KyûshûÔitaParcoursTravailler au Japon

Retour sur mon shooting à Ôita pour l’office du Tourisme de Kyûshû

Retour sur mon shooting à Ôita pour l'Office du Tourisme de Kyûshû

L’hiver dernier je suis partie plusieurs jours sur les routes de Kyûshû dans le cadre de mon travail. Mon entreprise a remporté un appel d’offre pour photographier l’ensemble de l’île et j’ai été mandatée d’accompagner les photographes dans les régions d’Ôita, Kumamoto et Kagoshima. Je servais à la fois de de mannequin pour agrémenter les photos mais aussi de chef de projet / coordinatrice avec les clients. Une petite responsabilité et un travail passionnant qui m’a permis de partir 8 jours sur le terrain en commençant mon périple à Ôita.

En kimono à Kitsuki

Promenade en kimono à Kitsuki, préfecture d'Ôita

C’était mon deuxième passage à Kitsuki en moins d’un mois, y étant allée quelques jours plus tôt pour les besoins d’une vidéo. Lors de cette journée je souffrais (j’étais blessée au cou et à la cheville suite à une chute au yosakoi et portais une minerve et un bandage…) et  je n’ai pas pu en profiter donc je comptais bien prendre ma revanche cette fois !

Le photographe et moi avons été accueillis par un membre de l’office du tourisme de la ville qui nous a d’abord guidés chez Warakuan, la boutique de location de kimonos de Kitsuki. Comme nous étions en plein dans la période de la fête des petites filles (Hina matsuri) et que Kitsuki était décorée pour l’occasion, j’ai choisi un kimono rose avec un obi vert et blanc : ce sont les couleurs de Hina matsuri ! J’étais ravie de ma tenue, très mignonne et féminine, après des semaines en minerve je me sentais enfin jolie.

Warakuan, location de kimono à Kitsuki, préfecture d'Ôita
Le choix de kimono chez Warakuan est nombreux et varié.
Warakuan, location de kimono à Kitsuki, préfecture d'Ôita
On m'habille en kimono !

Si Kitsuki est agréable à visiter en automne, elle l’est aussi au printemps. En février-mars toutes les anciennes maisons de la ville installent des poupées traditionnelles pour Hina matsuri et c’est vraiment très joli. Nous avons aussi poussé la promenade jusqu’au château.
Malheureusement je n’ai pas pu prendre mon appareil photo avec moi (pas la place dans mon petit sac) et je n’ai pas beaucoup de photos de la ville en dehors de celles reçues par le photographe mais vous en trouverez en lisant mon premier article sur Kitsuki (wow je n’en reviens pas que ça fait déjà 4 ans et demi depuis cette journée). Je parle aussi du jour du kimono (Kimono Kansha-sai), journée pendant laquelle tous les visiteurs de Kitsuki se promenant dans la ville en kimono peuvent se faire photographier gratuitement par un professionnel (il y a aussi de nombreuses réductions et cadeaux à recevoir dans toute la ville).
Pour info les prochains Kimono Kansha-sai seront le 15 février et le 21 mars 2020.

Se promener en kimono à Kitsuki, Ôita

À la découverte de Kitsuki en kimono

Voici quelques photos du shooting :

Promenade en kimono à Kitsuki, préfecture d'Ôita
À l'entrée du quartier des samouraïs
Château de Kitsuki, Ôita
Location de kimono à Kitsuki, préfecture d'Ôita
En kimono dans l'ancien quartier de samouraï de Kitsuki, préfecture d'Ôita
Château de Kitsuki, Ôita
Kitsuki-jô est le plus petit château du Japon

Accès en transports en commun depuis Fukuoka :
Prendre le train express Sonic et descendre à Kitsuki (1h52 de trajet pour 4620 yens en siège non réservé). Ensuite prendre le bus devant la gare et descendre au terminus Kitsuki Bus Center (290 yens pour 10 minutes de trajet).

Destination accessible avec le JR Pass : en partie
Destination accessible avec le SunQ Pass : en partie

■Location de kimono Warakuan (和楽庵(着物レンタル&着付け)) 
Adresse : 372-4 Kitsuki, Oita Prefecture
Téléphone : 0978-63-1210
Prix 2400 yens | tabi (chaussettes) : 100 yens | ornement à cheveux : 100 yens
Horaires : tous les jours (sauf mercredi) de 10h à 16h

Passage express à Yufuin

Promenade à Yufuin, préfecture d'Ôita

Une fois notre séance photo terminée et que j’eus troqué mon kimono contre mes vêtements de ville, nous avons repris la voiture direction Yufuin.

Je n’étais pas utile pour ce shooting ni en tant que modèle, ni en tant que chef de projet.  Le photographe qui devait revenir dans quelques jours, seul, voulait juste faire quelques repérages alors nous sommes restés moins de deux heures.
Nous avons rapidement déjeuné puis nous avons fait le tour du lac Kinrin-kô et un petit bout de la rue commerçante puis nous sommes partis en direction de Beppu, en faisant un arrêt sur la route pour admirer le mont Yufu.

Le mont Yufu, Yufuin, Ôita
Le majestueux mont Yufu
Le lac Kinrin-ko, Yufuin, Ôita
Le lac Kinrin-ko, Yufuin, Ôita
Le lac Kinrin-ko et son torii flottant, Yufuin, Ôita
Le lac Kinrin-ko et son torii flottant

Accès en train depuis la gare de Hakata :
Prendre la ligne Yufuin no Mori ou le Limited Express Yufu et descendre à Yufuin. Le trajet dure 2h20 et coûte 4 040 yens.

Accès en bus depuis Fukuoka :
Prendre la ligne Yufuin-gô depuis les terminaux de bus de Hakata ou Tenjin et descendre au terminus. Le trajet dure 2 heures et coûte 2 880 yens.

Destination accessible avec le JR Pass : oui
Destination accessible avec le SunQ Pass : oui

Dîner à Beppu

Chinetsu Kanko Labo Enma, restaurant de cuisine à la vapeur d'onsen, Beppu

Notre dernière étape de la journée fut Beppu où on était attendus chez Chinetsu Kanko Labo Enma (地熱観光ラボ縁間), un restaurant où les clients font eux-même cuire leurs aliments dans des fours alimentés par de la vapeur naturelle (qui sort un peu partout à Beppu).

J’avais détesté mon repas dans un restaurant de la sorte il y a quelques années donc j’avais quelques a priori mais heureusement Chinetsu Kanko Labo Enma a su me conquérir ! Non seulement le cadre était beaucoup plus sympa mais les plats étaient aussi bien meilleurs que ce que j’avais pu déguster ailleurs quelques années plus tôt. 

Jigoku Mushi, la cuisine des enfers

[Beppu] Jigoku Mushi, la cuisine de l’enfer

Nous étions arrivés tôt, plus tôt que prévu donc une fois les salutations d’usage et les échanges de carte de visite terminés, le photographe et moi avons commencé à faire quelques repérages pendant que l’équipe s’affairait à préparer notre nourriture. Nous avions commandé une grande assiette avec un assortiment de légumes et de fruits de mer ainsi que… une pizza !
En effet, Chinetsu Kanko Labo Enma est le seul endroit de Beppu à proposer des pizzas en plus des traditionnels légumes, viandes, poissons et autres fruits de mer. 

Chinetsu Kanko Labo Enma, restaurant de cuisine à la vapeur d'onsen, Beppu
Au restaurant Chinetsu Kanko Labo Enma les client cuisent eux-même leurs plats grâce à des fours à vapeur d'onsen

Contrairement à Yufuin où je n’avais rien à faire, cette fois je devais apparaître sur les photos et c’était donc à moi d’utiliser les fours, sous la supervision du staff.
Utiliser les fours à vapeur n’est pas très compliqué. On insère les assiettes dans les cuves, on referme avec un couvercle en bois puis on attend que la vapeur fasse son travail. Une fois que tout est cuit (le staff surveille avec un minuteur) on met de grands gants bleus et on sort les plats du four. Il n’y a plus qu’à transporter à sa table et à déguster. 

Chinetsu Kanko Labo Enma, restaurant de cuisine à la vapeur d'onsen, Beppu
Fours à vapeur, restaurant Chinetsu Kanko Labo Enma à Beppu

À propos des tables, sous chacune se trouve un ashiyu (onsen pour les pieds) ce qui permet de profiter de l’eau thermale tout en dégustant son repas ! C’est un vrai bonheur, surtout en hiver ou lorsqu’il ne fait pas bien chaud (Beppu en été est une fournaise).

Une fois que le photographe eu pris toutes les photos dont nous avions besoin nous nous sommes attablés pour déguster les plats en commençant par l’assiette de légumes et fruits de mer.
Forte de ma précédente expérience, je ne m’attendais pas à grand-chose niveau gustatif alors j’ai été étonnamment surprise de déguster des aliments super savoureux ! Tout avait du goût et était parfaitement cuit. Il y avait différentes sauces (sauce soja, ponzu, etc) pour accompagner. J’ai un faible pour le ponzu mais j’aurais pu tout déguster nature tellement c’était bon.
La pizza aux fromages et fruits de mer quant à elle était bonne mais très très grasse. Je ne sais pas si c’est la vapeur qui a fait « suinter » le fromage ou s’il y avait de l’huile sur la pizza avant cuisson mais ça dégoulinait. C’est un peu dommage car c’était difficile à manger (le photographe a voulu faire quelques photos pendant que je mangeais, c’était difficile de ne pas m’en mettre partout haha) en plus d’être un peu écœurant sur la fin.

Chinetsu Kanko Labo Enma m’a réconciliée avec la cuisine à la vapeur d’onsen. Je suis contente d’avoir pu découvrir cette adresse grâce à mon travail et y retournerais avec plaisir lors d’un éventuel prochain séjour à Beppu. En plus les prix sont plus beaucoup plus raisonnables que chez J*goku M*shi.

Si vous êtes à Beppu et que vous cherchez un restaurant original alors foncez. 

Pizza cuite à la vapeur d'onsen, restaurant Chinetsu Kanko Labo Enma à Beppu
La pizza toute grasse
Ashiyu au restaurant Chinetsu Kanko Labo Enma, Beppu
Ashiyu sous la table

Adresse :
228-1, Furomoto, Beppu City, Oita Prefecture

Numéro de téléphone : 
0977-75-9592

Jours et horaires d’ouverture :
ouvert tous les jours de 10h à 22h (certains jours l’établissement ferme à 19h, il vaut mieux se renseigner avant si vous prévoyez de dîner tard)

Site internet :
Chinetsu Kanko Labo Enma (en japonais)

Accès en transports en commun depuis la gare de Beppu :
 prendre le bus numéro 5, 7 ou 41 devant la gare de Beppu (sortie ouest) et descendre à Kannawa (鉄輪). Le trajet coûte 330 yens et dure environ 15 minutes.

Destination accessible avec le JR Pass : non
Destination accessible avec le SunQ Pass : oui

À bientôt pour la suite du voyage !

Tags:

6 comments

  1. Avatar

    Merci de la visite ! Ravie de voir que cette visite pour le travail t’a permis de profiter plus d’endroits et d’expériences qui n’avaient pas ete très positives avant. 🙂

  2. Avatar

    Tu es toute belle dans ce kimono aux couleurs printanières 😀
    Sinon ton plat cuit à la vapeur avait l’air très apétissant (et la pizza aussi!!) 🙂

  3. Avatar

    Un article très intéressant et des photos magnifiques comme toujours ! C’est sympa que ta deuxième expérience avec la nourriture cuite à la vapeur soit plus réussie que la fois précédente, je n’y manquerais d’y aller cet été quand on seras sur Beppu ( d’ailleurs c’est grâce à tes articles que j’ai pu prévoir ce voyage à Kyushu, donc merci infiniment de nous faire partager tes expériences ! )

  4. Avatar

    Merci pour ce superbe article ! J’adore voyager via ton blog.

  5. Avatar

    J’ai de plus en plus envie de me rendre à Kitsuki ! Merci pour ce bel article !

  6. Avatar

    Les kimonos sont des œuvres d’arts et magnifique. Il y a un projet de créer des Kimonos par CHAQUE pays pour les JO. Je sais pas du tout on e était le projet (et du coup un an de plus pour le réaliser) mais les quelques exemples donnés sont magnifique.
    Merci pour les infos.
    Cela donne envie d’essayer ce type de cuisine et tu es une bonne ambassadrice de la région =)

Laisser un commentaire