Izakaya 6 nen 4 kumi – un dîner à l’école

J’adore les cafés et restaurants à thème japonais : je trouve ça ludique et mignon mais nous n’en avons pas beaucoup à Fukuoka. Récemment nous avons eu un Kiki & Lala Cafe (et je viens d’apprendre qu’un café Card Captor Sakura allait s’ouvrir en avril, c’est le bonheur) mais la queue pour y aller le week-end était d’environ 7 heures… De quoi enlever toute envie d’y aller.
J’ai alors repensé à 6 nen 4 kumi (roku nen yon kumi), cet izakaya sur le thème d’une école primaire que j’avais déniché il y a quelques années et avec Daisuke, nous avons décidé d’aller y diner.

Izakaya à thème 6 nen 4 kumi, Fukuoka

6 nen 4 kumi (6年4組) signifie la classe 4 de l’année 6. Il y a 6 années d’école primaire au Japon et contrairement à nous qui avons des noms spécifiques pour chaque année comme CP ou CM1, au Japon cela se compte tout simplement en chiffres.

 

Le cadre et l’ambiance

A l’entrée, nous avons été salués par un membre du staff déguisé en professeur. Chez 6 nen 4 kumi, les serveurs sont considérés comme les profs et les clients sont les élèves. On nous parle donc comme à des enfants et c’est plutôt amusant.
On a enlevé nos chaussures puis on nous a indiqué notre salle et à mon grand désarroi, nous avons été placés dans une toute petite pièce qui ne ressemblait en rien à une salle de classe. Les seuls élements qui rappelaient l’école étaient le cahier de dessin posé sur la table ainsi que les posters.
Comme j’avais vu des photos de vu des grandes salles de classe sur leur site avec des tables d’écoliers et un tableau noir, je pensais dîner dans cet environnement donc j’ai été très déçue.
En fait, mis à part quelques pièces comme le bureau du directeur ou, les autres salles ne rappellent pas vraiment une école mais sont juste des salles classiques d’izakaya. En dehors ce cela, le restaurant est effectivement bien comme une école primaire japonaise d’il y a quelques dizaines d’années : les couloirs sont décorés de posters fait main, des guirlandes en papier et des drapeaux sont surpendus.
Niveau animation, il y a un contrôle distribué en plein repas. Si on arrive à avoir 100 / 100, on a le droit à un cadeau. Sinon, on peut s’amuser à essayer chapeaux et randoseru traditionnels. Mais si vous connaissez bien ce sac a dos rigide traditionnel des ecoliers japonais.

Izakaya à thème 6 nen 4 kumi, Fukuoka

 

Izakaya à thème 6 nen 4 kumi, Fukuoka
On se croirait dans une vraie école !
Izakaya à thème 6 nen 4 kumi, Fukuoka

 

Izakaya à thème 6 nen 4 kumi, Fukuoka
« Merci de ne pas flirter dans les salles de classe »
Izakaya à thème 6 nen 4 kumi, Fukuoka

 

Contrôle, Izakaya à thème 6 nen 4 kumi, Fukuoka
Le contrôle portait sur l’éducation physique et sportive
Cosplay d'écolier japonais, Izakaya à thème 6 nen 4 kumi, Fukuoka
Bonjour, j’ai 8 ans !

La cuisine

Chez 6nen 4kumi, on retrouve des plats typique des écoles primaires de l’ère Shôwa (1926-1989) comme ou du pain frit ou des fruits congelés. La majorité de la carte est néamoins composée de plats d’izakaya classiques comme les sashimi, le riz sauté chahan ou les beignets de poulet karaage.
Nous avons commandé du pain frit agepan (揚げパン) avec du miel à faire couler dessus, des oft men(ソフト麺), des nouilles japonaises ressemblant à des udon dans une sorte de sauce bolognaise et du jambon pané. Tout était bon et c’était une vraie découverte pour les deux premiers plats.
Ensuite, nous sommes passés sur des mets plus classiques : du riz sauté au porc mijoté, des brochettes et des sashimi de thon mariné.
Le riz contenait un peu trop d’eau mais le goût était là, c’était vraiment bon. La portion était juste énorme par contre ! Quatre ou cinq personnes auraient pu piocher dedans sans problème. Le thon aussi était bon mais les brochettes n’avaient pas grand intérêt.
Pour le dessert, Daisuke a commandé une clémentine congelée et une glace dans un ballon de baudruche appellée oppai aisu (おっぱいアイス, glace sein, à cause de la forme). Il a trouvé ça à son goût et a été replongé en enfance le temps de la dégustation.
Menu, Izakaya à thème 6 nen 4 kumi, Fukuoka
Le menu
Riz sauté chahan au porc
Riz sauté chahan au porc mijoté (kakunii)
Sashimi mariné de thon
Sashimi mariné de thon
Brochettes japonaises
Un assortiment de brochettes

Le rapport qualité-prix

Nous avons payé 4 500 yens pour deux, sans boissons. J’ai trouvé que c’était un peu cher par rapport à la qualité mais il me semble que c’est pareil dans les tous les restaurants à thème : on paye aussi pour l’originalité du lieu.J’ai été moyennement convaincue par l’izakaya, en particulier parce que j’ai eu l’impression que ça manquait cruellement de vie. J’aurais aimé que le staff joue son rôle de prof à fond, j’aurais voulu dîner dans une vraie salle de classe et j’aurais voulu voir plus d’animations sur le thème de l’école.
Au final, il n’y a que le contrôle (et encore si on lit le japonais) et la découverte de plats d’enfance qui sont sympas.
Je pense que ça peut être une bonne idée pour une soirée en groupe (plus de 4 personnes) mais pour un moment sympa en nombre restreint, autant aller dans un izakaya classique.
Bilan mitigé donc.

ACCÈS ET INFORMATIONS PRATIQUES

6 nen 4 kumi (6年4組) – école de Fukuoka

Adresse :
810-0041 Fukuoka prefecture, fukuoka city, Chuo-ku, Daimyo 1 chome 12−8
Téléphone :
092-781-0604

Accès :

7 minutes à pieds depuis la gare de Nishitetsu Fukuoka (Tenjin)


Site officie

Travailler dans une entreprise japonaise
Article précédent Bilan de 7 mois d'entreprise
Article suivant Fukuoka Kimono Walk #2 - Parc Maizuru
Fukuoka Kimono Walk #2 - Parc Maizuru

19 Comments

  1. A vrai dire, je n'avais jamais pensé que ce genre de restaurant existait. x) C'est dommage pour les salles de classe c'est vrai. Mais bon au moins tu as bien mangé, ce qui est quand même le but principal d'un restaurant ! J'espère que tu pourras aller au café CCS ! 🙂

  2. Un café Card Captor Sakura !!! *_* Je pense que j'ai autant hâte de lire un article là dessus que toi d'y aller (en espérant qu'il n'y ait pas 7h de queue !!! o_O).
    ;-D

  3. Un café Card Captor Sakura, cette chance !! Leurs restaurants à thème sont vraiment chouettes ! J'ai adoré le Alice's Fantasy Restaurant à Tokyo 🙂
    Roh ! T'es belle avec ton chapeau jaune ! lol

  4. C'est sympa ce genre de concept mais seulement et seulement si l'ambiance et l'implication des serveurs sont bien présent !
    Un restau Card Captor, vivement avril alors ! Hâte de voir ton reportage, tu iras hein, dis tu iras ?!!! Ah j'imagine déjà des mascottes Kerobero.

Laisser un commentaire