Ume no hana, le printemps arrive doucement

Floraison des pruniers, parc Maizuru, Fukuoka

Dimanche sentait bon le printemps : grand soleil et température dépassant les 10°C. C’était un jour idéal pour partir à la chasse des fleurs de pruniers à Fukuoka.

La fleur de prunier, ume no hana (梅の花) en japonais, est le végétal qui marque l’arrivée imminente du printemps au Japon. C’est l’emblème de la fête Hina Matsuri, le 3 mars.
Le mois de février est la meilleure époque pour admirer ces fleurs. En ce moment, ils sont mankai ( 満開= en pleine floraison) à Fukuoka. Il y a 3 spots principaux pour les admirer dans la préfecture : Dazaifû, Itoshima et les ruines du château de Fukuoka.
Allant à Dazaifu en mars et n’ayant pas assez planifié pour partir sur Itoshima, je suis me suis donc rendue aux ruines du château de la ville. Voulant au départ y aller en vélo, je ne connaissais pas l’emplacement des parkings donc je me suis rabattue sur le bus. Dommage car finalement il y a des parkings partout ! Le vélo sera pour le prochain week-end de beau temps.
Le but du jour étant les pruniers et uniquement les pruniers, je ne parlerais pas du château et de ses ruines. Ça fera l’objet d’un article au printemps.

Floraison des pruniers, parc Maizuru, Fukuoka

Les pruniers sont regroupés sur les hauteurs du parc. A peine arrivé on sent immédiatement le parfum délicat de ces fleurs toutes fragiles. C’est léger mais entêtant, ça sent bon bon bon !
Dois-je dire que j’étais la seule « jeune » des environs ? En effet il n’y avait que des gens d’un certain âge, tous équipés comme des professionnels de la photo. A croire que les pruniers n’intéressent pas les jeunes personnes ?
Bref, avant toute chose, je suis monté sur les remparts pour profiter de la vue. De là on se croirait au dessus de petits nuage de différents roses. Au fond, la tour de Fukuoka.
 

Floraison des pruniers, parc Maizuru, Fukuoka
Les pruniers du parc Maizuru

Je n’avais aucune idée de la couleur que pouvait avoir les fleurs de pruniers. Rose pâle peut-être ? J’ai été étonnée de voir ces variétés de roses, du plus pâle au plus foncé, des pruniers blancs et même des pruniers pleureurs ! Bizarrement, ces derniers n’avaient pas beaucoup de succès auprès des visiteurs. J’en ai profité pour les admirer à fond.
J’aurais aimé avoir un livre pour m’asseoir en dessous de ce bel arbre et savourer cette belle journée.

 

J’aime les pruniers car le contraste entre les fleurs et les branches est pour moi très poétique. En effet, même si certaines fleurs sont regroupées en bouquet, il y a beaucoup d’endroits où on ne voit qu’une unique fleur d’un rose éclatant sur sa branche marron foncé. Cela vraiment l’impression que le printemps commence : des petites touches de rose avant l’arrivée des cerisiers qui recouvreront entièrement leurs branches de fleurs. De plus le tout sur un fond de pierres grises : j’en ai pris plein les yeux !

Accès et informations pratiques

 

Parc Maizuru (舞鶴公園)

Jours et horaires
7j/7, 24h/24

Tarifs
Gratuit

Accès en métro
8 minutes de marche depuis les stations de métro Akasaka ou Ôhori-kôen (260 yens depuis Hakata ou 200 yens depuis Tenjin).

Accès en bus
3 minutes de marche depuis l’arrêt Fukuokashi Bijutsukan Higashiguchi(福岡市美術館東口) sur la ligne 13.
ou
3 minutes de marche depuis l’arrêt Fukuoka Castle Ruins and NHK Broadcasting Center(福岡城・NHK放送センター入口) sur les lignes 6-1 et 13
ou
3 minutes de marche depuis les arrêts Fukuoka Castle Ruins and Korokanmae(福岡城・鴻臚館前), ou « Otemon and Heiwadai Stadium Entrance(大手門・平和台陸上競技場入口) sur les lignes 3, 13 et 77.

Tour de Fukuoka, plage de Momochihama, Fukuoka
Article précédent Balade en bord de mer à Momochihama
Article suivant Sortie scolaire à Kumamoto
Sortie scolaire à Kumamoto

30 Comments

  1. Contente de voir que tout se passe bien pour toi et que tu progresse ! Bravo.
    Concernant ton article, j'avais simplement de coller le nez à l'écran pour sentir toutes ces merveilleuses fleurs de prunier. Elles sont belles, toutes différentes, toutes particulières… Quelques fois, je me dit que je préfère les fleurs de pruniers à celles des fameux sakura (ah sacrilège) !!!
    Reste plus qu'à attendre que le prunier de mon jardin fleurisse. C'est pas pour tout de suite vu que ce matin il faisait -8°C (ici à Nagano, euh, je veux dire ici vers Grenoble…).
    Continue de me faire rêver avec ton blog !

  2. Je crois que je prefere les fleurs de pruniers à celles de cerisiers. Par contre, comme je ne suis allée au Japon qu'en été, je n'ai jamais pu les voir fleurir :'( et le parc de Sceau c'est mignon mais ca suffit au bout d'un moment…

  3. Belles images poétiques qui donnent envie de printemps 🙂 . Le prunier pleureur a l'air sublime je ne savais pas que ça existait. Ça a un côté presque surréaliste ce rideau de branches entremêlées ! Je suis contente de découvrir ton blog qui est super mignon.

  4. Magnifiques photos des pruniers en fleurs Béné !! En effet dans les parcs ! ils sont tous en fleurs en ce moment et c'est magnifique ! J'ai bien aimé ton allusion au fait que ça n'a pas l'air d'intéresser les jeunes ! Moi aussi j'ai cette impression ! J'ai été surpris comme toi de voir des fleurs de prunier si rose foncé qu'on dirait du magenta voir du rouge ! En realité en France, je n'avais jamais vraiment reflechit comment pouvait être des fleurs de prunier, je savais juste que j'aimais manger des prunes pendant l'été ! Malheureusement, comme toi, je n'ai pas pu me prelasser tranquillement sous les pruniers en fleurs puisque je ne suis pas le conducteur de la voiture et que les fleurs, ça ne l'interesse absoluement pas ! J'ai quand même pris de bonnes photos je pense, il faudra que je les poste !

    http://un-martiniquais-au-japon.blogspot.jp/

  5. ça fait un petit moment que je ne suis pas passée sur ton blog, j'espère que ton séjour au Japon se passe bien ?
    en tout cas tes photos sont sublimes, j'adore *_*

  6. Je repasse par hasard sur ton blog et je me disais que c'etait dommage qu'il ne soit plus a jour. Tu dois avoir bien trop de choses à faire pour le tenir, mais je tenais a te (re)dire que ce blog était vraiment agreable à lire, dommage !

Laisser un commentaire