KumamotoKyûshûYosakoi

Festival de yosakoi : le Kyûshû Gassai à Kumamoto

Festival de yosakoi Kyûshû Gassai, ville de Kumamoto

Dimanche dernier J’ai participé au festival Kyûshû Gassai à Kumamoto avec ma troupe de yosakoi (Nagare). C’était notre premier festival depuis 4 mois et j’étais très impatiente de danser et de retrouver l’ambiance des matsuris que j’aime tant.


 
Je suis navrée de mon absence mais j’ai eu un problème de carte mémoire et ai perdu 2 mois de photos (et comme c’est mieux un article avec des photos… bref).
 
Kyûshû Gassai (九州がっ祭) existe depuis une quinzaine d’année et se déroule tous les ans en mars dans la ville de Kumamoto. Auparavant il se nommait « Hi no Kuni YOSAKOI Matsuri » jusqu’à l’année dernière où il a été rebaptisé pour montrer l’unité de l’île de Kyûshû suite aux séismes d’avril 2016. Bien sûr Nagare y participe régulièrement.
 
Comme c’était notre premier festival de cette année et aussi le premier auquel nous participions depuis Fukukoi en Novembre, j’étais très impatiente de savoir où j’allais être placée dans la chorégraphie.
Chez Nagare il n’y a pas de place fixe, le chef s’adapte au nombre de danseurs participants et change tout le monde de place à chaque fois. Alors, même si les plus anciens (et donc les plus expérimentés) ont tendance à être devant et qu’il tient aussi compte des personnalités et des aptitudes de chacun, tout le monde tourne plus ou moins.
En novembre j’ai eu la chance d’être au premier rang pour la partie finale de notre danse (le point d’orgue). Pour moi qui suit lente à m’habituer, qui n’avait pas confiance en moi et qui par conséquent était toujours assez « mal » placée, ce fut une vraie revanche. J’étais aux anges mais je ne m’attendais absolument pas à ce qui allait se passer pour le Kyûshû Gassai…
Quand nous avons reçu le fichier de la choré j’ai eu l’immense surprise de voir que j’allais être « center » (au centre quoi) de cette même partie finale ! Et en plus j’allais être au premier rang dans un peu toute la chorégraphie ainsi que pour Fuku no Kami, une danse que nous effectuons sur les parades et les scènes les plus petites. Bref que du bonheur mais aussi une pression qui s’est abattue sur mes épaules. Allais-je vraiment être à la hauteur ?
 


 
Le matin du festival réveil à 6h15.
J’avais prévu une heure pour me préparer et c’était juste bien car n’ayant plus fait de matsuri depuis 4 mois j’ai un peu perdu le rythme pour me maquiller. Mais d’un autre côté je suis allée plus vite pour la coiffure car depuis que j’ai ma coupe aux dessus des épaules et que je ne peux plus faire la coiffure avec mes propres cheveux je la fais avec un postiche. Et mon dieu c’est tellement plus rapide à faire et surtout à enlever !! Adieu les nœuds et la tonne de laque !
 
A 7h30 j’avais rendez-vous à la gare la plus proche de chez moi avec 3 autres membres du groupe. Quand il y a un festival tout ceux qui ont des voitures sont réquisitionnés comme chauffeurs pour les autres et on est répartis suivant là où on habite. Après deux heure de trajet dont une pause sur l’autoroute pour une première réunion nous sommes arrivés à Kumamoto où le festivql avait déjà commencé. Nous avons déchargé toute notre cargaison des différentes voitures et nous sommes installés sous un des cerisiers du château de Kumamoto. Les cerisiers étaient en pleine floraison et c’était superbe. Malheureusement je n’ai pas eu le temps d’en profiter car nous allions danser peu de temps après et il fallait qu’on s’échauffe et fasse une dernière répétition.
 
Une fois que nous avons fini toutes nos préparations, nous sommes allés attendre notre tour derrière la scène et la pression à commencer à monter.

Et si je faisais tomber un éventail ?
Et si je n’arrivais pas à retirer ma veste à la fin ?
Et si je tombais ?

 
Surtout que notre première danse allait se passer sur la scène avec le jury qui allait juger si nous étions retenus pour la finale ou non. Ca partait fort dés le départ.
Mais heureusement rien ne tout ça s’est passé. J’ai fait quelques petites erreurs mais ça s’est bien passé dans l’ensemble et j’ai même reçu un prix individuel à la fin !
 


 
Le reste de l’après-midi s’est enchaîné à une vitesse folle : parade puis deux scènes dont une pause de juste 10 minutes entre. Inutile de dire que nous n’en pouvions plus mais c’est tellement bon de danser qu’une fois terminé j’avais immédiatement envie de remonter sur scène.

Et puis il s’est passé un truc amusant pendant la seconde scène. La fille à côté de moi a laissé tomber son éventail près du public. La règle dans notre team (et je pense qu’ailleurs c’est pareil) est que si tu laisses échapper ton éventail ou n’importe quoi d’autre il ne faut surtout pas le ramasser (bah ouais quelqu’un qui se baisse d’un coup ça fait un peu tâche). Elle l’a alors laissé sur le sol mais un vieux monsieur au premier rang s’est approché tout doucement pour le ramasser et lui a tendu pendant qu’elle dansait. Ca partait d’un bon sentiment et il a voulu bien faire mais c’est vraiment un truc à éviter. Si un jour vous êtes qu premier rang d’un festival et qu’un truc tombe à vos pieds ramassez-le mais gardez le sur vos genoux jusqu’à la fin. Bref nous étions tous morts de rire à la sortie.
 

Team de yosakoi "Nagare", festival Kyûshû Gassai, ville de Kumamoto
Au centre !


 
Après ces deux scènes, mini pause de 40 minutes avant la prochaine, officiellement la dernière de la journée si on était pas retenus pour la finale. On a dansé Fuku no Kami au et c’était vraiment génial !
 
Nous étions les derniers à passer et par ce fait nous n’avons pas pu écouter les résultats, annoncés 10 minutes plus tard sur la scène principale. Heureusement notre super staff y était et nous les a communiqué sur la messagerie LINE : nous étions premiers de notre poule et donc qualifiés pour la finale !!
 

 
Les finales sont vraiment ce qu’il y a de mieux dans les festivals de yosakoi. En général elles se passent quand il commence à faire sombre et la scène est éclairée de milles feux et on regorge d’énergie même si on se plaint d’être crevés 5 minutes avant.
Une fois que toutes les équipes furent passées, les teams de Fukuoka (Nagare compris donc) ont dansé Kuroda-bushi afin de promouvoir le festival Fukukoi de cet automne.
Et puis ce fut l’annonce des résultats. Il n’y a que 3 prix (or, argent et bronze) et l’an dernier Nagare n’en n’avait obtenu aucun. Cette fois j’espérais vraiment être classée et ce fut le cas puisque nous sommes arrivés 3èmes ! Et en plus j’ai reçu un second prix individuel, je ne m’y attendais encore moins que le midi car je ne savais pas qu’il y en aurait sur cette scène aussi.
 
La deuxième place du classement est revenue à NNP, une team de Saga et la 1ère place au groupe de danse du lycée Wakaba de Fukuoka. Ces filles sont hyper douées mais leur danse n’est pas vraiment du yosakoi alors j’ai un peu de mal à comprendre ce qu’elles font dans des festivals comme ça, mais heureusement pour les autres elles ne participent qu’à deux matsuri par an. On ne les recroisera pas avant Novembre prochain et on espère bien les écraser !
 

 

Tags:

21 comments

  1. Avatar

    Félicitation pour la 3e place et ton prix individuel !! C’est super que tu ai trouvé une activité qui te convient.

  2. Avatar

    Félicitation !grâce à une personne qui a posté sur un groupe Facebook que je suis (elle a passé la journée !)J ai pu voir une bonne partie du spectacle c était magnifique.

    1. Béné

      Olivier je suppose ? Il m’a envoyé nos vidéos sur Facebook aussi.

      Merci beaucoup !

  3. Avatar

    Nous sommes à Kyushu en ce moment avec mon mari et nous avons vu le festival ! Je ne crois pas qu’on a vu ton équipe mais nous avons beaucoup aimé ce que nous avons vu. La vidéo est topissime !!

    1. Béné

      Merci Amélie et bon voyage à Kyûshû

  4. Avatar

    Ta trouve est juste incroyable ! Félicitations pour cette 3ème place, vous la méritez ! Je suis restée les yeux écarquillés tout le long. C’est dynamique, c’est gracieux, c’est élégant, c’est un véritable show ! Tout s’enchaîne à une vitesse… On ne sait même plus où regarder ! Tu as un talent fou, continue comme ça !
    Par hasard, aurais-tu croisé Toriten ? J’ai cru voir qu’ils y ont participé.

    1. Béné

      Wah merci beaucoup !! J’en ferais part à toute l’équipe ^^

      On a brièvement croisé Toriten mais on ne les a pas vu danser (on a eu le temps de voir personne, sauf les groupes qui passaient juste avant nous (TT)) mais ils ont été 2èmes de leur bloc je crois ?

  5. Avatar

    Félicitations pour les différents prix reçus !
    Ca devait être super stressant d’être tout devant mais tout s’est bien passé et tu as géré comme une chef.

    J’ai vu la vidéo, la chorégraphie est magnifique et tu danses divinement bien. J’aimerai pouvoir en faire autant un jour.
    En tout cas on sent qu’il y a un travail de fou de la part de toute l’équipe et on ressent une joie immense à vous voir danser. Bref, une super équipe qui mérite amplement les prix reçus.

    1. Béné

      Merci beaucoup !
      J’espère que ça se passera aussi bien la prochaine fois car je reste center pour le prochain festival.

      Si tu es en France n’hésites pas à t’inscrire à Paris, Bordeaux, Lyon ou Nantes 🙂

  6. Avatar

    Bravo pour tes nombreux prix! J’ai trouvé la danse géniale!

    1. Béné

      Merci beaucoup ^^

  7. Avatar

    Houra pour ces jolis prix! Tu commences à te constituer une belle collection ^^
    Votre danse est vraiment énergique et donne la pêche!

    Si c’est pas trop indiscret, en plus de votre danse originale, tu parlais dans ton précédent article de so-odori, (j’imagine que cela inclue fuku no kami). Par spectacle vous danser combien de danse différentes, et tu aurais une préférence pour certaines?

    1. Béné

      Merci 🙂

      En fait on qu’une seule danse originale c’est Nana-ban Yama donc c’est ma préférée. Fuku no Kami est réservée pour les plus petites scènes où on a pas la place de faire Nana-ban Yama.

      Cela dépend des festivals mais en général c’est 3/4 passages. Là à Kumamoto on a dansé… 8 fois (sans compter les 3 so-odori de fin) ce qui était énorme !!

  8. Avatar

    Center pour le prochain festival ? Ah le stress que ça doit être. Mais comme tu as deja réussi à le faire je suis sûre que tout se passera à merveille !

    Je suis déjà dans l’équipe de Paris depuis juillet dernier ^_- Je suis pas très douée, mais tant que je m’amuse c’est le principal.

    1. Béné

      Oui c’est le principal 🙂
      Bon courage pour la Japan Expo !

  9. Avatar

    Whoa faut avoir une sacrée forme pour tenir!! C’est bien cela l’energie du Yosakoi

  10. Avatar

    Super article, merci pour le partage ! Félicitations à la team et à toi pour les différents prix, c’est top !
    Qu’est-ce que les ecritaux à la fin de la chorégraphie ?

  11. Avatar

    J’y étais, et c’était grandiose !
    Félicitations à vous ^^

    1. Béné

      Merci beaucoup 🙂

Laisser un commentaire