer sur l’ambiance.
Je ne sais pas si j’y assisterais l’an prochain car l’idée de participer à l’organisation de l’évènement me trotte dans la tête depuis un an : participer à l’élaboration des dessins, préparer les lanternes et les disposer, surveiller et renseigner les visiteurs me semble passionnant. Bon on en est pas encore là, on verra ça dans un an !

 

 


Heureusement, moins d’une semaine plus tard à eu lieu le festival Hakata Okunchi (博多おくんち千灯明), un festival vieux de 1200 ans. Si l’évènement majeur est la parade montrant des enfants portant kimono et couronnes et les hommes portant des mikoshi, il y a aussi une illumination aux lanternes au sanctuaire Kushida.

 

Festival Hakata Okunchi, sanctuaire Kushida, Fukuoka
Le sanctuaire Kushida

 

Vendredi après le travail, j’ai filé au sanctuaire. Pour une illumination, il y avait étonnamment peu de monde : tous les visiteurs étaient regroupés autour de l’illumination principale grâce entre autres, au prêtres du sanctuaire qui avait gentiment ouvert l’accès aux balcons au dessus afin que le public puisse profiter d’une vue en hauteur.
Il n’y avait pas un chat dans le reste du sanctuaire et j’ai pu en profiter pour faire des photos. Je me suis découvert une passion pour les photos de nuits. Il faut dire qu’avec un bon appareil ça rend tout de suite mieux même si je ne suis pas encore au point niveau réglages.

 

hakata-okunchi-2015
Depuis le balcon
Festival Hakata Okunchi, sanctuaire Kushida, Fukuoka
Une des entrées
Festival Hakata Okunchi, sanctuaire Kushida, Fukuoka
Quelques lanternes étaient faites par des enfants

 

Ceux qui me suivent sur Twitter, Facebook et Instagram auront déjà eu un aperçu de ce que ça a donné mais voici des images en meilleure qualité. Tout cela ne donne t-il pas envie de venir ?
L’automne est vraiment une saison fantastique.

 

Un peu de vocabulaire

Tômyô (灯明) : lanterne
Mikoshi (神輿) : sanctuaire portatif
Aki (秋) : automne
Kira kira (きらきら) : briller, étinceller
Kôyô (紅葉) : saison où les arbres changent de couleur

Tags:

13 comments

  1. C'est magnifique ! Toutes ces lanternes, c'est impressionnant ! Encore un bel article. Merci.

    1. Si je n'avais pas eu de fièvre, j'aurais eu plus de photos impressionnantes, dommage 🙁

  2. Si, ça me donne de plus en plus envie ! C'est méchant (ou pas) lol En tout cas ça laisse rêveur ^^

    1. Il suffit de venir maintenant ^^

  3. Merci pour cet article ! De magnifique photo ! Ca donne envie d'y allé ^^.

  4. J'adore la première photo 🙂

    1. Y'avait personne j'ai eu de la chance ^^

  5. C'est tellement beau, je veux veniiiiiir

  6. Pareil que Tetoy, la 1ère photo est splendide. J'espère que ta grippe est passée et que tu es en meilleure forme. Visiter des choses en étant malade c'est dur et du coup ça gâche un peu tout.

    L'organisation de ce type d'évènement doit être compliqué mais très agréable. Découvrir les coulisses c'est toujours sympa. Tu nous feras découvrir tout ça si tu concrétises ton envie.

    J'attends avec impatience ton post sur ta visite du 22 novembre (non pas parce que c'est le jour de ma fête ;-)) mais le preview attise ma curiosité.

    Je suis d'accord avec toi, l'automne est vraiment une saison fantastique. Après quelques jours dans le centre de la France, j'ai encore tout le camaïeu d'automne dans les yeux. C'est une période très prisée, comme le printemps d'ailleurs. Je pense que mon prochain voyage au Japon sera à cette période.

    1. Je tousse toujours mais ça va mieux merci 🙂

      Pour le 22, je pense que je vais y aller des soirs de suite parce que un seul soir ne suffira pas. En plus en kimono on sera sûrement occupée.

  7. (Désolée de mon absence c'est dernier temps ><).
    Waouhhhh comme tes photos me donnent envie *o* ! C'est juste magnifique. J'aimerai vraiment voir ça un jour. Je rate le festival des lanternes en Thaïlande (je pars qu'en décembre) et je dois dire que je suis assez frustrée pour le coup ><.
    Un super article comme d'habitude !
    Biz

Laisser un commentaire