AutomneFêtes et festivalsFukuoka

Le festival Hakata Okunchi et son illumination aux lanternes

Festival Hakata Okunchi, Fukuoka

Depuis que je fais du yosakoi je ne peux plus aller voir les lanternes des festivals Hakata Tômyô Watching ou Muromi-gawa, à mon grand désarrois. Ces deux matsuris étaient des rendez-vous immanquables où je prenais beaucoup plaisir à aller tous les ans. Hélas ils tombent un samedi soir quand nos entraînements ont lieu et l’automne étant une période cruciale pour notre team, difficile de sécher pour aller “s’amuser”. 

Heureusement que festival Hakata Okunchi est là ! Comme il tombe en semaine depuis quelques années c’est devenu un de mes passages obligés. J’avais parlé de l’édition 2016 mais sans vraiment expliquer l’histoire de ce festival alors je me rattrape avec cette édition 2018 !

Un peu d’histoire

Hakata Okunchi (博多おくんち) fait parti des trois plus grands festivals Okunchi du Japon avec ceux de Karatsu et Nagasaki. C’est aussi un des plus anciens festivals de Fukuoka car il a une histoire de plus de 1200 ans. Son but est de remercier les dieux des bonnes récoltes d’automne (comme le riz) et espérer que l’année à suivre soit tout aussi fructueuse.

A sa création le festival s’appelait Shinjô-sai ou Niiname-sai(新嘗祭) et se fêtait le dernier jour du lapin durant le 11ème mois de l’ancien calendrier lunaire, comme tous ceux organisés dans le pays. A la fin des années 1800 / début des années 1900, ce jour a été fixé au 23 novembre et est devenu un jour férié (la “fête du travail” ou 勤労感謝の日 Kinrô Kansha no Hi).
L’année 1953 voit la création d’un “comité des fête” qui, pour une raison inconnue, décide de changer la date et de fêter Hakata Okunchi les 23 au 24 octobre. Depuis quelques années le festival a été étendu au 22 octobre.

Voici le programme des 3 jours :

・22 octobre
Ce pré-festival se passe essentiellement au bord de la mer, au sanctuaire Kushida Jinja Hama Miya (櫛田神社浜宮).
– De 10h à 15h : Hamanomiya-sai (浜宮祭). Les visiteurs sont accueillis avec des verres de saké doux.
– 16h : Mikoshi kiyome (神輿清め). Les prêtres lavent le char mikoshi (qui sera utilisé le sur-lendemain) avec des linges trempés dans l’eau de mer
– De 10 à 16h au sanctuaire Kushida se tient le Gokoku Hôjô-ichi (五穀豊穣市), un marché vendant des produits d’automne (riz, légumes et fruits).

・23 octobre 
– 11h : shuki taisai (秋季大祭): Les miko dansent pour les dieux dans le bâtiment principal du sanctuaire Kushida. 
– de 18 à 20h : sentômyô (千灯明). Environ 2000 lanternes illuminent Kushida.
– De 10 à 16h : second jour du Gokoku Hôjô-ichi (五穀豊穣市), le marché vendant des produits d’automne.

・24 octobre
– à partir de 14h : parade et procession du char mikoshi*, tiré par un boeuf.

* Il y a trois chars qui tournent selon les années : Kushida-gû no mikoshi, Daijin-gû no mikoshi et Gion-miya no mikoshi. Ce n’est seulement qu’une fois tous les 25 ans que les trois défilent en même temps (la prochaine fois est en 2032) mais ils sont exposés à l’année au sein du sanctuaire. 

Travail oblige je ne peux assister aux festivités qui prennent place pendant la journée mais les lanternes du Sentômyô ont lieu en soirée je peux donc y aller !

Cette année il a beaucoup plu pendant la journée ce qui faisait craindre une annulation du festival mais heureusement la pluie s’est arrêtée en fin d’après midi et tout a peu être prêt à temps. J’ai rejoint deux amies à Kushida (ou plutôt ce sont elles qui m’ont rejointe car je suis arrivée hyper en avance). Pour l’occasion toutes les lanternes du sanctuaire sont éclairées ce qui donne un petit côté festif et inhabituel à l’endroit. Nous avons passé un moment agréable à prendre des photos et à tourner autour des lanternes. 

Chaque année le motif principal représente quelque chose d’automnal. En 2016 c’était un dieu en rapport avec la saison (je ne me suis pas renseignée à l’époque pour avoir les détails) et l’an dernier on avait eu des fleurs d’automne comme des cosmos. Cette fois il représentait un lapin dans des vagues. Au Japon le lapin est associé à la lune et la lune est associé à l’automne. D’après les bribes de conversation que j’ai entendu des prêtres sur place, ce motif est inspiré de la mythologie japonaise, plsu précisément de l’histoire de Inaba no Shiro Usagi.

Nous avons terminé la soirée à l’Oktober Fest qui se tenait pas très loin, au parc Reisen. Aucune de nous ne boit de bière mais nous nous sommes régalées de saucisses et pretzels.

Festival Hakata Okunchi, Fukuoka
Le motif de cette année
Festival Hakata Okunchi, Fukuoka
Des lanternes multicolores
Festival Hakata Okunchi, Fukuoka

Accès et informations pratiques

Hakata Okunchi (博多おくんち)

Jours et horaires d’ouverture :
Tous les ans du 22 au 24 octobre.

Tarif :
gratuit

Accès depuis la gare de Hakata :
Devant la gare, prendre les lignes 6, 6-1, 100, 113, 114, 201, etc. et descendre à l’arrêt Canal City Hakata-mae (100 yens, 7 minutes) puis marcher 3 minutes.
En métro, descendre aux stations Gion (200 yens) ou Nakasu Kawabata (200 yens, emprunter la sortie numéro 5) et marcher 5 minutes.

Accès depuis Tenjin :
Prendre le bus numéro 8 et descendre à l’arrêt Canal City Hakata-mae (100 yens, 7 minutes).
En métro, descendre aux stations Gion (200 yens) ou Nakasu Kawabata (200 yens, emprunter la sortie numéro 5) et marcher 5 minutes.

Tags:

17 comments

  1. 四国からこんにちはベネ!
    Magnifique comme toujours!

    1. Merci de ton commentaire (le seul que j’ai reçu pour cet article snif) et bon séjour à 四国!

  2. Bonjour Béné !
    Les photos sont très jolies, ça a l’air magnifique. J’aimerais beaucoup m’y balader un jour 🙂 Puis c’est sympa de connaître un peu l’histoire de ce festival (la férue d’histoire que je suis te remercie)
    Et je ne savais même pas que l’Oktober Fest se tenait également au Japon, l’inculte x)
    Toujours plus de points à rajouter à ma liste longue comme le bras “que faire lors de mon prochain séjour à Kyûshû”, si j’y vais au bon moment, bien sûr.

    1. Hello Maëva !
      C’était la première fois que j’allais à l’Oktober Fest et même sans boire de bière c’était vraiment sympa comme ambiance. Je me demande si ça existe en France ?

      1. Je sais que ça existe à Marseille et à Paris 🙂 Je n’y suis jamais allée mais j’aimerais beaucoup !

  3. Ça a l’air vraiment magnifique ! J’espère avoir l’occasion d’y aller un jour & d’ailleurs, merci pour les photos !

    1. Tous les ans en octobre, faut prévoir le voyage 🙂

      1. Bien noté pour un prochain voyage :D, merci !

  4. Comme c’est joli ! Heureusement que la pluie a cessé pour laisse place à ce merveilleux spectacle. Merci pour le partage Béné. 😉

  5. Passionnée du Japon depuis des lustres, je suis tombée sur ton blog par hasard et je m’y suis abonnée car j’avais décidé de prendre des cours au Japon à Fukuoka : j’ai eu une étudiante originaire de cette ville. J’y serai donc tout le mois de janvier en totale immersion. Les informations données sont concises et plutôt bien écrites, ce qui est loin d’être négligeable. Bravo!

    1. Bienvenue à Fukuoka et merci pour les compliments. J’espère que tu te plaira ici.

      1. Si mon prochain séjour est à égalité avec ce que j’ai déjà vécu, alors ce ne peut être que bien….

  6. C’est très joli en photo, ça doit être encore plus joli en vrai!

  7. J’adore quand tu parles de ce matsuri. C’est un vrai régal pour le yeux !! Merci pour ton partage ; tes photos sont trop belles 😉

    1. Merci de ton commentaire.

Laisser un commentaire