AutomneFêtes et festivalsFukuoka

Hakata Tômyô Watching, le festival des lanternes de Fukuoka

Hakata Tômyô Watching, le festival des lanternes de Fukuoka

Après ma petite déception du festival des lanternes de Muromi en septembre dernier, j’attendais avec impatience celui de Hakata un mois plus tard. 
Heureusement cette année encore les organisateurs nous en ont mis plein la vue avec des créations grandioses !

Kiyo et moi avons commencé par aller voir les lanternes devant la gare de Hakata. Tous les ans c’est une création « moderne » et « tendance » qui attend les visiteurs. Par exemple en 2018 c’était les mascottes de la coupe du monde de rugby. Cette année on a eu droit à un robot Star Wars.
Mouais. C’était beau, très beau même mais pas très parlant pour les gens comme moi qui ne sont pas fans (je n’ai vu qu’un seul film de la série et je n’ai pas aimé). Bon au moins la gare est un des trois seuls endroits du festival où on peut voir les créations depuis un point de vue en hauteur (un peu gêné par le grand écran et les vitres je dois avouer).

Nous avons rapidement avancé vers la porte Hakata Sen-nen Mon, non sans avoir récupéré une brochure avec une carte nous permettant de localiser facilement toutes les lanternes.

Hakata Tômyô Watching, le festival des lanternes de Fukuoka
Hakata Tômyô Watching, le festival des lanternes de Fukuoka

Il y avait du monde mais moins que je ne l’avais imaginé. Je n’ai pas vraiment ressenti d’effet coupe du monde contrairement à d’autres festivals qui se sont tenus plus tôt dans le mois.
Les gens arrivaient et repartaient de chaque site par vagues et il suffisait généralement d’attendre quelques minutes pour pouvoir prendre des photos sans trop de monde dessus.

Hakata Tômyô Watching, le festival des lanternes de Fukuoka
Hakata Tômyô Watching, le festival des lanternes de Fukuoka
Hakata Tômyô Watching, le festival des lanternes de Fukuoka
Hakata Tômyô Watching, le festival des lanternes de Fukuoka

C’est difficile de faire un compte-rendu car les créations changent tous les ans. Les « points lanternes » sont aussi susceptibles de changer d’une année sur l’autre. Je me contenterais juste de quelques conseils.

Comment profiter du festival ?
Si on peut visiter chaque point dans l’ordre que l’on veut, la gare de Hakata est un bon point de départ. Une fois que vous avez admiré les lanternes sur le parvis je vous conseille de vous procurer le plan mis à disposition et de vous faire un itinéraire en fonction de ce que vous voulez voir et du temps que vous avez. Car 
attention le festival ne dure que 3h et pour réussir à tout voir il faut non seulement du temps mais aussi beaucoup marcher. Il y a aussi la possibilité de prendre le bus mais le temps de rejoindre les arrêts, d’étudier les lignes et d’attendre les véhicules… Cela fait perdre pas mal de temps. 

Que voir ?
Comme les motifs créés par les lanternes changent chaque année on ne sait pas à l’avance ce que ça va donner et c’est un peu au petit bonheur la chance. 
Si les grosses créations sont plus impressionnantes et attirent le plus de monde, les plus petites sont moins fréquentées.  Pour ma part mes points lanternes préférés sont l’école primaire Hakata, le sanctuaire Kushida et le parc Ôhama. 

Vivement l’an prochain !

Hakata Tômyô Watching, le festival des lanternes de Fukuoka
Hakata Tômyô Watching, le festival des lanternes de Fukuoka
Hakata Tômyô Watching, le festival des lanternes de Fukuoka
Hakata Tômyô Watching, le festival des lanternes de Fukuoka
Hakata Tômyô Watching, le festival des lanternes de Fukuoka

Informations pratiques

Hakata Tômyô Watching (博多灯明ウォッチング)

Lieu :
arrondissement de Hakata, ville de Fukuoka.

Jours et horaires d’ouverture :
tous les ans un samedi du mois d’octobre (date 2020 inconnue à la rédaction de cet article) de 18 à 21h.

Tarifs :
gratuit

Tags:

6 comments

  1. Avatar

    C’est vraiment superbe. Merci pour ce partage.

  2. Avatar

    Merci, j’adore les festivals de lumières, de lanterne. Cette année j’ai prévu d’aller à celui de Gaillac (près de Toulouse) . C’est le plus grand parc de lanternes d’Europe. C’est l’un des plus grands festivals des lanternes créé hors de Chine.Il y a une coopération culturelle entre le musées de beaux-arts de Gaillac et le Musée d’art de Pékin. Si tu veux voir quelques photos : https://festivaldeslanternes-gaillac.fr/
    Merci Béné pour tes photos partagées et bonne journée

    1. Avatar

      J’adore ce genre d’événements ! Merci pour le partage.

    2. Béné

      Merci pour lien, je ne savais pas qu’il existait des festivals de lanternes en France.

Laisser un commentaire