Voici quelques réponses aux questions qui me sont le plus fréquemment posées.
Je ne peux malheureusement pas répondre à toutes les demandes précises d’organisation de voyage ou à propos de l’expatriation au Japon. J’ai posté beaucoup d’articles sur le blog depuis 2011, je vous conseille d’utiliser la recherche et si jamais vous ne trouvez pas la réponse à votre question vous pouvez me laisser un commentaire sous l’article qui correspond le mieux au thème de votre question ou en dernier recours utiliser mon formulaire de contact.
 

 

S’expatrier au Japon

Comment es-tu partie vivre au Japon ?
Après avoir fini mes études en France (je possède un BTS Infographiste en multimédia) je suis partie perfectionner mes connaissances en japonais dans une école de langue pendant 18 mois puis j’ai trouvé un poste en tant que web designer dans une entreprise de jeux vidéos. J’ai alors troqué mon visa étudiant pour un “working permit”. J’ai démissionné de cette première entreprise au bout d’un an et je suis maintenant directrice artistique web dans une petite agence spécialisée dans le tourisme. Pour en savoir plus vous pouvez lire tous mes articles dans la rubrique dédiée Mon parcours à Fukuoka.

 
Quel statut de résidence possèdes-tu ?
Actuellement je possède un titre de séjour de 5 ans qui s’appelle “Engineer/Specialist in humanities/International services”.

 
Quelles villes japonaises recommandes-tu pour s’expatrier ?
Aucune en particulier car cela dépend des goûts de chacun. La ville la plus populaire pour les français est sans aucun doute Tôkyô, suivie par Ôsaka. Plein d’étudiants choisissent aussi Kyôto et Sapporo commence à devenir de plus en plus populaire. Fukuoka quant à elle est une ville très agréable à vivre et dynamique. C’est aussi la porte d’entrée de Kyûshû et il est très facile de s’organiser des petits week-end à travers l’île ou de se rendre ailleurs dans le Japon.

 
Comment as-tu déménagé tes affaires depuis la France ?
Je suis arrivée avec une seule valise de 25kg comportant des vêtements (surtout automne et hiver car je suis arrivée en septembre) ainsi que mes produits d’hygiène et de beauté et une trousse à phramarcie. J’avais aussi emporté quelques objets personnels omme des livres, DVD et jeux vidéo. Le reste de mes vêtements m’a été envoyé petit à petit même si je ne m’en suis pas beaucoup servie car j’ai perdu beaucoup de poids. Mes meubles sont restés chez mes parents, j’ai tout acheté sur place (et mon premier studio était meublé).

 
 

Vivre à Fukuoka

Pourquoi as-tu décidé de vivre à Fukuoka ?
J’ai eu un coup de cœur pour Kyûshû lors de mon voyage de 2011 et souhaitais absolument venir habiter sur cette île. J’avais d’abord repéré Kagoshima mais les deux écoles de la ville ne me semblaient pas faites pour moi. J’ai donc cherché ailleurs et j’ai trouvé une école parfaite à Fukuoka. Ca a été le coup de foudre et je ne suis plus jamais partie. Pour en savoir plus, lire mon article Comment j’ai choisi de m’installer à Fukuoka.

 
Quel est ton parcours au Japon ?
2005 : début de l’apprentissage du japonais
2006 : premier voyage au Japon
2007, 2008, 2009 : un mois à Tôkyô en école de langue
2010 et 2011 : voyages au Japon
2012 : installation à Fukuoka
2012 – 2014 : cours de japonais chez Aso College Group
2014 – 2015 : Webdesigner chez NHN Hangames
2015 – maintenant : Directrice artistique web (spécialisée dans le tourisme) dans une agence web de Fukuoka

 
 

La vie au Japon

Parlais-tu japonais en arrivant au Japon ?
J’avais étudié la langue en France pendant 6 ans et j’étais capable de me débrouiller dans la vie quotidienne sauf pour les choses administratives pour lesquelles j’ai reçu un peu d’aide.
Pour en savoir plus, voir mon article Apprendre le japonais : mon parcours et mes astuces

 
On me dit que les japonais sont racistes… Rencontres-tu des difficultés dans la vie de tous les jours ?
Je n’ai jamais eu le moindre problème ni soucis d’adaptation, ni même fait face au célèbre “racisme japonais”. Il est vrai qu’on entend souvent les témoignages de ceux qui rencontrent des soucis (recherche d’appartement ou de travail par exemple) mais beaucoup moins ceux pour qui tout se passe bien. En général ceux qui ont une vraie volonté d’intégration n’ont pas de problèmes.

 
C’est vrai qu’au Japon on mange de la baleine ?
Oui, la baleine fait partie de l’alimentation japonaise mais on en mange pas tous les jours, loin de là ! La baleine n’est pas en vente dans les supermarchés (au moins à Fukuoka) et il faut aller dans des restaurants spécialisés pour en manger (par exemple dans les marchés au poissons). La première fois que j’en ai dégusté c’était au bout de 5 ans et demi de vie au Japon et franchement j’ai trouvé ça plutôt infect.

 
 

Voyager à Fukuoka, à Kyûshû et au Japon

Où as-tu voyagé au Japon ?
Avant de venir m’installer à Fukuoka je voyageais tous les ans au Japon et j’ai pu visiter une grande partie du pays de Hokkaidô à Okinawa en passant par Niigata, Tôkyô, Kyôto, Matsumoto, Okayama, Kanazawa, Hiroshima, etc.

 
Quels sont les endroits que tu recommande pour un voyage au Japon ?
Je suis persuadée que les “indispensables” d’un voyage au Japon sont différents suivant les personnes donc je vais plutôt parler des endroits que j’aime le plus. Je pense que tu le monde a compris que j’aime Fukuoka et Kyûshû avant tout : sept régions magnifiques aux paysages variés et à la culture unique ! Je suis tellement heureuse de pouvoir y vivre et je ne me lasse jamais d’y voyager. Autrement, je suis amoureuse de l’île de Miyakojima à Okinawa et j’aime Matsumoto dans les Alpes japonaises.