Les yatai ou l’essence de la gatsronomie de Fukuoka

Symbole fort de la ville de Fukuoka, les yatai font partie du quotidien des habitants de Fukuoka. Petit guide pour mieux les connaître.

Les yatai, qu'est-ce que c'est ?

Ce sont de minuscules restaurants ambulants qui sont installés tous les soirs dans différents quartiers de la ville. Les « chefs cuisiniers » accueillent leurs clients en petit nombre, pas plus de 10, sur des tabourets disposés autour de son plan de travail. Ils cuisines sous leurs yeux tout en discutant avec chacun et en buvant de l’alcool.
Les yatai sont des lieux super conviviaux et les meilleurs endroits à Fukuoka pour qui veut partir à la rencontre de japonais. Même sans parler la langue on se retrouve à papoter avec tout le monde et on passe une excellente soirée avec de parfaits inconnus qu’on ne reverra sans doute jamais : c’est ichi-go ichi-e.

Les yatai sont tout en bois, ils ne sont guère plus longs que 3 mètres et sont ouverts de 18h à 2 voir 3 heures du matin. Il y en a environ 150 en ville. Ouvrez l’oeil en journée lorsque vous vous promènerez dans le centre de Fukuoka, on voit souvent les yatai rangés dans des petites rues.

Yatai à Tenjin, Fukuoka

Qu’est-ce qu’on y mange ?

Hakata ramen

Des spécialités de Fukuoka ! Des Hakata ramens, bien sûr, mais aussi des plats à base de mentaiko (oeufs de poisson pimentés), des Hakata gyozas qui se mangent en une bouchée ou encore de l’oden (pot-au-feu japonais), des yakitori (brochettes de poulet) et plein d’autres bonnes choses. Pour pousser tout ça on trouve quantité de boissons, alcoolisées ou non.

Les bonnes manières dans les yatai

Si les yatai sont des lieux bon enfant et conviviaux, il y a aussi des bonnes manières à respecter (enfin au moins deux).

La règle la plus importante est qu’il faut commander au moins un plat par personne, même si on compte partager la nourriture ensuite C’est vraiment la base de la base, kihon comme on dit ici et on pourra refuser de vous servir si vous ne la respectez pas.

L’autre chose à avoir en tête est qu’on peut vous demander de changer de place au cours du repas en fonction des clients qui arrivent. Ne vous offusquez pas, ces nouveaux clients seront peut-être LA rencontre de la soirée.

Hakata gyôza

Comment repérer un bon yatai ?

Yatai à Tenjin, Fukuoka

Il faut avant tout se fier au lieu.
Les meilleurs yatai et les plus authentiques se trouvent à Tenjin et à Nagahama. Les attrapes-touristes se trouvent au bord de la rivières sur l’île de Nakasu, près de Canal City. Ensuite ouvrez les yeux et les oreilles : si il y a du monde c’est bon signe, si on vous alpague (surtout en anglais) il faut fuir.

Demandez toujours les prix avant de commander sous réserve de se retrouver avec une addition astronomique.

Comment apprécier son repas dans un yatai

Il faut déjà ne pas avoir peur d’y entrer. Les voyageurs ont tendance à penser qu’ils n’auront pas leur place car cela ressemble à un endroits pour les habitués ou alors qu’ils ne parviendront pas à communiquer. Oubliez tout ça et passez la tête sous le rideau, vous serez accueillis à bras ouverts.

Une fois attablés n’hésitez pas à échanger quelques mots avec le chef ou les clients. Inutile de parler japonais, un logiciel de traduction, de l’anglais simple ou des mots basiques tels que oishii (c’est bon) ou kanpai (santé) sont souvent largement suffisants.

Enfin, il est très probable qu’on cherche à vous inviter, ne soyez pas surpris 🙂

 

Yatai, les restaurants ambulants de Fukuoka
Fukuoka Kimono Walk #11 - Momiji Hachimangû
Article précédent Fukuoka Kimono Walk #11 - Momiji Hachimangû
Article suivant Ma vie quotidienne à Fukuoka #16
Ma vie quotidienne à Fukuoka

20 Comments

  1. Merci Béné !
    Article très intéressant(j’ai bien aimé le « ne fuyez pas ») où une fois de plus on apprend pleins de choses.J’apprécie découvrir de nouveaux lieux à travers tes articles mais je crois que j’aime encore plus ceux qui touchent à la culture et/ou l’art.La vidéo est impressionnante et donne vraiment envie de visiter cette boutique.Je trouve très intéressant l’ichi-go ichi-e et ton lien avec les yatai (ton lien sur les spécialités de Fukuoka est par ailleurs un énorme plus ).Enfin je voulais savoir si pour le Kyushu article contest il faut bien juste cliquer sur le coeur et si tu pouvais épingler le tweet (pour ne pas oublier)?

    • haha j’ai écrit ça car les articles sponsorisés ne sont pas dans le coeur des gens (et c’est pour ça que j’ai inversé l’ordre de l’article aussià.

      Oui il faut juste cliquer sur le coeur en bas de page.Merci ^^

  2. Encore un super article !
    J’aimerais vraiment pouvoir essayer un Yatai un jour !
    Pour ce qui est de la sculpture du sucre, il y’en a à Beijing. Je trouve ça très intéressant !
    Sinon j’ai une amie qui avait pris ANA et qui en avait été satisfaite également. Merci encore pour cet article !

  3. J’adore cet article, on y apprend plein d’informations super intéressantes. Je ne connaissais pas du tout « le concept » Ichi-go ichi-e! Merci de partager les bonnes adresses avec nous 😉 !

  4. Ça doit bien cailler en hiver dans les Yatai. Mais c’est vraiment un endroit où j’ai envie d’aller manger avec mon chéri et mes garçons ^^
    La boutique pour la fabrication des figurines en sucre… Ce ne serait pas la même que celle présenté dans l’article de Céci ? Celui à Asakusa (Amezaiku ameshin) .
    Je suis venu avec la compagnie en Mars dernier et j’ai été ravie. De plus ils ont été très compétent pour nous trouver un vol de substitution suite aux attentats qui ont eu lieu à Bruxelles (on devait embarquer là bas). Ils sont passés par une autre compagnie (mauvaise expérience d’ailleurs…) où l’on a du transiter de partout… En tout cas, leurs services, sourires, gentillesse… On repart avec eux en 2018 c’est sur !

    • je n’ai jamais essayé en hiver mais oui ça doit bien cailler, surtout sur Tenjin où c’estun vrai courant d’air. Le mieux c’est au printemps et en automne (surtout pas l’été vu la chaleur).

  5. Les yatai… Objectifs dans quelques semaines maintenant 😀
    (par contre, ça à pas l’air top pour les enfants… faudra les faire garder par mamie :o)

    J’aime beaucoup la compagnie ANA, le personnel et le service est clairement le meilleur que j’ai eu pour les vols long courrier CDG/NRT ou HND et même pour les vols intérieurs Haneda/Komatsu. Les hôtesses sont vraiment super gentilles, globalement assez jeune (plus agréable que les mamies d’AF quoi :p) et super pro.

    Le seul point qui m’a vraiment déçu de la part d’ANA l’année dernière, c’est le manque d’information de leurs call center (Londres et même Tokyo…) : on nous avait assuré que pour un vol CDG -> Komatsu, nous n’aurions pas à nous occuper nous même du transfert du terminal international au terminal régionnal… Et ce n’était pas le cas, car notre vol était le lendemain. Du coup, à l’aller surcoûts de consignes pour garde de 24H de bagages + galère pour prendre le bus jusquà l’hôtel avec poussette, enfant, bagages… Et idem au retour, alors que cette fois, c’était le call center de Tokyo qui nous avait assuré que les bagages seraient pris en compte.

    Bref, autant en aérogare l’image d’ANA et son personnel sont vraiment un quasi sans faute, le reste, il y a encore de quoi s’améliorer.

    JAL est aussi très bien, surtout niveau espace en économie. D’ailleurs, ça a été notre choix pour le prochain départ, car ils étaient moins cher qu’ANA cette année (JAL a d’ailleurs un meilleurs prix enfant que ANA).

    Que ce soit JAL ou ANA, commencer un voyage au Japon par une compagnie japonaise, c’est de toute façon déjà mettre un pied au Japon, tellement l’ambiance et le service sera bon.

  6. Merci pour cet article !
    Je ne connaissais pas du tout les Amezaiku, c’est magnifique et fascinant !
    Quant aux Yatai… j’avoue faire partie de ceux qui osent pas trop y aller…mais c’est vraiment un truc que j’aimerais tenter !

  7. Je prendrai aussi ANA pour mon premier voyage au Japon en avril prochain, j’ai bien hate de vivre l’experience, surtout que leus avions intercontinentaux comportent deux fois moins de sieges que les compagnies aeriennes us, pour les memes avions ou l’equivalent.

  8. Coucou !
    Je ne connaissais pas du tout, mais ça a l’air sympa ! Me connaissant si j’étais sur place, j’aurais un mal fou avant de me décider à entrer dans les Yatai. J’aimerais bien qu’on ait la même chose en France !
    Les petites sculptures, mais woaw !! C’est magnifique !!!! Dommage qu’il n’en existe presque plus car c’est vraiment très beau, mais ça doit demander beaucoup de travail !
    A bientôt ! ^^

  9. Les yatai c’est vraiment typique de Fukuoka, meme pour les Japonais qui voyagent a l’interieur du pays j’ai l’impression : j’ai deja vu des emissions de TV presentant les particularites des yatai de Fukuoka^^

  10. Oh j’adore le principe ! J’avoue que je serais très certainement le genre de personne à ne pas oser entrer et à le regretter toute ma vie par la suite ! >_< J'aurais vraiment peur de me faire regarder de travers et de ne pas me trouver à ma place. Mais ce que tu dis me donne très envie d'essayer quand je viendrais à Fukuoka (j'espère l'année prochaine !)

    Pour ce qui est de la sculture sur sucre : WOW ! Jamais je n'oserais manger ça c'est bien trop beau ! T_T J'espère vrament que cet art ne va pas disparaitre, ce serait tellement dommage !

    En tout cas, c'est encore un très bon article ! Merci ! 😀

  11. Merci pour cet article toujours bien écrit et instructif, les yatai font un peu peur car il y en a certains qui sont tenues par la mafia japonaise et certains arnaques les gens en ne mettant pas les prix 🙂
    Pour certaines personnes de Fukuoka, c’est aussi considéré un peu comme de la jungle food ( pas très raffiné) mais je pense que c’est bien d’y aller, car c’est vraiment typique de Fukuoka et c’est vraiment unique dans le japon
    C’est vrai que le meilleur spot reste ceux de Tenjin
    J’irais voir Mami-chan dans 4 jours vu que je serais sur Fukuoka en décembre et janvier, je pourrais te faire un retour sur la cuisine et de faire la pub pour ton blog 🙂
    ps : c’est bien que tu précise que c’est un article sponsorisée, car beaucoup de monde dans les blog ne le dit pas quand ils font des articles sponsorisés

Laisser un commentaire