FukuokaIncontournableTemples et sanctuaires

Visiter le temple Nanzôin en 2019 : ce qui a changé

Visiter le temple Nanzôin en 2019 : ce qui a changé

Encore peu connu il y a quelques années, le temple Nanzôin s’est peu à peu imposé comme un « incontournable » à visiter lorsqu’on vient à Fukuoka. 
Ces derniers mois  plusieurs d’entre vous m’ont écrit pour me faire part de leur ressenti après y être allé. On m’a parlé de panneaux d’interdiction, de flicage et même d’endroits interdits aux étrangers.

Je savais que le Nanzôin était désormais un peu plus sévère avec les touristes (c’est malheureusement le cas un peu partout au Japon, surtout après l’arrivée des bateaux de croisière asiatiques) mais je ne pensais pas à ce point-là !  Pour en avoir le coeur net et pour conseiller au mieux les personnes qui me contactent, j’ai voulu aller sur le terrain voir ce qu’il en était actuellement. Je suis donc retournée au Nanzôin deux ans après ma dernière visite.

J’ai déjà largement présenté le Nanzôin sur le blog.  Si vous voulez en savoir plus sur ce temple je vous invite à lire mon article dédié :

Grand Bouddha de Nanzoin, Fukuoka
Le temple Nanzôin et son grand bouddha de bronze
Gare Kidonanzôin-mae, Fukuoka
Gare Kidonanzôin-mae, Fukuoka

Le premier changement que j’ai observé a été à mon arrivée à la gare.
En effet dès la sortie, les visiteurs sont accueillis par un immense panneau de « précautions » traduites en neuf langues (japonais, anglais, chinois, coréen, vietnamien, français, espagnol, indonésien et malaisien).

Je n’ai pas pensé à prendre de photo pour le blog mais j’en ai pris pour mes storys Instagram donc j’ai pu retrouver le texte que voici : 

Précautions

Tout visiteur du temple Nanzôin est prié de lire attentivement les instructions suivantes. Si vous ne les respectez pas, vous serez obligé de quitter les lieux.

Vous n’êtes pas sur un lieu touristique. Ce temple est un lieu important, consacré à la prière. Veuillez faire preuve de respect pendant votre visite, évitez de faire du bruit.

Les groupes de personnes non-japonaise ne sont pas autorisés à visiter le temple. Les groupes ne peuvent pas entrer. Par ailleurs nous pouvons refuser l’accès au temple aux personnes trop peu couvertes (vêtements montrant trop la peau des jambes, bras, dos, ventre ou décolleté) et aux personnes habillées singulièrement (cosplay, etc.).

Il est interdit :
– de manger ou de boire en marchant.
– d’utiliser son téléphone portable ou son smartphone.
– de se prendre en photo à l’aide d’une perche selfie. Détachez votre appareil photo avant d’entrer.
– de jeter quoi que ce soit sur votre passage. Ni déchet, ni mégot de cigarette, etc.

Les personnes tatouées sont priées de couvrir leur tatouage, par exemple en se couvrant avec un vêtement une chemise, etc.

Nous vous prions d’avoir un comportement approprié à un lieu de prière, en plus des règles ci-dessus. Veuillez vous plier aux instructions du personnel ou aux conseils de fidèles. En cas contraire, vous serez obligé de quitter les lieux immédiatement.

Nous comptons sur votre compréhension et votre collaboration.

En dehors des premières (et de l’avant-dernière) phrases très sèches et pas du tout engageantes, les règles à respecter sont en fait juste du bon sens. C’est vrai qu’on a tendance à l’oublier mais les temples et sanctuaires sont des lieux de culte avant d’être des destinations touristiques (car que ça plaise aux prêtres ou non le Nanzôin est bel et bien devenu un lieu touristique).

Sur le moment je n’ai pas tilté mais y repensant je me demande si ce panneau n’était pas déjà là il y a deux ans. Je me souviens vaguement l’avoir survolé en me disant « bof ce sont les consignes habituelles ». C’est peut-être ma mémoire qui me joue des tours mais vu que les prêtres du Nanzôin ont commencé à sévir en 2016, il est tout à fait possible qu’il eut été là (et puis en relisant mon article, je remarque que j’avais déjà mentionné l’apparition de panneaux).

Carte du temple Nanzôin et panneaux d'avertissements, Fukuoka
Carte du temple Nanzôin et panneaux d'avertissements

Je me suis ensuite dirigée vers le temple que j’ai visité intégralement, comme si c’était la première fois que j’y allais. Voici ce que j’ai pu constater / observer :

– il n’y a pas de zones interdites d’accès aux étrangers (mais il se peut qu’il y ait certaines restrictions lors de certaines fêtes religieuses).

– je ne me suis sentie ni fliquée, ni particulièrement observée. Les prêtres et le personnel du temple que j’ai pu croiser m’ont presque toujours royalement ignorée (j’ai seulement eu des petits coups d’oeil près du grand Bouddha). Après j’ai visité le temple un (dimanche) matin et il n’y avait pas grand monde. Ils sont peut-être plus regardants et plus sous pression lorsqu’il y a beaucoup de touristes.

– il y a quelques endroits qu’il est interdit de prendre en photo. Autrement que ce soit avec mon appareil ou mon smartphone on ne m’a jamais rien dit.

– il y a de nombreux panneaux / étiquettes rappelant le règlement. Impossible de les manquer mais cela n’a pas beaucoup d’impact sur la beauté des lieux car ils sont souvent placés sur le bord des chemins, pas juste devant les autels et statues.

Grand Bouddha du temple Nanzôin, Fukuoka
Grand Bouddha du temple Nanzôin
Temple Nanzôin, Fukuoka
Origami au temple Nanzôin, Fukuoka
Temple Nanzôin, Fukuoka

Je ne vous cache pas qu’avec ce qu’on m’avait rapporté j’étais un peu sur mes gardes. Malgré être habituée de l’endroit et avoir une bonne connaissance des règles de politesse à observer dans les temples et sanctuaires (j’ai même »produit » avec mon entreprise une vidéo sur le sujet pour la ville de Fukuoka), j’avais un peu peur de faire un faux pas involontaire, comme il y a deux ans. Ça n’a pas gâché ma visite mais je peux comprendre que ça puisse être le cas.

Néanmoins il n’y a aucune crainte à avoir concernant une visite au temple Nanzôin.
 Je recommanderais juste de faire attention à sa tenue (surtout l’été) et à ses tatouages pour celles et ceux qui en ont, les seuls points qui peuvent poser problème car la mentalité japonaise sur ce point diffère quelque peu de celle occidentale.

N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez des questions concernant le temple et/ou votre visite.

Accès et informations pratiques

Temple Nanzôin (南蔵院)

Adresse
1035 Sasaguri-machi, Kasuya-gun, Fukuoka, 811-2405

Jours et horaires d’ouverture :
ouvert tous les jours 24h/24 (le bureau des goshuin, la réception des demandes religieuses et les boutiques sont ouvertes de 9h à 17h).

Tarifs :
gratuit (l’intérieur du Bouddha coûte 500 yens).

Accès depuis Fukuoka
prendre la ligne JR Fukuhoku Yutaka et descendre à Kidonanzoin-mae (21 minutes en express, 27 minutes en local, 370 yens).

Destination accessible avec le JR Pass : oui
Destination accessible avec le SunQ Pass : non

Tags:

16 comments

  1. Avatar

    Merci Béné pour ce post. je croyais bien connaitre FKA (ville de ma moitié) en réalité j’ignorais la réalité de ce temple ! Ce sera résolu lors de mon prochain passage dans le Kyushu.

    1. Béné

      C’est pas vrai ! Il faut y aller alors !

  2. Avatar

    Merci pour ce post, ça va m’être utile car on comptait y retourner et je n’aurais pas fait attention à mes tatouages. Je penserai à les couvrir du coup 🙂

    1. Avatar

      Bonjour, j’ai visité
      Nanzo-in en octobre 2018 et je ne me suis pas sentie observée ou quoi que ce soit. J’ai visité le temple avec toute la bienveillance connue des japonais. Après je n’ai pas de tatouage et en octobre je n’avais pas de décolleté ou autre ^^
      Merci pour cette mise à jour.

      1. Béné

        Oui tout se passe bien normalement, on est d’accord.

    2. Béné

      Je ne pensais pas que ça serait interdit. Dans les onsens ok mais dans les temples, c’est pousser le bouchon un peu loin car ça ne fait normalement pas partie des « règles » à suivre.

  3. Avatar

    Ce grand Bouddha couché est magnifique. Idem pour l’endroit qui semble calme et reposant. Mais comme tu le précises c’est un dimanche matin…;-)

    1. Béné

      Le dimanche après-midi c’est à peine plus bondé 🙂 (sauf peut-être pendant la coupe du monde où il y a du avoir du monde).

  4. Avatar

    Pour moi, c’est du bon sens. Il est normal d’avoir un comportement respectueux quand on visite ces lieux.
    Un jour, à la cathédrale de Strasbourg, j’ai vu un touriste y rentrer torse nu. Un membre du clergé l’a gentiment invité à mettre un tee-shirt. Le monsieur semblait offusquer par la demande. Pourtant, cela paraît logique que dans un lieu de culte, on adopte une tenue correcte. Je comprends qu’avec de telles attitudes, même si cela reste isolé, que les lieux de prière soient obligés de mettre des règlements etc…
    En tout cas, ce Bouddha allongé est impressionnant. Une vraie merveille. ♥

    Bon dimanche, à bientôt.

  5. Avatar

    Merci pour la mise à jour de ce post ! C’est vrai que les règles relèvent du bon sens…
    En tout cas, ce Bouddha est magnifique 🙂 Je ne manquerai pas d’y aller lors d’un séjour à Kyûshû (je n’y ai toujours pas mis les pieds mais je sais que ça viendra ^^)

  6. Avatar

    Il est tellement impressionnant, ce Bouddha allongé ! J’espère avoir l’occasion de le voir un jour.

    1. Béné

      C’est le plus grand du monde.

  7. Avatar

    J’y suis allé pendant la coupe du monde, le matin du match de la France même. Je suis arrivé tôt c’était quasi désert mais partant il y avait plus de monde, pas mal de supporters français qui ont eu la même idée que moi avant de se rendre au stade.

    Je n’avais même pas fait attention aux panneaux en sortant de la gare (je les ai lus en attendant le train au retour). Comme tu l’as dit c’est du bon sens dans un lieu de culte. J’ai trouvé au contraire le personnel du temple plutôt pédagogue en prêtant par exemple un foulard à une dame qui avait un débardeur.

    Je suis arrivé certes très tôt vers 8h30, du coup il n’y avait presque personne. C’est peut être plus délicat en cas de fort affluence. J’ai pu tout visiter tranquillement sans jamais me sentir observé ou fliqué (et pourtant je prends beaucoup beaucoup de photos avec mon smartphone ou mon appareil). Je n’ai vu aucune zone interdite.

    Au passage Béné merci pour ton blog et tes conseils, et tous ces lieux que j’ai eu envie de découvrir grâce à tes posts. J’ai passé 15 jours extraordinaires sur Kyushu 🙂

    1. Béné

      Je suis ravie de lire ça 🙂

  8. Avatar

    Comme dit par les autres commentateurs, ces règles sont du bon sens en effet. C’est gentil à toi d’être allée vérifier.

  9. Avatar

    Merci pour cet article de ressenti. Je n’ai jamais eu l’occasion de visiter ce temple, c’est une bonne piqûre de rappel. Tellement beau ce grand bouddha couché… Si le panneau est là et en plus traduit en neuf langues avec cette liste, c’est qu’il y a probablement dû avoir quelques abus malheureusement. Étonnant le coup des tatouages. Autant on peut le penser mais de là à l’écrire… J’ose espérer que ce n’est pas quelque chose qui se généralisera. Je suis en train de préparer un petit circuit hors sentiers battus sur Kyushu – même si ce temple est devenu assez populaire, très clairement j’ai envie de voir ce bouddha et les alentours avant de filer plus au Sud.

Laisser un commentaire