KagoshimaKyûshû

Sur les routes de Kagoshima – jour 1 (volcan et côte est de la baie du Sakurajima)

Sur les routes de Kagoshima - jour 1 (volcan et côte est de la baie du Sakurajima)

Etant hospitalisée pour quelques semaines, le blog tourne au ralentit en ce moment. Merci de votre compréhension.

D’habitude je mets un point d’honneur à publier mes articles dans l’ordre chronologique. Après mon séjour à Ôita pour l’office du tourisme de Kyûshû j’ai passé quelques jours à Kumamoto avant de filer à Kagoshima mais c’est par cette dernière que j’ai envie de commencer car je n’ai pas parlé de cette région depuis un bout de temps. Comme le récit est plutôt (très) long, je l’ai découpé en 4 parties (une par jour).

Voici notre itinéraire (nous étions en voiture) :

Jour 1

・Volcan Sakurajima (parc Sakurajima Nature Dinosaur → observatoire Arimura →  Tabi no Sato → torii enfoui de Kurokami )

・Observatoire de Tarumizu

・Sanctuaire Arahira Tenjin

・Volcan Sakurajima (observatoire Yunohira)

Jour 2

・Gare de Kareigawa

・Kirishima (sanctuaire Kirishima -jingû → gare de Kirishima-jingû)

・Usine de fabrication de 

・Verrerie du village de Satsuma

Jour 3

・Chiran (Musée de la paix → maisons et jardins de samurais)

・Ibusuki (Observatoire Agriland → Lac Ikeda → restaurant de sômen nagashi → bain de sable Sayuri)

・Ville de Minami-Kyûshû (parc)

Jour 4

・Volcan Sakurajima (Sakurajima Visitor Center → Atelier de creusage d’onsen)

・Observatoire de Tarumizu

・Minimi-Ôsumi (restaurant de fruits de mer → observatoire du cap Sata)

・Sanctuaire Arahira Tenjin

Le volcan Sakurajima

Le volcan Sakurajima en éruption
Le majestueux volcan Sakurajima

À la base je devais partir 3 jours à Kagoshima (du lundi au mercredi) mais comme j’étais libre le jour précédent je suis partie plus tôt. Ça a permis d’alléger un peu le programme hyper chargé qui était prévu et de rajouter quelques visites.

C’est par un dimanche midi ensoleillé que je suis arrivée en gare de Kagoshima-Chûô. Depuis Fukuoka c’est la porte à côté : seulement 1h20 en shinkansen. Je suis allée déposer mes bagages à l’hôtel puis j’ai attendu l’arrivée du photographe qui devait venir passer me chercher. Aussitôt dans sa voiture nous avons pris la route du volcan Sakurajima en empruntant bien sûr le célèbre ferry !

C’est la première fois que je prenais le ferry en voiture. On entre par une passerelle dédiée puis on se range dans la file qu’on nous désigne. Une fois le moteur coupé et les roues calées, on est libre de faire ce qu’on veut : rester dans sa voiture à piquer un somme, aller sur le ponton extérieur ou avaler rapidement des udon dans le petit restaurant du ferry. C’est ce que nous avons fait. J’ai avalé mon bol aussi vite que je le pouvais car la traversée ne dure que 15 minutes et je voulais profiter un peu du pont du navire. Les nouilles étaient délicieuses, je n’aurais pas pensé dans un bateau mais c’est vrai que l’odeur alléchante donne un bon aperçu. 
J’ai réussi à terminer mes nouilles un peu avant que le ferry n’arrive à l’embarcadère et je suis montée sur le pont d’observation pour prendre quelques photos et surtout regarder le Sakurajima. Quelle émotion ! C’est toujours aussi impressionnant de voir le volcan se rapprocher petit à petit.

À bord du ferry pour le Sakurajima, Kagoshima
À bord du ferry pour le Sakurajima
Le ferry du Sakurajima, Kagoshima
Le bateau attend qu'on arrive pour larguer les amarres

Le parc Sakurajima Nature Dinosaur

Une fois sur la presqu’île du volcan le photographe m’a emmené au parc Sakurajima Nature Dinosaur qui se trouve juste sur une colline près de l’embarcadère des ferrys. Rien de bien passionnant dans cet endroit, c’est juste un parc avec des jeux pour enfants et des statues de dinosaures, avec vue sur le volcan toutefois.
Nous n’y sommes pas restés très longtemps, juste le temps que je vois l’endroit (je n’y étais encore jamais allée) et que le photographe fasse quelques photos test.

Le parc Sakurajima Nature Dinosaur, Kagoshima
Le parc Sakurajima Nature Dinosaur, Kagoshima

Sakurajima Nature Dinosaur Park (桜島自然恐竜公園)

Adresse : Sakurajimayokoyamacho, Kagoshima, 891-1419
Téléphone : 0992161366
Tarifs : gratuit
Horaires : tous les jours 24h/24

Accès depuis le terminal des ferrys du Sakurajima :
10 minutes à pied (attention il y a une belle côte à grimper).

L'observatoire Arimura

De retour dans notre véhicule nous nous sommes dirigés vers l’observatoire Arimura (有村溶岩展望所). En chemin nous avons fait un stop pour photographier les célèbres lampadaires daikon. En effet, les radis blancs sont la spécialité du pourtour du volcan : poussant dans les terres volcaniques hautement riches en nutriments, ils peuvent atteindre 50cm de largeur !
Pendant ce temps,  le Sakurajima nous a gratifiés d’une première éruption ! Histoire de
 nous souhaiter la bienvenue, sans doute. Inutile de dire que la passionnée de volcans que je suis était surexcitée !

Lampadaires daikon (radis blanc) du Sakurajima, Kagoshima
Lampadaires daikon (radis blanc) du Sakurajima, Kagoshima
Le volcan Sakurajima entre en éruption, Kagoshima
Le volcan Sakurajima entre en éruption

Arrivés à l’observatoire, une foule de souvenirs me sont revenus en mémoire. C’est en effet ici-même que j’avais assisté à ma toute première éruption du Sakurajima il y a déjà 9 ans et cela m’avait fascinée.
Cette fois, le volcan ayant craché des cendres quelques minutes auparavant il n’y a pas eu d’éruption et le panache de fumée commençait à se dissiper avec le vent.
Je ne compte plus les fois où je suis allée à Arimura mais ça faisait un bout de temps depuis ma dernière visite et j’ai retrouvé avec plaisir le chemin serpentant entre les roches volcaniques et les pins, ainsi que toutes les installations d’urgebce en cas d’éruption violente (bunker pour se mettre à l’abri et casques pour se protéger).

Observaoire Arimura, Sakurajima, Kagoshima
Bunker de protection contre les éruptions du Sakurajima, Kagoshima
Le volcan Sakurajima vu depuis l'observaoire Arimura, Kagoshima
Casques de protection contre les éruptions du Sakurajima, Kagoshima

Observatoire Arimura (有村溶岩展望所)

Adresse : 952 Arimuracho, Kagoshima, 891-1545
Tarifs : gratuit
Horaires : tous les jours 24h/24

Accès depuis le terminal des ferrys du Sakurajima :
2 minutes à pied depuis l’arrêt de bus « Yôgan Tenbôjo-mae » (溶岩展望所前)  (20 minutes pour 370 yens) ou 13 minutes en voiture.

Destination accessible avec le JR Pass : non
Destination accessible avec le SunQ Pass : oui

Tabi no Sato et son jardin-observatoire

La prochaine étape était le fameux torii enfoui de Kurokami mais j’ai proposé qu’on s’arrête en chemin à Tabi no Sato, une boutique de souvenirs dont le jardin, offrant une superbe vue sur les cratères actifs du  Sakurajima, est accessible librement. On y trouve même un autre torii enfoui !
À ma grande surprise le photographe ne connaissait pas du tout l’endroit donc c’est avec plaisir que je l’y ai guidé. 

Tabi no Sato, observatoire du Sakurajima, Kagoshima
Le jardin de Tabi no Sato

Les cendres étant portées par le vent dans notre direction nous n’avons pas pu admirer les cratères mais le jardin restait quand même sympa à visiter. En faisant un tour dans la boutique j’ai trouvé des graines de radis blanc géant. Dommage que je suis en appartement, si j’avais eu un jardin j’en aurais ramené.

Tabi no Sato, observatoire du Sakurajima, Kagoshima
Graines de radis blanc géant du Sakurajima, Kagoshima
Graines de radis blancs géants du Sakurajima
Le torii enfoui de Tabi no Sato, Sakurajima, Kagoshima
Le torii enfoui

Tabi no Sato (旅の里 火山展望台)

Adresse : 1331-25 Kurokamicho, Kagoshima, 891-1401
Téléphone : 0992932157
Tarifs : gratuit
Horaires : tous les jours de 10h à 16h

Accès depuis le terminal des ferrys du Sakurajima :
8 minutes à pied depuis l’arrêt de bus « Shio-ya ga moto » (塩屋ヶ元) sur la ligne Sakurajima (34 minutes de trajet pour 500 yens) ou 20 minutes en voiture.

Destination accessible avec le JR Pass : non
Destination accessible avec le SunQ Pass : oui

Le torii enfoui de Kurokami

Le torio enfoui de Kurokami, Sakurajima, Kagoshima
Il y a 100 ans le sol se trouvait 3m plus bas

Depuis Tabi no Sato il ne nous a fallu que 5 minutes pour nous retrouver devant le torii de Kurokami.
En 1914 le Sakurajima a rejeté 3 millions de mètres cube de lave lors de l’éruption du siècle ce qui a eu effet de combler le bras de mer entre le Sakurajima et Kyûshû (depuis le volcan n’est plus une île), et de détruire des centaines d’habitations. Le torii de Kurokami est un des vestiges de cette éruption. Les habitants l’ont laissé tel quel, aux 3/4  enfoui sous la lave refroidie. Imaginez qu’à l’époque le sol se trouvait 3 mètres sous mes pieds ! 
Kurokami est un des endroits les plus populaires et mis en avant du Sakurajima mais pour être honnête je lui préfère de loin celui de Tabi no Sato. En effet, avec l’école construite d’un côté et les habitations de l’autre il est plus difficile de se rendre compte de l’impact de l’éruption, surtout qu’on ne voit pas le volcan.

Petite info en plus : à 600 mètres du torii se trouve un poste d’observation sur les cratères actifs du volcan. Cherchez « Kurokami Observation Point » (黒神ビュースポット).

Torii enfoui de Kurokami (黒神埋没鳥居)

Adresse : 1331-25 Kurokamicho, Kagoshima, 891-1401
Tarifs : gratuit
Horaires : tous les jours 24h/24

Accès depuis le terminal des ferrys du Sakurajima :
2 minutes à pied depuis l’arrêt de bus « Kurokami Maibotsu Torii » (黒神埋没鳥居) sur la ligne Sakurajima (33 minutes de trajet pour 500 yens) ou 22 minutes en voiture.

Destination accessible avec le JR Pass : non
Destination accessible avec le SunQ Pass : oui

Tarumizu-Kaigata : une vue magnifique et méconnue sur le Sakurajima

Le photographe voulait ensuite avoir quelques photos du Sakurajima au coucher du soleil et nous avions encore quelques heures à tuer devant nous alors il m’a demandé si je souhaitais aller quelque part. J’avais en tête deux idées qui se trouvaient dans le secteur : le sanctuaire Arahira Tenjin et l’observatoire secret de Tarumizu-Kaigata. C’est par ce premier que nous avons commencé et nous avons quitté le Sakurajima pour un petit moment.

Le volcan Sakurajima, ville de Tarumizu, Kagoshima
Ma vue préférée sur le Sakurajima

Pour moi le volcan Sakurajima offre ses plus belles vues depuis le côté opposé à la ville de Kagoshima, d’où on ne voit pas les cratères fumants. Un jour je suis tombée par hasard sur LE spot pour observer le volcan : on y voit le Sakurajima et son cratère actif, et devant lui s’étale un bout de la baie où stationnent des dizaines de bateaux de pêcheurs. J’ai automatiquement ajouté l’endroit sur ma liste de lieux à visiter dans la région.

J’ai encore une fois eu le privilège d’y guider le photographe qui ne le connaissait absolument pas, malgré quelques dizaines d’années de vie sur place et qui a été conquit par ce spot ultra-secret. Malheureusement l’endroit n’a pas d’adresse et n’est indiqué sur aucune carte alors si vous voulez y aller il faudra chercher un peu. Dans les infos j’ai mis une carte avec un emplacement approximatif, à vous de chercher ensuite où l’observatoire se trouve. Croyez-moi ça vaut largement ce léger effort. Pour le coup c’est vraiment un spot hors des sentiers battus !

Malheureusement lorsqu’on y était le ciel était voilé par une vague de pollution (merci la Chine…) comme c’est parfois le cas au printemps à Kyûshû mais il n’empêche que ça restait très beau.

Le port de la ville de Tarumizu, Kagoshima
Le volcan Sakurajima, ville de Tarumizu, Kagoshima

Accès en transports en commun depuis la gare de Kagoshima-Chûô :
Prendre le bus 11 ou 16 devant la gare et descendre à l’embarcadère des ferrys Kamoike (鴨池) puis prendre le bateau pour Tarumizu. A l’arrivée prendre le bus et descendre à l’arrêt « Kaigata » (海潟)  puis marcher 15 minutes. En tout le trajet dure 1h40 et coûte 880 yens.

Accès depuis le terminal des ferrys du Sakurajima :
15 minutes à pied depuis l’arrêt de bus « Kaigata Tenjin-mae » (海潟天神前) ou « Kaigata » (海潟) (31 minutes de trajet pour 580 yens)

Destination accessible avec le JR Pass : non
Destination accessible avec le SunQ Pass : en partie

Arahira Tenjin : un torii les pieds dans l'eau

Sanctuaire Arahira Tenjin, Kanoya, Kagoshima
Le sanctuaire Arahira Tenjin

Après avoir profité un petit moment de la vue nous avons repris la voiture direction le sud en longeant la côte via la route départementale 68.
Lorsque nous sommes arrivés au sanctuaire Sugahara, aussi appelé Arahira Tenjin il y avait quelques voitures stationnées sur le parking mais les quelques personnes présentes sont reparties rapidement et nous avons eu la plage et le sanctuaire pour nous seuls.
Nous étions à marée basse alors le torii était complètement sur le sable mais peu importe c’était quand même très joli, surtout avec le colza en fleur, et la petite plage était très agréable. 

On est revenus 3 jours plus tard pour le coucher du soleil, je posterai plus de photos dans l’article dédié à cette partie de l’itinéraire.

Arahira Tenhin  (sanctuaire Sugahara) (荒平天神 (菅原神社))

Adresse : 4014 Tenjincho, Kanoya, Kagoshima 891-2313
Tarifs : gratuit
Horaires : tous les jours 24h/24

Accès depuis le terminal des ferrys du Sakurajima :
Environ 50 minutes en voiture. Il n’est malheureusement pas possible de rejoindre le santuaire en transports en commun.

Fin de journée, retour au Sakurajima

Observatoire Yunohira, Sakurajima, Kagoshima

Nous sommes revenus à Kagoshima pile une heure avant le coucher du soleil. Nous sommes allés à l’observatoire Yunohira qui se trouve à l’ouest, face au cratère nord qui est endormi. Culminant à 373m, c’est l’endroit le plus proche du volcan : impossible de s’aventurer plus près, il n’y a de toute façon pas de route, sauf un petit chemin barré pour rejoindre un centre scientifique d’études volcanologiques.

Observatoire Yunohira, Sakurajima, Kagoshima
Bienvenue à l'observatoire Yunohira !

Yunohira a beau être l’endroit le plus proche de la bouche du Sakurajima, il n’empêche que comme il fait face à un cratère endormi ce n’est pas vraiment ici qu’il faut être en cas d’éruption. Ça reste quand même un endroit sympa pour admirer la découpe du cratère nord et pour le coucher du soleil. À noter que l’observatoire est entièrement gratuit et avis aux amateurs, il y a quelques pierres en forme de coeur qui sont dissimulées.

Coucher de soleil sur la ville de Kagoshima vu depuis l'observatoire Yunohira sur le volcan Sakurajima
Coucher de soleil sur la ville de Kagoshima vu depuis l'observatoire Yunohira sur le volcan Sakurajima
Pierre en forme de coeur, observatoire Yunohira, Sakurajima, Kagoshima
Saurez-vous trouver toutes les pierres en forme de coeur ?

Observatoire Yunohira (湯之平展望所)

Adresse 1025 Sakurajima koikecho, Kagoshima, 891-1418
Téléphone : 099-216-1327
Tarifs : gratuit
Horaires : tous les jours de 9h à 17h

Accès depuis le terminal des ferrys du Sakurajima :
prendre le bus Sakurajima Island View Tour Bus et descendre à Yunohira. Le trajet dure 35 minutes et coûte 440 yens.

Zukedon-ya Ôkan, dîner dans un restaurant local

Restaurant Zukedon-ya Ôkan, Kagoshima
Restaurant Zukedon-ya Ôkan près de la gare de Kagoshima-Chûô

Le soir le photographe m’a emmenée dîner dans un restaurant local. Je n’aime pas trop être trop longtemps en compagnie de gens que je ne connais pas ou peu et à vrai dire je n’avais qu’une envie : rentrer dans ma chambre d’hôtel, prendre un bon bain chaud et grignoter quelques petits trucs venant du combini. Je n’ai pas osé refuser et je l’ai donc suivie dans les ruelles derrière la gare. Il m’a emmenée chez  Zukedon-ya Ôkan, un petit restaurant spécialisé dans le zuke-don, comme son nom l’indique. « Zuke-don » (づけ丼) est un bol de riz recouvert de poisson cru mariné et c’est un des mets que je préfère de la cuisine japonaise. J’ai choisi le bol de poisson kanpachi (sériole ?) qui était accompagné d’une soupe miso et de quelques pickles. Je me suis régalée !

Ensuite le photographe a voulu me faire découvrir un plat qu’il apprécie particulièrement dans cet établissement : une tête de kanpachi mijotée dans un bouillon de sauce soja et de saké de cuisine. L’aspect est assez effrayant mais j’ai essayé un morceau de joue et c’était délicieux (ensuite j’ai laissé le photographe manger le reste car de toute façon je n’avais plus faim). Finalement je ne regrette pas d’y être allée, j’ai gardé l’adresse pour un prochain séjour.

Zukedon-ya Ôkan (づけ丼屋桜勘 鹿児島店)

Adresse : 899-0053 Kagoshima, Chuocho, 22−16
Téléphone : 099-298-5550
Horaires : tous les jours de 11h à 21h (dernière commande à 20h30)
Prix : entre 500 et 1000 yens

Accès depuis la gare de Kagoshima-Chûô :
2 minutes à pied depuis la sortie Sakurajima.

Je suis ensuite retournée à mon hôtel et la journée s’est terminée ainsi. Le véritable programme a commencé le lendemain, et il nous a conduit jusqu’aux montagnes de Kirishima… mais le récit sera pour un autre article.

Tags:

23 comments

  1. Avatar

    Merci pour vos informations toujours très utiles.

  2. Avatar

    vraiment passionnant

  3. Avatar

    Je pense que c’est ma ville préférée au Japon. Elle a une petite place privilégiée dans mon coeur

  4. Avatar

    Cet article me rappelle tellement de bons souvenirs de Kyushu lorsque je suis allé à Kagoshima en Septembre 2019.
    Le point culminant de mon voyage aura été sans aucun doute l’île de Yakushima mais la ville de Kagoshima a tout autant son petit charme même si ça ne vaut pas Fukuoka^^
    Le sakurajima vaut vraiment le coup même si j’ai été un poil déçu de ne pas avoir trouvé de sentier pédestre pour rejoindre l’observatoire Yunohira. Mais ce n’est pas cela qui m’a empêché d’y aller à pied^^ J’ai même pu passer à côté d’un élevage bovins bercés par de la musique classique :p

    1. Avatar

      De bon souvenirs Kyushu et Kagoshima! J’ai beaucoup aimé notre visite du sakurajima, j’ai hâte d’y revenir un jour! Vivement tes prochains récits 🙂

      Je te souhaite bon courage pour ton hospitalisation mais je crois comprendre que c’est pour un heureux événement. Que tout se passe bien!! Je vous envoie toutes mes amitiés de Belgique ! ♡

  5. Avatar

    Chouette!!! Ça donne envie d’aller à Kagoshima !
    Merci

  6. Avatar

    Merci beaucoup pour l’article. Je n’ai fait que passer les deux fois où on est allé à Kagoshima et ça donne envie d’y revenir.
    Vivement la fin de l’épidémie.

    Je te souhaite le meilleur pour l’heureux événement qui arrive bientôt.
    Bon courage.

  7. Avatar

    Article très intéressant ! Merci pour cette redécouverte !

    Habitant à Kagoshima, je ne me lasse pas de contempler le Sakurajima chaque jour !
    Pour ceux que ça intéresse, le compte Instagram hi_kyoco réalise des dessins à partir des cendres du volcan ! C’est une amie qui a beaucoup de talent !

    Venez à Kagoshima, le cadre de vie y est sublime !

    1. Béné

      Je la suis justement sur Insta et j’aime beaucoup son travail.

      Savais-tu qu’au tout début (il y 9 ans) je devais m’installer à Kagoshima ? J’ai finalement renoncé car les écoles de japonais n’étaient pas géniales mais c’est une ville coup de coeur où j’aimerais aller plus souvent.

  8. Avatar

    Merci pour ce bel article plein d’informations sur une partie de l’île que je ne connais quasiment pas. Enfin, je ne suis encore jamais allée à Kyushu, mais à force de me renseigner dessus, notamment en suivant ton blog et ton Instagram, j’en ai presque l’impression xD mais Kagoshima et le sakurajima, j’ai l’impression de très peu les connaître, et ils m’impressionnent un peu beaucoup. J’ai hâte de lire la suite 🙂

  9. Avatar

    J’adore tous ces paysages que tu partages avec nous ! Et j’aime plus particulièrement quand tu parles de temples et de restaurants. Quels sont les plats que tu préfères manger quand tu as l’occasion de manger dans un restaurant ? Merci . Bonne journée.

  10. Avatar

    Bonjour Béné, merci encore une fois pour toutes ces informations et ces découvertes.
    Il me tarde de revenir sur Kyushu pour y aller aussi …

  11. Avatar

    Magnifique coin et superbes photos! Merci pour ce partage! Ce joli spot secret donne une vue incroyable.
    Et ce tori enterré j’adore! Ça donne un témoignage assez émouvant du temps qui passe et de la nature qui recouvre tout!

  12. Avatar

    J’adore les volcans aussi et tout ça me fait très envie… si un jour on peut y aller je chercherai ton spot secret! 🙂

  13. Avatar

    Merci pour ce bel article sur Sakura jima remplis de coins à découvrir lors d’un prochain passage.
    Vivement la suite, le programme est alléchant.

  14. Avatar

    Merci pour cette série d’articles consacrée à Kagoshima – je prend notes car nous y partons dans une semaine (enfin Ibusuki précisément)

  15. Avatar

    Merci pour cet article passionnant ! J’adore suivre tes périples aux quatre coins de Kyushu et ces photos me donnent encore plus envie de découvrir Kagoshima en vrai ! Hâte de lire la suite de ton voyage

  16. Avatar

    Toujours un plaisir de lire tes articles ; celui-ci ne déroge pas à la règle 😉 Hâte de découvrir la suite !!

  17. Avatar

    Merci pour ce super article Béné ! C’était passionnant et j’ai hâte de voir la suite 🙂

  18. Avatar

    J’adore la région de Kagoshima, notamment pour son histoire et ses spécialités locales (la glace à la mandarine de Sakurajima, les caramels à la patate douce…). C’est vraiment impressionnant de se promener dans une ville avec un volcan en arrière-plan, qui crache souvent. Je connaissais le torii de Kurokami, mais pas du tout celui de Tabi no Sato. Il faudra que je visite ce jardin si je retourne au Japon.
    J’ai hâte de voir la suite de ce récit de voyage !

  19. Avatar

    Une vraie belle journée. J’en ai pris plein les yeux et ça donne vraiment envie ! 😀

  20. Avatar

    J’ai adoré ce passage à Kagoshima au dernier voyage. J’y retournerais avec plaisir 🙂

  21. Avatar

    Superbe article !!!!!! Merci beaucoup ^-^ J’espère tellement pouvoir aller à Kyushu un jour !!!!! Hâte de lire la suite !!!

Laisser un commentaire