Kumamoto et son château

Le château de Kumamoto

Bonjour à tous, je change encore d’endroit aujourd’hui. Je laisse Nagasaki pour filer sur la ville de Kumamoto.

Je suis plus qu’heureuse et impatiente de prendre le train afin de quitter Nagasaki au plus vite et chasser les quelques mauvais souvenirs d’hier. La gare a de très jolis vitraux.

C’est donc reparti pour 1h30 de train sur la ligne Kamome  (かもめ, mouette). Je descends en gare de Shin-Tosu (新鳥栖) où il n’y avait absolument personne. La gare est très récente, achevée il y a seulement quelques mois et elle est au beau milieu de nulle part. Je saurais après que j’étais dans la préfecture de Saga.
Au lieu de prendre le shinkansen Sakura qui était plein, j’ai attendu un peu pour prendre le suivant nommé Tsubame dont le terminus était Kumamoto. On était 2 dans le wagon. J’en ai profité pour travailler un peu mon japonais.

 

Arrivée à Kumamoto, je me précipite dans l’hôtel Toyoko Inn qui est à côté de la gare mais après vérification j’avais réservé celui près du château. Je monte dans le tramway, fais le check-in et vais me promener un peu. J’ai la bonne surprise d’être dans le centre ville, c’est très animé. Finalement c’est le bon choix.

 

En premier je vais voir le château de Kumamoto. L’entrée coûte 500 yens et en guise de monnaie, le monsieur de l’accueil me donne une pièce de 500 yens estampillée Kumamoto. Un petit trésor.
On commence par grimper de nombreuses marches entre les rempars, réputées presque impossibles à escalader, dans le jardin qui doit être beau au printemps.  On passe ensuite dans dans ces remparts avant d’arriver au donjon principal.

Le château en lui-même est magnifique et a été récemment restauré (2007).
Je suis restée un petit moment à l’admirer d’en bas avant de me réfugier dans une salle climatisée pour boire un peu d’eau car je n’avais rien avalé de la journée et avec tout ce soleil et cette chaleur, je commençais à me sentir mal. Heureusement, au Japon, il y a des distributeurs partout (qui marchent !!) et des pièces climatisées. C’est très pratique.

 

 

Le soir, petite balade dans la rue commerçante et dîner dans un resto de curry « Coco » d’un curry aux légumes d’été. Très très bon, cela faisait longtemps que je n’avais pas mangé un véritable curry.

おやすみ (bonne nuit)

Le cratère Naka-dake du mont Aso, Kumamoto
Article précédent Escapade au Mont Aso
Article suivant [Nagasaki] Mes premières impressions

One Comment

Laisser un commentaire