FukuokaIncontournableTemples et sanctuaires

Le sanctuaire Atago

La belle vue sur Fukuoka depuis le sanctuaire Atago

Cela fait presque deux mois qu’il pleut non-stop à Fukuoka. Grâce à El Nino, l’été au Japon a été moins rude que d’habitude dans beaucoup de régions mais en contrepartie le temps est exécrable (du moins dans le sud). A Fukuoka, l’été n’est tout bonnement jamais arrivé ! Je me suis donc réjouie de ce mardi de beau temps annoncé par la météo et j’ai pris ma demi-journée direction le quartier ouest de la ville et plus précisément le sanctuaire Atago.


Situé à 15 minutes de marche de la station de métro Muromi (室見駅, direct depuis la gare de Shinkansen Hakata), le sanctuaire Atago (愛宕神社) a été construit tout en haut d’une colline !C’est le plus ancien sanctuaire de la ville de Fukuoka et l’un des trois plus gros sanctuaire de tout le Japon dédié au dieu Atago. On vient y prier pour la tranquillité du foyer, rencontrer son âme-sœur, trouver le courage d’arrêter de boire et / ou de fumer ainsi que réussir ses cours ou sa vie de salarié. Comme on peut prier pour 3 dieux en plus d’Atago, la variété des souhaits réalisables est assez variée.
Je connaissais l’existence d’Atago mais je n’avais jamais pensé à m’y rendre jusqu’à maintenant. Le sanctuaire et ses alentours sont charmants, ça aurait été dommage de ne pas faire le déplacement.

Pour y accéder, il faut d’abord vaincre une centaine de marches ! Et quand on pense le calvaire terminé, d’autres marches apparaissent au détour d’un virage. Une petite pause sur du plat via une route passant dans la forêt avant un dernier effort sous l’ombre rafraichissante des feuilles de bambous et de cerisiers et d’érables. Enfin on y est !

 

Les escaliers menant au sanctuaire Atago de Fukuoka
Le sanctuaire est tout ce qu’il y a de plus classique : des bâtiments, des prédictions (omikuji / おみくじ), des tablettes à souhaits (ema / 絵馬) et un comptoir où acheter des amulettes (omamori / お守り).
Mais ce qui attire réellement les visiteurs n’a rien de sacré. Les gens viennent en masse pour la superbe vue sur la ville et la baie que nous offre la plateforme derrière le sanctuaire. On peut voir à des kilomètres à la ronde et c’est juste impressionnant ! Des bancs et des jumelles (payantes) sont disposés le long de la rambarde. J’aimerais venir de nuit mais quand j’ai essayé et que j’ai vu que le chemin n’avait pas de lumières j’ai eu la frousse et j’ai renoncé.

 

Le sanctuaire Atago de Fukuoka
Le sanctuaire Atago de Fukuoka

La belle vue sur Fukuoka depuis le sanctuaire Atago
Sur le chemin du retour, j’ai pris par les petits sentiers au lieu du grand escalier C’est ainsi que j’ai découvert plusieurs petits endroits sympas. J’ai d’abord exploré le temple Atago Jizôson (愛宕地蔵尊) qui est juste quelques marches sous le sanctuaire. Oui un temple au pied d’un sanctuaire, voilà qui n’est pas commun !

Des grues en papier
Des grues en papier

Je suis ensuite passée par le sanctuaire Atago Otojiro Inari (愛宕音次郎稲荷神社), ses allées de torii et son cèdre centenaire autour duquel le bâtiment a été construit. C’est un endroit carrément secret où il fait bon se reposer quelques minutes pendant la dure montée vers Atago. De plus les gens du sanctuaire sont hyper gentils et viennent volontiers bavarder en offrant aussi du thé.
Juste en dessous du Inari on trouve les vestiges d’un téléphérique. La colline Atago est tellement haute qu’un téléphérique a carrément été construit en 1929. Il n’a été en service que 15 ans avant d’être démantelé à la fin la guerre. Aujourd’hui on peut voir seulement un reste de socle d’un des anciens pylones et un panneau explicatif.

Le sanctuaire Atago Otojiro Inari à Fukuoka
L’allée de torii

 

Je vous conseille de venir en fin d’après-midi pour monter tranquillement et faire le tour des chemins avant d’admirer le coucher de soleil sur la baie et la vue de nuit sur la ville (si vous n’avez pas peur d’être dans le noir). Le sanctuaire est très prisé le jour de l’an pour assister au premier lever de soleil et au printemps pour les cerisiers, attention à l’affluence !
Attention pour les plus fragiles, la montée est assez rude : les marches sont hautes et nombreuses.

 

Accès et informations pratiques

Sanctuaire Atago (愛宕神社)

Horaires :
Ouvert tous les jours 24h/24

Accès en métro
14 minutes de marche depuis la station de métro Muromi. Depuis Hakata le trajet prend 17 minutes et coûte 300 yens. Depuis Tenjin le trajet prend 11 minutes et coûte 260 yens.

Accès en bus
10 minutes de marche depuis l’arrêt de bus « Atago-jinja mae » sur la ligne 304.

Tags:

8 comments

  1. Avatar

    Cet endroit a l'air vraiment charmant ! Et cette vue, sublime !

  2. Avatar

    Superbes photos, comme toujours.

  3. Avatar

    Les photos sont superbes. Je suis prêt à visiter le Japon!!!

  4. Avatar

    Très belles photographies, ça fait rêver 🙂 Merci pour ce joli reportage !

  5. Avatar

    Très joli ! J'aime beaucoup les "ema" en rose avec le cœur, c'est mignon !

  6. Avatar

    Bonjour,

    J'aime beaucoup les temples japonais, je me souviens en avoir visité un lors d'un voyage en Inde à "Bodhgaya ", atmosphère très spéciale. Malheureusement, à cette époque, on ne pouvait plus y passer la nuit.
    http://travel-ideas.makemytrip.com/my-way-on-highway-day-61/

    J'espère que tes vœux au sanctuaire "Atago" se réaliseront 😉

  7. Avatar

    Très bel article! Nous n'avons pas eu la chance d'aller à Fukuoka, mais tu nous fais visiter cette magnifique ville à travers tes articles…
    Ce sanctuaire est magnifique en tous cas.
    A bientôt.
    Cédric@Pixels du bout du monde

  8. […] après-midi j’ai proposé de sortir un peu et nous avons été au sanctuaire Atago malgré un vent glacial.Sur le chemin nous avons fait un stop à Fujisaki pour un goûter […]

Laisser un commentaire