Avec des enfantsBonnes adressesFukuoka

Un (chouette) café à hiboux : Fukurô no Mise

Fukurô no Mise - Hakata

Plus d’un an après son ouverture, je suis enfin allée au café à hiboux de Fukuoka, le Fukurô no Mise – Hakata (フクロウのみせ).
Évidemment victime de son succès puisque c’est le seul café de ce genre sur Kyûshû, les réservations étaient nombreuses, surtout les week-ends où, jusqu’à une date récente, il fallait venir à l’ouverture pour espérer avoir une place dans la journée (les réservations se font le jour-même uniquement). Après avoir oublié l’idée d’y aller, on s’est retrouvé devant la boutique un peu par hasard à 16h et on a pu avoir de la place pour 17h.

 

Le principe est un peu comme les cafés à chats (neko cafe, 猫カフェ) : on paye un forfait comprenant une boisson et on peut ensuite profiter des animaux. Par contre, les hiboux étant des oiseaux assez fragiles, les règles sont beaucoup plus strictes.
Tout d’abord, le temps passé dans le café est limité à une heure et 10 minutes sont consacrées à un brief, le temps que les hiboux se reposent. Pour protéger les yeux sensibles de ces oiseaux, les photos avec flashs sont strictement interdites et la boutique ne donne pas sur l’extérieur (les vitres sont recouvertes). On ne peux pas non plus toucher les oiseaux n’importe comment et un membre du staff vient nous apporter les hiboux.
Tout est retranscrit sur une fiche distribuée à l’entrée du café et expliqué par le staff. Ils sont intransigeants et les personnes ne respectant pas les règles sont tout simplement invitées à s’en aller.

Voilà comment se déroule une heure dans un café à hiboux.
A l’heure où l’on a réservé, on s’aligne devant la boutique et un membre du staff sort pour appeler les clients un par un, puis on se dirige directement dans l’espace café au 1er étage (les hiboux se trouvent au rez-de-chaussée). On commande une boisson, on se désinfecte les mains et le staff fait donc un brief d’environ 10 minutes, le temps que les animaux se reposent un peu.
Ensuite, tout le monde est invité à descendre au rez-de-chaussée et on peut commencer à photographier les hiboux, les porter sur son bras, son épaule ou même les faire monter sur sa tête pour certains.
Le café possède une vingtaine de hiboux et chouettes mais il est seulement possible d’interagir avec cinq ou six d’entre eux (un roulement est effectué toutes les heures pour ne pas trop fatiguer les animaux apparemment). Les autres sont dans l’espace repos où il est interdit de les toucher mais on peut par contre les photographier à volonté (du moment qu’on ne les dérange pas, bien sûr. Ce qui n’a pas empêché un groupe de coréennes d’en caresser, enfin bref). Une fois l’heure écoulée, on paye et on s’en va.

 

 

La boutique en elle-même est assez jolie, entièrement décorée avec des motifs d’hiboux. C’est assez petit et pas très confortable (tabourets au premier étage et impossibilité de s’assoir au rez-de-chaussée) mais beaucoup plus propre et mieux entretenu que les cafés à chats (de ceux que j’ai visité en tout cas).

Si j’ai apprécié  de porter les hiboux, les voir de près et papoter avec le staff, très sympa, j’ai trouvé que ça ressemblait plus à un zoo qu’à un café. Aussi, je pense qu’il y avait beaucoup trop de monde dans la boutique. Sur 50 minutes, on peux interagir avec les oiseaux environ 10 minutes. Ils font rentrer beaucoup de personnes en une fois et c’est assez bruyant. Contrairement au cafés à chat, ce n’est pas un endroit où j’aimerais retourner, une fois m’a suffit amplement.

 

 

Accès et informations pratiques

Fukurô no mise – Hakata-ten (フクロウのみせ 博多店)

Adresse :
Fukuoka Prefecture, Fukuoka, Hakata Ward, Kami Kawabata 4-211

Prix :
Une heure + une  boisson sans alcool : 1000¥
Une heure + une  boisson alcoolisée : 1200¥

Horaires :
Du mardi au vendredi : 12h – 20h
Samedi et dimanche : 11h – 20h
Fermeture hebdomadaire le lundi.

Accès depuis la gare de Hakata :
Prendre les bus 100, 113, 114, 201, 203, 506 ou 507 et descendre à l’arrêt Canal City Hakata-mae (キャナルシティ博多前). Le trajet prend une dizaine de minutes et coûte 100 yens.

Accès depuis Tenjin :
Prendre le métro et descendre à la station suivante de Nakasu-Kawabata (中洲川端) avant d’emprunter la sortie n°5. Le trajet dure 5 minutes et coûte 100 yens.

▶︎Site officiel

Tags:

19 comments

  1. Avatar

    Les cafés à chats, pourquoi pas car ce sont des animaux domestiques qui apprécient la présence des hommes. Mais les hiboux/chouettes, même si ces oiseaux sont mignons, je trouve qu'il ne devrait pas y avoir ce genre d'endroit, la boutique est très jolie mais ça me rend triste de voir des animaux sauvages (nocturnes en plus) qui doivent supporter ça, ce sont des animaux qui se cachent de la présence humaine à l'état sauvage. Je vois que beaucoup de règles sont mises en place pour respecter les oiseaux, pour leur "bien-être" mais un tel animal n'a rien à faire dans un café. Le stress, la lumière, le bruit, les visiteurs, tout cela doit terriblement les gêner. :'(
    Bises, j'aime beaucoup ton blog, juste cette mode au Japon me dérange beaucoup car les hiboux ne sont pas des objets (même si ils sont très kawaii).

    1. Avatar

      Complètement d'accord.. !

    2. Avatar

      Je ne cautionne, ni suis contre ce genre de boutique, surtout qu'on ne savait pas trop ce qui allait se passer (on ne voit rien depuis l'extérieur) mais c'est juste une expérience qu'on a testé.

      En effet, ce n'est pas l'idéal pour ce genre d'animaux mais je pense qu'ils sont mieux traités que les chats dans les cafés à chats ce qui est un peu plus rassurant.

      1. Avatar

        Hum, vue ce que j’ai lu je ne pense pas… Quand on sait qu’ils ne savent même pas qu’une chevêche est insectivore, on peut se poser beaucoup de questions. Lieux à boycotter et à fermer !

  2. Avatar

    Salut ! J'avais vu ta photo sur instagram et je suis contente que tu en ai fait un article !
    Pour ma part je suis tout à fait d'accord avec Céline, donc je ne vais pas en rajouter une couche. Et il est évident que je ne t'accuse en rien xD Mais il est vrai que leurs conditions de vie ne doit pas être des plus agréables… Quant au café chats, je suis pour et contre en même temps. Je pense que ça à pu aider pas mal de chats (si on considère qu'ils étaient en foyer ou en refuge et qu'ils cherchent de la compagnie !).
    Sinon la déco du café est vraiment mignonne, j'aime beaucoup la table avec le centre en verdure 😀 Quant aux hiboux je les trouve tout simplement adorable !

    Des bisous !

    1. Avatar

      Ne t'en fais pas, je ne le prend pas du tout mal 🙂
      Je voulais juste prévenir avant de recevoir des commentaires d'ardents défenseurs des animaux (je prie pour que HC ne me mette pas dans la sélection de demain xD).

  3. Avatar

    c'est trop mignon !!!

  4. Avatar

    J'adore tellement les hiboux et chouettes que ce café me plaît assez, mais tout de même, cela me ferait mal de voir ces oiseaux dans des boîtes et enfermés la journée :/

  5. Avatar

    C'est vraiment surprenant comme idée ! J'ai testé le neko café mais je ne suis pas très fan des hiboux.
    En tout cas, tu es rigolote avec un hibou sur l'épaule ^^

  6. Avatar

    C'est le genre de lieux dans lequel je rêve d'aller 🙂 et je trouve ça bien qu'il y ait toutes ces règles, au moins, ça montre qu'il y a quand même un respect de l'animal !

  7. Avatar

    Oh mais c'est tellement génial et original!
    Si seulement ont étés un peu plus funs sur la capitale! Chouette article, le hibou / la chouette est un animal extra 🙂

  8. Avatar

    L'article est très intéressant. En soi, je suis ambivalente sur le concept, par contre, je suis curieuse de justement aller sur les lieux et de constater par moi même comment cela fonctionne (tu as tellement bien détaillé d'ailleurs, que je saurai à quoi m'attendre). Le café neko m'avait énormément déplu lors de ma seule expérience, ce qui ne m'a pas empêché d'écrire à ce sujet. Donc il est de bon ton que les gens fassent la différence entre écrire un article sur une expérience (unique visiblement) et être coupable de mauvais traitement sur animaux.

    1. Avatar

      Hello! On ne dit pas que Béné est "coupable de mauvais traitement sur les animaux". Par contre, si les consommateurs/clients n'allaient pas dans ce genre de lieu, ils n'existeraient pas (et ce serait heureux pour les hiboux). 😉

    2. Avatar

      Je disais cela en général, car visiblement, elle a eu des retours méchamment gratuits et j'ai eu envie de réagir. Le sujet n'est pas facile et les cafés à chat m'ont forcé à réfléchir à la question. D'ailleurs j'ai effectivement pensé à l'impact du consommateur (ce qui revient grossièrement à ce que j'ai dit, si on considère que le consommateur est la cause (offre / demande) il est "indirectement" à l'origine de ce que l'on estime mal). Ceci dit, on est dans une culture complètement différente, où la perception du traitement des animaux peut être autre, et avoir des retours de blogueurs qui font une expérience (neutre) est aussi un éclairage sur le sujet :).

    3. Avatar

      Visite unique ou non, avoir la curiosité de se rendre dans un tel endroit, ça participe à l'exploitation des animaux. 😉

  9. Avatar

    C'est du bon sens et de la logique. Un hibou,une chouette n'a rien faire dans un bar..Ce n'est pas son milieu naturel.son organisme n'est pas adapté à vivre avec les humains.

    Ces rapaces doivent souffrir.Vivement que ces bars ferment parce-qu'il y a pas de conscience morale sur leur condition de vie.Quand on dit animal domestique cela signifie domicile^^ donc domicile c'est une maison^^donc l'animal s'adapte à nos vies humaines^^

    Et le hibou n'est pas défini comme animal domestique^^donc cet animal n'a pas vivre avec les humains^^C'est logique^^

    Donc il faut se poser des questions^^quand on voit un bar à hibou^^Ce n'est pas normal de voir un hibou dans un bar^^!

    Chu

  10. Avatar

    ça a l'air sympa, mais un peu trop réglementé pour moi pour prendre un café tranquille :p

  11. Avatar

    Contrairement aux cafés à chats, que je comprends tout à fait dans une certaine mesure (le chat étant un animal domestique), je trouve le principe du café à hiboux complètement stupide. Les hiboux sont des animaux sauvages, et bien qu'il soit concevable de parvenir à les domestiquer, et ils n'ont rien à faire dans ce genre d'endroits. En plus, ce sont principalement des oiseaux nocturnes, alors exploités en pleine journée, je trouve ça vraiment limite. Après, je comprends que tu ais joué les curieuses afin de voir ce que ça donnait, mais c'est franchement dommage. Des animaux comme ça, on les voit suffisamment en pleine nature, et je ne pense pas qu'il soit utile de les exhiber de la sorte. Je trouve ça malsain en fait. xx

  12. Avatar

    Comme c'est original ! Ma mère qui lit par dessus mon épaule dit qu'heureusement qu'on n'est pas tombée sur ce genre de café lors de notre séjour, je l'aurais obligé à y entrer sinon xD

Laisser un commentaire