FukuokaKagoshimaKumamotoKyûshûNagasakiÔita

Les toriis flottants de Kyûshû

Les toriis flottants de Kyûshû

Depuis quelques semaines le célèbre torii de Miyajima est en restauration et sous bâches pour une durée encore indéterminée. Ce torii flottant est l’un des plus beaux du Japon (peut-être même le plus beau ? Je laisse chacun juger) mais ce n’est pas le seul, loin de là. Rien qu’à Kyûshû on en compte une demi-douzaine (à ma connaissance) et j’ai décidé d’en présenter quelque-uns dans cet article. Le but ? Montrer qu’ils existent et offrir de nouvelles perspectives parce que je trouve dommage de voir des gens remettre en question leur passage dans le sud du Japon à cause des travaux de Miyajima. Suivez-le guide !

Préfecture de Fukuoka

Futamigaura (ville d'Itoshima)

Le torii flottant de Futamigaura appartient au sanctuaire Sakurai (situé dans les collines toutes proches) et est sûrement le torii flottant le plus connu de Kyûshû. Il est en béton blanc et de forme plutôt simple mais sa spécificité d’être devant des rochers mariés en fait un des plus photogéniques de la région. De plus le coucher de soleil y est magnifique et la mer turquoise invite à la baignade en été (attention aux gros rochers). Le week-end, en particulier aux beaux jours, le torii est victime de son succès et il n’est pas rare vori se former une queue pour prendre « la » photo. Je conseille donc de venir soit dans la matinée, soit en semaine.

Accès et informations pratiques

Sakurai Futamigaura (櫻井 二見が裏)

Adresse :
Shimasakurai, Itoshima, Préfecture de Fukuoka 819-1304

Accès en transports en commun depuis la gare de Hakata  :
Prendre le métro (ligne Kûkô) et descendre à Kyûdai-Gakkentoshi. Prendre le bus Shôwa en direction de Nishi no Ura et descendre à Nishi no Ura puis marcher 25 minutes. Le trajet dure 1 heure et coûte 1160 yens.

Destination accessible avec le JR Pass : en partie
Destination accessible avec le SunQ Pass : oui 

Yume no Sayoshima (ville de Munakata)

Yume no Sayushima, ville de Munakata, préfecture de Fukuoka

Au large de la ville de Munakata on trouve Ôshima, une grande île prisée des marcheurs qui viennent en nombre essayer la randonnée « Olle » qui fait une boucle sur cette île. Après plus de 10km à marcher sur les hauteurs d’Ôshima, les promeneurs terminent leur randonnée par un bout de route qui longe la mer. Sur la plage on aperçoit un torii solitaire rouge qui se dresse devant un un caillou sacré arboré de pins : c’est Yume no Sayoshima. Quelle belle récompense après tant d’efforts (la rando n’est pas de tout repos) ! Ça fait du bien de tremper ses pieds dans une eau étonnamment transparente (le port n’est pas loin) près de ce spot photogénique. Marée haute ou basse, ce torii reste magnifique tout au long de la journée.

Accès et informations pratiques

Yume no Sayoshima (夢の小夜島)

Adresse :
771 Oshima, Munakata 811-3701, Fukuoka Prefecture

Accès en transports en commun depuis la gare de Hakata  :
Prendre la ligne JR Kagoshima et descendre à Tôgô. Devant la gare prendre le bus numéro 1 ou 1-2 et descendre au terminal des ferrys « Kono-minato » puis prendre le bateau. En tout le trajet coûte 1480 yens et dure environ 1h20 .

Destination accessible avec le JR Pass : en partie
Destination accessible avec le SunQ Pass : en partie

Préfecture de Saga

Les toriis flottants de Tara

Les torii flottants de Tara, préfecture de Saga

Les trois toriis flottants de Tara font partie du sanctuaire Ôuo-jinja (大魚神社) et ont été construits il y a un peu plus de 30 ans pour protéger la mer, source importante de revenus (les gens du coin sont pour la plupart pêcheurs). D’un rouge vif et construits en enfilade, ils sont presque entièrement submergés à marée haute mais se découvrent totalement quand la mer se retire. On peut donc passer en dessous et s’en approcher à loisir. Si vous reliez Fukuoka à Nagasaki en voiture cela peut être une idée pour se dégourdir les jambes quelques minutes.

Accès et informations pratiques

Les toriis de Tara (太良の水中鳥居)

Adresse :
1874-9 Tara, Fujitsu District, Saga 849-1602

Accès en transports en commun depuis la gare de Hakata  :
Prendre un train Limited Express (Midori ou Kamome) et descendre en gare de Saga. Changer pour la ligne Nagasaki et descendre à Tara.
Les toriis sont à 10 minutes à pied de la gare. En tout le trajet coûte 1820 yens et dure environ 1h55.

Destination accessible avec le JR Pass : oui
Destination accessible avec le SunQ Pass : oui 

Préfecture de Nagasaki

Watazumi (île de Tsushima)

Le torii flottatnt du sanctuaire Watatsumi, tsushima, préfecture de Nagasaki

Le sanctuaire Watazumi est sans aucun doute le moins facile d’accès : il se trouve au cœur de Tsushima, une île appartenant à la préfecture deNagasaki et  se trouve au beau milieu du détroit entre le Japon et la Corée du sud. Il faut vraiment le vouloir pour y aller ! Les toriis de Watazumi sont au nombre de 4 en enfilade et deux sont construits dans la mer ! À marée basse seul le premier torii est accessible à pied, la base du plus éloigné restant submergée en permanence. 

Merci à mon amie Aya, originaire de Tsushima pour la photo.

Accès et informations pratiques
r="0" style="border:0" allowfullscreen>

Le sanctuaire Watazumi (和多都美神社)

Adresse :
55 Nii, Toyotama-machi, Tsushima-shi, Nagasaki

Accès depuis Fukuoka  :
Prendre l’avion ou le bateau pour l’île de Tsushima puis rejoindre le sanctuaire en voiture de location.

Destination accessible avec le JR Pass : non
Destination accessible avec le SunQ Pass : non

Préfecture d'Ôita

Le torii du lac Kinrin (ville de Yufuin)

Le torii flottant du lac Kinrin, Yufuin,préfecture d'Ôita

Ce torii de pierre est construit dans le lac Kinrin de Yufuin. Il fait partie du sanctuaire Tenso qui borde les berges du lac. Il est toujours submergé donc il est impossible de s’en approcher de très près. Pour le voir au mieux il faut aller derrière le bâtiment du sanctuaire (d’où j’ai pris la photo ci-dessus).
Il s’est en partie effondré lors des séismes de 2016 mais a été reconstruit depuis. Pour prendre de belles photos je conseille d’y venir le matin car la brume (surtout en hiver) qui s’échappe du lac lui donne une atmosphère mystérieuse et très photogénique.

Accès et informations pratiques

Le torii du lac Kinrin (天祖神社)

Adresse :
156-1 Yufuincho Kawakami, Yufu-shi, Ōita-ken 879-5102

Accès en transports en commun depuis la gare de Hakata en train :
Prendre la ligne Yufuin no Mori ou le Limited Express Yufu et descendre à Yufuin. Le trajet dure 2h20 et coûte 4 040 yens.

Accès en transports en commun depuis la gare de Hakata en bus :
Prendre la ligne Yufuin-gô depuis les terminaux de bus de Hakata ou Tenjin et descendre au terminus. Le trajet dure 2 heures et coûte 2 880 yens.

Destination accessible avec le JR Pass : oui
Destination accessible avec le SunQ Pass : oui 

Préfecture de Kumamoto

Einootsurugi (ville d'Uki)

Le torii flottant du sanctuaire Einootsurugi, Uki, préfecture de Kumamoto

Ce torii de béton / pierre situé dans la baie de la ville d’Uki est la porte d’entrée maritime du sanctuaire Einotsururi, perché sur une petite colline. On peut passer en dessous à marée basse mais attention à la vase, aux roches glissantes et aux tous d’eau. Je recommande d’y venir le matin pour prendre des photos (il se retrouve à contre-jour en fin d’après-midi) ou avant le coucher du soleil. Dans tous les cas le torii à marée haute est plus spectaculaire à voir qu’à marée basse (comme le montre ma photo), surtout lorsque la mer est calme.

Accès et informations pratiques

Einootsurugi (永尾剣神社)

Adresse :
650 Shiranuhimachi Einoo, Uki-shi, Kumamoto prefecture 869-3471

Accès :
Il n’y a malheureusement pas de gare ou d’arrêt de bus à proximité du sanctuaire. La voiture de location est donc obligatoire.

Destination accessible avec le JR Pass : oui
Destination accessible avec le SunQ Pass : oui 

Préfecture de Kagoshima

Arahira Tenjin (ville de Kanoya)

Le torii flottant du sanctuaire Arihara Tenjin, Kanoya, préfecture de Kagoshima

Le torii rouge et noi du sanctuaire Arahira Tenjin est pour moi le plus beau et l’un des plus photogéniques de cette sélection. Il est construit sur une plage de sable blanc bordant une mer turquoise et transparente. À marée basse on peut passer en dessous pour visiter le sanctuaire situé sur la petite île juste derrière. À marée haute le torii est submergé, donnant l’impression de flotter. Le coucher de soleil est magnifique et un de mes moments préférés pour y aller.

Accès et informations pratiques

Arahira Tenjin (荒平天神)

Adresse :
Tenjincho, Kanoya, Préfecture de Kagoshima 891-2313

Accès :
Il n’y a malheureusement pas de gare ou d’arrêt de bus à proximité du sanctuaire. La voiture de location est donc obligatoire. On peut néanmoins prendre un bus puis un ferry pour la ville de Tarumizu avant de continuer le trajet en voiture mais il sera plus facile de trouver une voiture de location dans le centre de Kagoshima.

Destination accessible avec le JR Pass : non
Destination accessible avec le SunQ Pass : non

Voilà pour ces quelques toriis flottants appartenant à Kyûshû. Ils ne sont pas tous faciles d’accès, pour certains il faut vraiment bien choisir son timing pour y aller mais j’espère que ça donnera à certains d’entre vous l’envie de les découvrir. Ne vous arrêtez pas à Hiroshima ! Venez découvrir Kyûshû 🙂

Tags:

13 comments

  1. Avatar

    Quelle chance tu as de vivre dans ce pays!!!! Que tu sois éternellement heureuse avec ton époux.

    1. Avatar

      Je ne pourrais pas mieux commenter !
      Longue vie à vous deux dans ce pays si magique 🙂

      1. Béné

        et merci aussi 🙂

  2. Avatar

    Une très bonne idée d’article. Merci pour toutes ces découvertes. 😀

    1. Béné

      Merci de ton commentaire

  3. Avatar

    Même si j’en ai vu peu j’adore les torii flottants, donc merci beaucoup pour cette liste c’est une très bonne idée. Celui de Futamigaura et ceux de Tara sont vraiment magnifiques, je les note sur ma liste 🙂

  4. Avatar

    Merci pour cet article 🙂 ça me fait plaisir de voyager via ton blog et ton Instagram.

    1. Béné

      Merci de ton commentaire 🙂

  5. Avatar

    Je ne connaissais que le torii de Miyajima (et de nom, puisque je n’ai jamais eu la chance d’y aller). Du coup je suis très contente de découvrir quelques toriis flottants de Kyûshû 🙂
    Ils ont l’air tous très beaux mais je crois que j’ai un coup de coeur pour les trois de Tara. J’adorerais me balader dessous !
    Merci pour ton article encore une fois très complet.

  6. Avatar

    J’ai vu le torii de Einôtsurugi en photo mais je n’avais aucune info alors sur son nom et la localisation. Merci pour l’info. Et dire que je suis passé à Kumamoto au mois de Mai (il faudra que je retourne sur Kyûshû une autre fois).
    Sinon, J’aurai bien aimé voir les torii de Tara à marée haute mais quand on n’a pas de voiture (et qu’on n’est pas sur place) ça devient vite compliqué.
    Le Torii d’Itoshima est sympa aussi ainsi que la côte aux alentours mais ce que je trouve encore mieux c’est Futamigaura qui à mon avis est plus joli que Meoto Iwa à Ise, pourtant bien plus connu.

    1. Béné

      Je ne connais pas Ise mais c’est vrai que les rochers mariés de là-bas sont les plus connus. Je ne connais que ceux de Kyûshû donc je ne peux pas juger.

  7. Avatar

    Waw tant d’endroits à visiter <3 On va essayer d'en intercaler quelques uns lors de notre prochain voyage 🙂

Laisser un commentaire