string(26) "http://www.benefukuoka.com" ----------------object(_WP_Dependency)#10046 (6) { ["handle"]=> string(6) "colors" ["src"]=> bool(true) ["deps"]=> array(2) { [0]=> string(8) "wp-admin" [1]=> string(7) "buttons" } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10047 (6) { ["handle"]=> string(6) "common" ["src"]=> string(28) "/wp-admin/css/common.min.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(2) { ["rtl"]=> string(7) "replace" ["suffix"]=> string(4) ".min" } } object(_WP_Dependency)#10048 (6) { ["handle"]=> string(5) "forms" ["src"]=> string(27) "/wp-admin/css/forms.min.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(2) { ["rtl"]=> string(7) "replace" ["suffix"]=> string(4) ".min" } } object(_WP_Dependency)#10049 (6) { ["handle"]=> string(10) "admin-menu" ["src"]=> string(32) "/wp-admin/css/admin-menu.min.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(2) { ["rtl"]=> string(7) "replace" ["suffix"]=> string(4) ".min" } } object(_WP_Dependency)#10050 (6) { ["handle"]=> string(9) "dashboard" ["src"]=> string(31) "/wp-admin/css/dashboard.min.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(2) { ["rtl"]=> string(7) "replace" ["suffix"]=> string(4) ".min" } } object(_WP_Dependency)#10051 (6) { ["handle"]=> string(11) "list-tables" ["src"]=> string(33) "/wp-admin/css/list-tables.min.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(2) { ["rtl"]=> string(7) "replace" ["suffix"]=> string(4) ".min" } } object(_WP_Dependency)#10052 (6) { ["handle"]=> string(4) "edit" ["src"]=> string(26) "/wp-admin/css/edit.min.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(2) { ["rtl"]=> string(7) "replace" ["suffix"]=> string(4) ".min" } } object(_WP_Dependency)#10053 (6) { ["handle"]=> string(9) "revisions" ["src"]=> string(31) "/wp-admin/css/revisions.min.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(2) { ["rtl"]=> string(7) "replace" ["suffix"]=> string(4) ".min" } } object(_WP_Dependency)#10054 (6) { ["handle"]=> string(5) "media" ["src"]=> string(27) "/wp-admin/css/media.min.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(2) { ["rtl"]=> string(7) "replace" ["suffix"]=> string(4) ".min" } } object(_WP_Dependency)#10055 (6) { ["handle"]=> string(6) "themes" ["src"]=> string(28) "/wp-admin/css/themes.min.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(2) { ["rtl"]=> string(7) "replace" ["suffix"]=> string(4) ".min" } } object(_WP_Dependency)#10056 (6) { ["handle"]=> string(5) "about" ["src"]=> string(27) "/wp-admin/css/about.min.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(2) { ["rtl"]=> string(7) "replace" ["suffix"]=> string(4) ".min" } } object(_WP_Dependency)#10057 (6) { ["handle"]=> string(9) "nav-menus" ["src"]=> string(31) "/wp-admin/css/nav-menus.min.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(2) { ["rtl"]=> string(7) "replace" ["suffix"]=> string(4) ".min" } } object(_WP_Dependency)#10058 (6) { ["handle"]=> string(7) "widgets" ["src"]=> string(29) "/wp-admin/css/widgets.min.css" ["deps"]=> array(1) { [0]=> string(10) "wp-pointer" } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(2) { ["rtl"]=> string(7) "replace" ["suffix"]=> string(4) ".min" } } object(_WP_Dependency)#10059 (6) { ["handle"]=> string(9) "site-icon" ["src"]=> string(31) "/wp-admin/css/site-icon.min.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(2) { ["rtl"]=> string(7) "replace" ["suffix"]=> string(4) ".min" } } object(_WP_Dependency)#10060 (6) { ["handle"]=> string(4) "l10n" ["src"]=> string(26) "/wp-admin/css/l10n.min.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(2) { ["rtl"]=> string(7) "replace" ["suffix"]=> string(4) ".min" } } object(_WP_Dependency)#10061 (6) { ["handle"]=> string(11) "code-editor" ["src"]=> string(33) "/wp-admin/css/code-editor.min.css" ["deps"]=> array(1) { [0]=> string(13) "wp-codemirror" } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10062 (6) { ["handle"]=> string(8) "wp-admin" ["src"]=> bool(false) ["deps"]=> array(15) { [0]=> string(9) "dashicons" [1]=> string(6) "common" [2]=> string(5) "forms" [3]=> string(10) "admin-menu" [4]=> string(9) "dashboard" [5]=> string(11) "list-tables" [6]=> string(4) "edit" [7]=> string(9) "revisions" [8]=> string(5) "media" [9]=> string(6) "themes" [10]=> string(5) "about" [11]=> string(9) "nav-menus" [12]=> string(7) "widgets" [13]=> string(9) "site-icon" [14]=> string(4) "l10n" } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10063 (6) { ["handle"]=> string(5) "login" ["src"]=> string(27) "/wp-admin/css/login.min.css" ["deps"]=> array(4) { [0]=> string(9) "dashicons" [1]=> string(7) "buttons" [2]=> string(5) "forms" [3]=> string(4) "l10n" } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(2) { ["rtl"]=> string(7) "replace" ["suffix"]=> string(4) ".min" } } object(_WP_Dependency)#10064 (6) { ["handle"]=> string(7) "install" ["src"]=> string(29) "/wp-admin/css/install.min.css" ["deps"]=> array(1) { [0]=> string(7) "buttons" } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(2) { ["rtl"]=> string(7) "replace" ["suffix"]=> string(4) ".min" } } object(_WP_Dependency)#10065 (6) { ["handle"]=> string(15) "wp-color-picker" ["src"]=> string(34) "/wp-admin/css/color-picker.min.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(2) { ["rtl"]=> string(7) "replace" ["suffix"]=> string(4) ".min" } } object(_WP_Dependency)#10066 (6) { ["handle"]=> string(18) "customize-controls" ["src"]=> string(40) "/wp-admin/css/customize-controls.min.css" ["deps"]=> array(4) { [0]=> string(8) "wp-admin" [1]=> string(6) "colors" [2]=> string(2) "ie" [3]=> string(13) "imgareaselect" } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(2) { ["rtl"]=> string(7) "replace" ["suffix"]=> string(4) ".min" } } object(_WP_Dependency)#10067 (6) { ["handle"]=> string(17) "customize-widgets" ["src"]=> string(39) "/wp-admin/css/customize-widgets.min.css" ["deps"]=> array(2) { [0]=> string(8) "wp-admin" [1]=> string(6) "colors" } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(2) { ["rtl"]=> string(7) "replace" ["suffix"]=> string(4) ".min" } } object(_WP_Dependency)#10068 (6) { ["handle"]=> string(19) "customize-nav-menus" ["src"]=> string(41) "/wp-admin/css/customize-nav-menus.min.css" ["deps"]=> array(2) { [0]=> string(8) "wp-admin" [1]=> string(6) "colors" } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(2) { ["rtl"]=> string(7) "replace" ["suffix"]=> string(4) ".min" } } object(_WP_Dependency)#10069 (6) { ["handle"]=> string(2) "ie" ["src"]=> string(24) "/wp-admin/css/ie.min.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(3) { ["conditional"]=> string(8) "lte IE 7" ["rtl"]=> string(7) "replace" ["suffix"]=> string(4) ".min" } } object(_WP_Dependency)#10070 (6) { ["handle"]=> string(7) "buttons" ["src"]=> string(32) "/wp-includes/css/buttons.min.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(2) { ["rtl"]=> string(7) "replace" ["suffix"]=> string(4) ".min" } } object(_WP_Dependency)#10071 (6) { ["handle"]=> string(9) "dashicons" ["src"]=> string(34) "/wp-includes/css/dashicons.min.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10072 (6) { ["handle"]=> string(9) "admin-bar" ["src"]=> string(34) "/wp-includes/css/admin-bar.min.css" ["deps"]=> array(1) { [0]=> string(9) "dashicons" } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(2) { ["rtl"]=> string(7) "replace" ["suffix"]=> string(4) ".min" } } object(_WP_Dependency)#10073 (6) { ["handle"]=> string(13) "wp-auth-check" ["src"]=> string(38) "/wp-includes/css/wp-auth-check.min.css" ["deps"]=> array(1) { [0]=> string(9) "dashicons" } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(2) { ["rtl"]=> string(7) "replace" ["suffix"]=> string(4) ".min" } } object(_WP_Dependency)#10074 (6) { ["handle"]=> string(14) "editor-buttons" ["src"]=> string(31) "/wp-includes/css/editor.min.css" ["deps"]=> array(1) { [0]=> string(9) "dashicons" } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(2) { ["rtl"]=> string(7) "replace" ["suffix"]=> string(4) ".min" } } object(_WP_Dependency)#10075 (6) { ["handle"]=> string(11) "media-views" ["src"]=> string(36) "/wp-includes/css/media-views.min.css" ["deps"]=> array(3) { [0]=> string(7) "buttons" [1]=> string(9) "dashicons" [2]=> string(15) "wp-mediaelement" } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(2) { ["rtl"]=> string(7) "replace" ["suffix"]=> string(4) ".min" } } object(_WP_Dependency)#10076 (6) { ["handle"]=> string(10) "wp-pointer" ["src"]=> string(35) "/wp-includes/css/wp-pointer.min.css" ["deps"]=> array(1) { [0]=> string(9) "dashicons" } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(2) { ["rtl"]=> string(7) "replace" ["suffix"]=> string(4) ".min" } } object(_WP_Dependency)#10077 (6) { ["handle"]=> string(17) "customize-preview" ["src"]=> string(42) "/wp-includes/css/customize-preview.min.css" ["deps"]=> array(1) { [0]=> string(9) "dashicons" } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(2) { ["rtl"]=> string(7) "replace" ["suffix"]=> string(4) ".min" } } object(_WP_Dependency)#10078 (6) { ["handle"]=> string(20) "wp-embed-template-ie" ["src"]=> string(45) "/wp-includes/css/wp-embed-template-ie.min.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(1) { ["conditional"]=> string(8) "lte IE 8" } } object(_WP_Dependency)#10079 (6) { ["handle"]=> string(13) "imgareaselect" ["src"]=> string(47) "/wp-includes/js/imgareaselect/imgareaselect.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> string(5) "0.9.8" ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10080 (6) { ["handle"]=> string(19) "wp-jquery-ui-dialog" ["src"]=> string(41) "/wp-includes/css/jquery-ui-dialog.min.css" ["deps"]=> array(1) { [0]=> string(9) "dashicons" } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(2) { ["rtl"]=> string(7) "replace" ["suffix"]=> string(4) ".min" } } object(_WP_Dependency)#10081 (6) { ["handle"]=> string(12) "mediaelement" ["src"]=> string(62) "/wp-includes/js/mediaelement/mediaelementplayer-legacy.min.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> string(13) "4.2.6-78496d1" ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10082 (6) { ["handle"]=> string(15) "wp-mediaelement" ["src"]=> string(52) "/wp-includes/js/mediaelement/wp-mediaelement.min.css" ["deps"]=> array(1) { [0]=> string(12) "mediaelement" } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10083 (6) { ["handle"]=> string(8) "thickbox" ["src"]=> string(37) "/wp-includes/js/thickbox/thickbox.css" ["deps"]=> array(1) { [0]=> string(9) "dashicons" } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10084 (6) { ["handle"]=> string(13) "wp-codemirror" ["src"]=> string(45) "/wp-includes/js/codemirror/codemirror.min.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> string(20) "5.29.1-alpha-ee20357" ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10085 (6) { ["handle"]=> string(16) "deprecated-media" ["src"]=> string(38) "/wp-admin/css/deprecated-media.min.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(2) { ["rtl"]=> string(7) "replace" ["suffix"]=> string(4) ".min" } } object(_WP_Dependency)#10086 (6) { ["handle"]=> string(10) "farbtastic" ["src"]=> string(32) "/wp-admin/css/farbtastic.min.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> string(5) "1.3u1" ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(2) { ["rtl"]=> string(7) "replace" ["suffix"]=> string(4) ".min" } } object(_WP_Dependency)#10087 (6) { ["handle"]=> string(5) "jcrop" ["src"]=> string(42) "/wp-includes/js/jcrop/jquery.Jcrop.min.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> string(6) "0.9.12" ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10088 (6) { ["handle"]=> string(12) "colors-fresh" ["src"]=> bool(false) ["deps"]=> array(2) { [0]=> string(8) "wp-admin" [1]=> string(7) "buttons" } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10089 (6) { ["handle"]=> string(9) "open-sans" ["src"]=> string(114) "https://fonts.googleapis.com/css?family=Open+Sans:300italic,400italic,600italic,300,400,600&subset=latin,latin-ext" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> NULL ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10090 (6) { ["handle"]=> string(11) "arqam-style" ["src"]=> string(68) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/arqam/assets/style.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10177 (6) { ["handle"]=> string(13) "ubermenu-none" ["src"]=> string(0) "" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10191 (6) { ["handle"]=> string(19) "ubermenu-grey-white" ["src"]=> string(86) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/ubermenu/assets/css/skins/blackwhite.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10192 (6) { ["handle"]=> string(22) "ubermenu-black-white-2" ["src"]=> string(87) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/ubermenu/assets/css/skins/blackwhite2.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10193 (6) { ["handle"]=> string(16) "ubermenu-vanilla" ["src"]=> string(83) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/ubermenu/assets/css/skins/vanilla.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10194 (6) { ["handle"]=> string(20) "ubermenu-vanilla-bar" ["src"]=> string(87) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/ubermenu/assets/css/skins/vanilla_bar.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10225 (6) { ["handle"]=> string(18) "jetpack-codemirror" ["src"]=> string(106) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/jetpack/modules/custom-css/custom-css/css/codemirror.min.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> string(8) "20120905" ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10226 (6) { ["handle"]=> string(22) "jetpack-customizer-css" ["src"]=> string(110) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/jetpack/modules/custom-css/custom-css/css/customizer-control.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> string(8) "20140728" ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10255 (6) { ["handle"]=> string(14) "ubermenu-white" ["src"]=> string(85) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/ubermenu/pro/assets/css/skins/white.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10256 (6) { ["handle"]=> string(16) "ubermenu-deepsky" ["src"]=> string(87) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/ubermenu/pro/assets/css/skins/deepsky.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10257 (6) { ["handle"]=> string(14) "ubermenu-berry" ["src"]=> string(85) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/ubermenu/pro/assets/css/skins/berry.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10258 (6) { ["handle"]=> string(13) "ubermenu-aqua" ["src"]=> string(84) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/ubermenu/pro/assets/css/skins/aqua.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10259 (6) { ["handle"]=> string(13) "ubermenu-fire" ["src"]=> string(84) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/ubermenu/pro/assets/css/skins/fire.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10260 (6) { ["handle"]=> string(17) "ubermenu-eggplant" ["src"]=> string(88) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/ubermenu/pro/assets/css/skins/eggplant.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10261 (6) { ["handle"]=> string(18) "ubermenu-robinsegg" ["src"]=> string(89) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/ubermenu/pro/assets/css/skins/robinsegg.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10262 (6) { ["handle"]=> string(18) "ubermenu-tangerine" ["src"]=> string(89) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/ubermenu/pro/assets/css/skins/tangerine.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10263 (6) { ["handle"]=> string(17) "ubermenu-nightsky" ["src"]=> string(88) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/ubermenu/pro/assets/css/skins/nightsky.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10264 (6) { ["handle"]=> string(17) "ubermenu-charcoal" ["src"]=> string(88) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/ubermenu/pro/assets/css/skins/charcoal.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10265 (6) { ["handle"]=> string(19) "ubermenu-shinyblack" ["src"]=> string(90) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/ubermenu/pro/assets/css/skins/shinyblack.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10266 (6) { ["handle"]=> string(21) "ubermenu-simple-green" ["src"]=> string(91) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/ubermenu/pro/assets/css/skins/simplegreen.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10267 (6) { ["handle"]=> string(15) "ubermenu-earthy" ["src"]=> string(86) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/ubermenu/pro/assets/css/skins/earthy.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10268 (6) { ["handle"]=> string(21) "ubermenu-black-silver" ["src"]=> string(91) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/ubermenu/pro/assets/css/skins/blacksilver.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10269 (6) { ["handle"]=> string(20) "ubermenu-blue-silver" ["src"]=> string(90) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/ubermenu/pro/assets/css/skins/bluesilver.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10270 (6) { ["handle"]=> string(18) "ubermenu-red-black" ["src"]=> string(88) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/ubermenu/pro/assets/css/skins/redblack.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10271 (6) { ["handle"]=> string(15) "ubermenu-orange" ["src"]=> string(86) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/ubermenu/pro/assets/css/skins/orange.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10272 (6) { ["handle"]=> string(20) "ubermenu-clean-white" ["src"]=> string(90) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/ubermenu/pro/assets/css/skins/cleanwhite.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10273 (6) { ["handle"]=> string(20) "ubermenu-trans-black" ["src"]=> string(91) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/ubermenu/pro/assets/css/skins/trans_black.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10274 (6) { ["handle"]=> string(24) "ubermenu-trans-black-hov" ["src"]=> string(97) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/ubermenu/pro/assets/css/skins/trans_black_hover.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10275 (6) { ["handle"]=> string(20) "ubermenu-silver-tabs" ["src"]=> string(90) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/ubermenu/pro/assets/css/skins/silvertabs.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10276 (6) { ["handle"]=> string(18) "ubermenu-tt-silver" ["src"]=> string(100) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/ubermenu/pro/assets/css/skins/twotone_silver_black.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10277 (6) { ["handle"]=> string(17) "ubermenu-tt-black" ["src"]=> string(99) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/ubermenu/pro/assets/css/skins/twotone_black_black.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10278 (6) { ["handle"]=> string(15) "ubermenu-tt-red" ["src"]=> string(97) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/ubermenu/pro/assets/css/skins/twotone_red_black.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10279 (6) { ["handle"]=> string(16) "ubermenu-tt-blue" ["src"]=> string(98) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/ubermenu/pro/assets/css/skins/twotone_blue_black.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10280 (6) { ["handle"]=> string(17) "ubermenu-tt-green" ["src"]=> string(99) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/ubermenu/pro/assets/css/skins/twotone_green_black.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10281 (6) { ["handle"]=> string(18) "ubermenu-tt-purple" ["src"]=> string(100) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/ubermenu/pro/assets/css/skins/twotone_purple_black.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10282 (6) { ["handle"]=> string(18) "ubermenu-tt-orange" ["src"]=> string(100) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/ubermenu/pro/assets/css/skins/twotone_orange_black.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10283 (6) { ["handle"]=> string(20) "ubermenu-tt-silver-s" ["src"]=> string(101) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/ubermenu/pro/assets/css/skins/twotone_silver_silver.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10499 (6) { ["handle"]=> string(10) "genericons" ["src"]=> string(95) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/jetpack/_inc/genericons/genericons/genericons.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> string(3) "3.1" ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10500 (6) { ["handle"]=> string(12) "social-logos" ["src"]=> string(92) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/jetpack/_inc/social-logos/social-logos.min.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> string(1) "1" ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10501 (6) { ["handle"]=> string(13) "jetpack-icons" ["src"]=> string(79) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/jetpack/css/jetpack-icons.min.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> string(5) "5.6.1" ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10528 (6) { ["handle"]=> string(9) "jquery-ui" ["src"]=> string(94) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/accordions/assets/frontend/css/jquery-ui.min.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10527 (6) { ["handle"]=> string(16) "accordions_style" ["src"]=> string(86) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/accordions/assets/frontend/css/style.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10525 (6) { ["handle"]=> string(23) "accordions_themes.style" ["src"]=> string(91) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/accordions/assets/global/css/themes.style.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10524 (6) { ["handle"]=> string(28) "accordions_themes.Tabs.style" ["src"]=> string(95) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/accordions/assets/global/css/themesTabs.style.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10523 (6) { ["handle"]=> string(12) "font-awesome" ["src"]=> string(95) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/accordions/assets/global/css/font-awesome.min.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10520 (6) { ["handle"]=> string(14) "contact-form-7" ["src"]=> string(84) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/contact-form-7/includes/css/styles.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> string(5) "4.9.2" ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10517 (6) { ["handle"]=> string(8) "wpcloudy" ["src"]=> string(76) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/wp-cloudy/css/wpcloudy.min.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10516 (6) { ["handle"]=> string(13) "wpcloudy-anim" ["src"]=> string(81) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/wp-cloudy/css/wpcloudy-anim.min.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10515 (6) { ["handle"]=> string(18) "wpc-flexslider-css" ["src"]=> string(74) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/plugins/wp-cloudy/css/flexslider.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10513 (6) { ["handle"]=> string(8) "sp_style" ["src"]=> string(62) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/themes/redwood/style.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10507 (6) { ["handle"]=> string(15) "fontawesome-css" ["src"]=> string(77) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/themes/redwood/css/font-awesome.min.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10506 (6) { ["handle"]=> string(12) "bxslider-css" ["src"]=> string(76) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/themes/redwood/css/jquery.bxslider.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10511 (6) { ["handle"]=> string(10) "responsive" ["src"]=> string(71) "http://www.benefukuoka.com/wp-content/themes/redwood/css/responsive.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10546 (6) { ["handle"]=> string(17) "default_body_font" ["src"]=> string(94) "http://fonts.googleapis.com/css?family=Lora:400,700,400italic,700italic&subset=latin,latin-ext" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10547 (6) { ["handle"]=> string(20) "default_heading_font" ["src"]=> string(57) "http://fonts.googleapis.com/css?family=Montserrat:400,700" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } } object(_WP_Dependency)#10548 (6) { ["handle"]=> string(24) "benefukuoka-font-awesome" ["src"]=> string(69) "//netdna.bootstrapcdn.com/font-awesome/4.6.2/css/font-awesome.min.css" ["deps"]=> array(0) { } ["ver"]=> bool(false) ["args"]=> string(3) "all" ["extra"]=> array(0) { } }
Vie quotidienne

Je n’ai pas d’amis français au Japon… et je m’en porte très bien

Je n'ai pas d'amis français au Japon.

Je suis française et je vis au Japon depuis plus de 5 ans. Dans les faits il serait naturel que j’ai des amis français dans mon entourage… et pourtant ce n’est pas le cas.
Explications sur ce choix pas toujours compris de tous.
 

 

Comment tout à commencé

Lorsque j’ai débuté mes recherches pour déménager au Japon et trouver l’école de japonais où j’allais étudier pendant une ou deux années, un de mes premiers critères était : pas ou peu d’élèves français.
 
La raison ? J’avais étudié dans une école de japonais à Paris et à Tôkyô et je savais bien que si je me retrouvais avec des français nous parlerions logiquement notre langue maternelle. Or je voulais absolument prioriser le japonais et me mettre en immersion le plus possible.
De plus, la grosse majorité des écoles fréquentées par des français sont aussi peuplées d’européens et d’américains. Dans mon école à Tôkyô je me souviens que les profs étaient anglophones et n’hésitaient pas à traduire en anglais pour expliquer un point de grammaire même si en théorie il y avait interdiction de parler une autre langue que le japonais pendant les cours.
 
Je me suis alors mise à chercher des écoles peu connues dans des endroits un peu plus « confidentiels » comme Shikoku, Matsumoto et bien évidemment Kyûshû, en regardant à chaque fois le nombre d’élèves par nationalité. Lorsque j’ai trouvé Aso College Group et que je me suis documentée à son sujet j’ai découvert qu’il n’y avait eu encore presque aucun élève occidental.
En effet, lorsque j’ai commencé les cours j’ai appris que non seulement j’étais la toute première étudiante française de l’histoire de l’école et que nous n’étions que deux occidentales parmi les 3000+ élèves de l’école (l’autre étant une russe étudiant dans une autre section).

 
J’ai alors du composer avec mes camarades de classe chinois, taïwanais et vietnamiens dont peu, à mon grand soulagement, parlaient anglais. Je n’ai parlé que japonais à l’école et mon niveau a fortement augmenté, plus que n’importe quel autre camarade de classe qui pouvait parler sa langue avec ses amis (ce n’est pas pour me vanter, c’est la vérité), et j’ai vraiment eu l’impression d’avoir fait le bon choix.
En dehors d’Aso, j’ai aussi décidé d’être en immersion la plus complète et de ne pas me faire d’amis français : à prioriser le japonais autant le faire bien et jusqu’au bout ! Bien sûr j’ai vu sur Facebook toutes ces annonces de soirées et autres événements internationaux mais ce genre de chose ne m’a jamais intéressée. Et puis entre les devoirs, mon petit job (baito), mon club de danse et mes visites de la région je n’aurais pas eu le temps de toute façon.

 
 

Et maintenant ?

Juste après avoir fini l’école, je me suis mise en contact avec 2 ou 3 françaises pour voir mais j’ai vite coupé les ponts pour diverses raisons et franchement ces personnes ne m’ont pas du tout donné envie d’intégrer la communauté française locale (certainement géniale qu’on se le dise). La bonne chose dans l’histoire c’est que grâce à cela j’ai pu réaliser que le choix que j’avais fait 18 mois auparavant était peut-être ce le « mode de vie » qui me convenait le plus.

Il faut dire que je me suis toujours sentie un peu différente en France. J’ai toujours eu du mal à trouver ma place alors qu’ici je me sens bien et suis épanouie, entourée de gens dont la mentalité colle à ma personnalité. Donc pourquoi forcer ?
La preuve est que la quasi-totalité des français que je connais au Japon ont besoin de se retrouver entre compatriotes alors que ce n’est pas mon cas.
 

Il ne faut jamais dire jamais mais je ne pense sincèrement pas que je me ferais des amis français ici dans un avenir proche. Enfin, je ne vais évidemment pas fuir si par le yosakoi ou autre je rencontre des gens sympas, au contraire. Ce que je veux dire c’est que ça ne viendra pas d’une démarche personnelle, tout simplement parce que je n’en éprouve pas le besoin.Je suis heureuse dans ma vie telle qu’elle est et c’est le principal.

 
 
Comprenez-vous ce choix ? Seriez-vous prêts à faire pareil ou alors ça vous parait insensé ?
Dites-moi tout, ça m’intéresse d’avoir différents témoignages.
 
 

Un peu de vocabulaire

Ami : tomodachi (友達)
Amitié : yûjô (友情)
Choix : sentaku (選択)
International : kokusai (国際)
Français(e) (personne) : furansu-jin (フランス人)

You Might Also Like

25 Commentaires

  • Répondre
    Maryna
    24 novembre 2017 at 20 h 55 min

    Coucou, je me permets de donner mon point de vue. Je trouve cette décision tout à fait respectable comme l’aurait d’ailleurs été l’inverse.
    Je trouve que ça colle bien à l’image que tu donnes au travers de ton blog « sérieuse, ambitieuse, déterminée, épanouïe et INDEPENDANTE… »
    En plus tu le dis toi même tu te sens mieux dans ton pays d’adoption que dans ton pays d’origine et c’est vrai que tu sembles la bas comme une carpe koï dans l’eau ^^
    Alors pourquoi se forcer? Mieux vaut être seule que mal accompagnée!
    Je rajoute qu’il y a quelques années étant en Asie, je suis « tombée » sur des français et bien merci l’ambiance, on aurait dit que j’étais une « concurrente » plutôt qu’une personne avec qui échanger une expérience. Bref, ça m’avait laissé un goût amer de mes « chers compatriotes » la bas… Après ce n’est que mon expérience, bien sûr.
    Continue de suivre ton ressenti, tes envies, vis comme tu l’entends et sois heureuse, c’est tout ce qui compte!
    Et merci de nous transporter avec toi la bas au fil de tes articles^^

  • Répondre
    erick
    24 novembre 2017 at 22 h 16 min

    Bravo, c’est très courageux d’avoir fait ainsi , en sortant de « ta zone de confort » ce que peu de gens parviennent à faire, mais si j’en crois ce que je lis depuis des mois c’est bien ton tempérament. Respect. De plus c’est certainement le meilleur moyen de progresser « contraint » car on n’a pas trop le choix. Cela témoigne d’une volonté et d’un engagement très intenses. J’espère être à la hauteur de ma jeune compatriote si je parviens à faire de même. Baieta.

  • Répondre
    valadier
    24 novembre 2017 at 22 h 50 min

    Tu sais je pense que je n’ai pas à donner mon sentiment sur tes choix, ce sont les tiens et tout ce qu’on peux te souhaiter c’est bien sûr d’être super heureuse dans ton choix de vie. Si pas indiscret tu as la double nationalité ou tu n’es que Japonaise ou que Française ? En tout cas merci pour tout ce que tu nous fais vivre et j’espère qu’on pourra te lire et regarder tes reportages encore très longtemps. Je me permet quand même de te dire que tu donnes l’impression de faire d’excellents choix de vie, continue sur la route que tu t’ai tracée et surtout sois heureuse.

  • Répondre
    celine
    24 novembre 2017 at 23 h 46 min

    Bonjour Bénédicte. Je suis heureuse de vous lire encore et toujours et vous remercie du partage de votre vie que vous portez avec franchise mais aussi avec générosité. Vous le partagez en français, ce qui veut dire que vous ne nous rejetez pas trop 😉 Moi dans ce que je perçois en vous lisant, c’est que vous êtes instinctivement très japonaise dans votre être, pas par adaptation ou copie, mais plutot comme si vous étiez née et aviez grandit toujours sur cette archipel. Ce n’est pas un reproche, au contraire. Vos goûts, vos habitudes, vos comportements, sont complètement fondus. Et je comprends aisément que les français ou d’autres occidentaux peuvent vous paraitre bien bizarre. Les modes de vie sont si différents. N’en soyez ni désolée ni triste. Vous avez trouvé votre culture, qui dormait secrêtement au fond de vous. C’est rare et formidable. Continuez à profiter de cette belle vie. Avec mes amicales pensées. Céline

  • Répondre
    Béatrice
    25 novembre 2017 at 0 h 06 min

    Bonjour,
    Je trouve très bien ce que tu écris, et je pense que tu as bien raison, si c’est comme cela que tu épanouie Et puis c’est TA vie, peu importe ce que les gens pensent. Tu vis pour to,i tu es très heureuse, c’est le principal, je trouve ça super !!! Franchement, si je devais venir apprendre le japonais en immersion, je ferai un choix comme le tien. En tout cas merci de partager ton quotidien avec nous

  • Répondre
    Melgane
    25 novembre 2017 at 0 h 20 min

    Je comprends totalement ton choix et je pense que j’aurais fait pareil !
    Outre le fait que tu te sentes bien, que ça corresponde plus à ta personnalité etc., je pense que l’on ne va pas dans un pays étranger (à l’autre bout du monde qui plus est !) pour rencontrer des gens de son propre pays… l’intérêt me paraît limiter… refaire un bout de France à l’autre bout du monde alors qu’il y a des choses inconnues à découvrir me paraît un peu étrange… après certaines personnes en ont peut-être besoin pour lutter contre le mal du pays, je ne sais pas… mais je trouve ça étrange.

  • Répondre
    Eugenie
    25 novembre 2017 at 1 h 10 min

    Je comprends bien ton choix. Et même si l’amitié ne devrait pas être une question de nationalité, il est indéniable que certains codes de relations se retrouvent selon certaines cultures plutôt que d’autre.
    Après tu pointes autre chose : etre ami avec des « expats » est également différent d’être ami avec des français.
    En voyage ou quand j’étais petite et que j’habitais en Egypte, je me suis toujours entendue avec les gens positifs et curieux, mais pas du tout avec les gens qui restent dans leur cocon et en viennent à etre blasés par le pays où ils sont. Une chose qui me fait fuir une conversation c’est lorsque ces gens vident leur sac de tout ce qu’ils ne supportent plus ou pas. En n’étant pas dans ces cercles d’internationaux qui se retrouvent entre eux, tu évites tout ca. Et selon moi c’est une bonne chose.
    Après, comme l’amitié n’est pas une question de nationalité, il ne faut pas non plus repousser une personne parce qu’elle est française ou autre chose. On peut avoir de très belles surprises ! Mais Ca je pense que tu le sais deja tres bien.

    Et pour finir, s’intégrer dans la langue japonaise comme tu l’as fait a été un super choix, c’est indéniablement de cette manière que l’on progresse.

  • Répondre
    medard33
    25 novembre 2017 at 2 h 13 min

    J’apprécie tes nombreux articles mais j’ai tout de même un peu de mal à suivre ton raisonnement. Tu ne désires pas avoir un entourage français au Japon, ce que je peux tout à fait concevoir. Mais dans ce cas, pourquoi ressents-tu le besoin de rédiger des articles en français ? Vu ta personnalité qui transparait à travers tes articles, je ne pense pas que ce soit du narcissisme (même s’il doit forcément y en avoir une petite dose pour aimer parler de soi), mais le fait de faire un blog en français ou d’être assez connu sur les réseaux sociaux fait que tu as pleins d’amis français « virtuels » et cela n’a pas l’air de te déranger au contraire. Peut-être une envie consciente ou inconsciente de revanche sur le passé (cf « je me suis toujours sentie un peu différente en France… ») ?

  • Répondre
    Coralie
    25 novembre 2017 at 3 h 55 min

    Oui je te comprends très bien, même n’habitant Pas au Japon ( en Suisse) je commence a voir plus d’amIs Japonais que suisses ou français, je suis tombé amoureuse du Japon il y 3 ans et j’y vais depuis chaque année 3 semaines seule en immersion le plus possible. Ma mentalité et façon de pensée à du changer aussi car je sent très bien un léger « malaise » de ma part quand je me retrouve dans les groupes d’amis européens, tout comme je ne supporte plus de visiter les sites envahis d’européens au Japon.( quoi que les chinois aussi j’apprécie pas trop…) En immersion dans une famille cette année au Japon je me suis sentie plus à la maison que chez moi! Je pense qu’on ne peut pas s’acculturer Mais adopter une autre culture et surtout l’aimer peut nous transformer! A par ça j’adore Ton blog merci !

  • Répondre
    Saiy
    25 novembre 2017 at 4 h 32 min

    Je te suis complètement. Et puis la commu française au Japon, il faut l’assumer aussi. Ça parle fort, ça ne sait pas boire, c’est chauvin comme pas permis, ça fait encore croire en 2017 que les Champs Elysées est la plus belle avenue du monde (d’accord en 1920, mais qui peut encore croire ça aujourd’hui après avoir visité la moitié de l’Asie ?)… enfin bref : en dehors des raisons évidente d’immersion totale avec des Japonais, personnellement c’est clair que j’ai fuis les Français du Japon au bout de quelques semaines après mon arrivée..

  • Répondre
    Kuuki
    25 novembre 2017 at 8 h 27 min

    Je suis dans le même cas que toi, sauf que je l’ai pas choisi mais que c’est arrivé par hasard.
    Quand je suis arrivée je parlais pas du tout japonais et j’ai effectivement fréquenté pas mal de français, et y en a aucun qui est resté comme ami, uniquement de vagues connaissances que je veux bien revoir de temps en temps pour une soirée mais j’irais pas forcément faire des efforts pour les revoir non plus. Le seul « ami » que j’ai est un mec de mon collège qui a trouvé un boulot ici. Vu le trou paumé duquel on vient c’est assez surprenant.
    Je pars du principe que devenir ami avec quelqu’un ça se force pas et si j’arrive pas à tisser des liens avec d’autres français bah tant pis. (par contre en ce moment je dévore des bouquins en français, il me fallait un échappatoire ^^)

    Dans mon école il y a quelques français, ceux qui sont toujours entre eux et les autres, je vous laisse deviner lequel est le plus avancé.

  • Répondre
    mkpanic
    25 novembre 2017 at 8 h 35 min

    Hello,

    Je te comprend un peu je pense car, en référence a ton avant dernier paragraphe, ça fait 10jours que je suis au Japon(dans le Kansai) et je me sens bien ici. Je suis d’habitude plutôt stressé,alors qu’ici j’ai l’impression de retrouver mon énergie perdu. Et pour moi aussi les interactions avec les japonais me conviennent mieux. C’est bête a dire mais j’ai l’impression que ma personnalité est faite pour le Japon ( pour les quelque expériences que j’y ai faite en 10 jours du moins).

    Concernant ton choix il me paraît en faite plutôt cencé: pourquoi aller s’installer a des milliers de kilomètres pour finalement rester avec des français? C’est plutôt communautariste si on ne cherche que la compagnie de personnes de son pays d’origine. Après chaque personne est différente, certaines ont besoins de se rassurer en ayant toujours des contacts français sur place.
    Si j’ai l’opportunité de rester sur le long terme je ferais sans doute comme toi.

  • Répondre
    Pierre FERET
    25 novembre 2017 at 14 h 31 min

    Tu as fait un choix intelligent et efficace compte tenu de ton projet de vie. Rien de tel pour s’intégrer dans un pays où l’on a choisi de vivre que de s’immerger comme tu l’as fait !
    Ton expérience doit être assez singulière, et en cela, je la trouve admirable !

  • Répondre
    remy
    25 novembre 2017 at 16 h 21 min

    bonjour et bravo pour ce genre d article virulent…
    Je pense qu en général, les amis se compte sur les doigt d une main, peu importe leur nationalité.
    Moi aussi jusqu a peu, je ne fréquentais pas les milieu francophone au japon afin de m intégré le plus possible et de rester loin des bises bises intra communautaire, Dans mon petit quartier de ijiri je me sent très bien entourer de gens sympa.Et puis j ai envie de garder ce petit japon a moi,
    Cependant pour des raison professionnelles j ai du me rapprocher de Tenjin et de ce fait être plus exposer au francophone de Fukuoka,
    J ai remarque une métamorphose du genre de français présent a Fukuoka, ou du moins fréquentant mon établissement .
    Il y a a 17 ans, les rares français etaient des prof de français en rivalité perpétuelle, ou bien des fonctionnaires qui ne s intéressaient pas a la vie locale, ou bien encore d homme marie a une japonais, ne maîtrisant pas le japonais et ne faisant pas grand choses pour partager avec le japon.
    Dernièrement grâce au Working holiday entre autre, les jeunes me semblent plus inscrit dans la vie locale notamment via leur petit boulot.
    Bien sur tout le mode ne peut pas comme toi couper les pont a 100% et ils ont parfois besoins d un repère et je suis content que mon yatai fasse le relais pour ça..Mon frere venant tous les ans me voir a été très étonné de me voir entourer d autant de français cette année, et moi aussi….
    .Et puis ces personne connaissent en générale Fukuoka Grace a ton site et sont vraiment demandeur de découvrir Kyushu. Alors merci pour ton site et ne t étonnes pas que certain d entre eux ai envie de te rencontrer… .tu es un peu une idole ….bon courage et a bientot

  • Répondre
    Océane
    25 novembre 2017 at 22 h 07 min

    Bonsoir,
    Ton post est très intéressant et je m’y suis beaucoup retrouvée. Cela fait maintenant plus de 6 ans que je vis au Japon et je n’ai aucun ami français (excepté un ami de l’universite qui vit à Fukuoka mais je ne l’ai jamais rencontré ici). J’ai vécu un an à Kobe et on m’avait dit qu’il y avait pas mal de français là-bas mais je n’en ai jamais croisé et je m’en portais très bien. J’ai aussi habité 3 ans à Kagawa et là pour trouver un français il faut vraiment chercher… Depuis je suis revenue dans le Kansai, je me suis mariée avec un japonais et toujours aucun français à l’horizon, mais ça ne me manque pas. Évidemment je suis contente de voir ma famille et mes amis quand ils viennent ici mais sinon nul besoin d’agrandir son cercle de connaissances si on n’en éprouve pas le besoin.

  • Répondre
    David
    27 novembre 2017 at 13 h 46 min

    Intéressante approche. 🙂

    Tiens, comme tu le demandes, je partage mon (mes) expérience(s) aussi sur la chose.

    Quand je suis parti vivre à l’étranger pour la première fois, j’étais étudiant, et c’était aux US (en West Virginia). L’université là-bas faisait vraiment du bon boulot pour aider les étrangers à « s’intégrer ». C’était chouette, ça m’a permis de rencontrer des gens de nationalités que je n’imaginais jamais rencontrer un jour, mais ça avait aussi un effet pernicieux, c’est que plus on passait de temps entre étrangers, plus on avait de mal à vraiment rencontrer des locaux : nous ne faisions pas vraiment les rencontres nécessaires pour ça, et un groupe d’étrangers c’était aussi assez « impressionnant » pour des Américains, et les seuls qui nous approchaient le faisaient souvent pour de mauvaises raisons (un certain exotisme, mais rapidement, on se rend compte qu’on a rien en commun).

    Si bien que deux ans plus tard, quand j’ai déménagé en Floride, j’ai volontairement suivi la démarche opposée : connaissant déjà le pays, je n’avais plus besoin d’aide pour m’adapter, je ne me suis pas approché des diverses associations d’étudiants étrangers, et je gardais le moins de contact possible avec les étrangers que je rencontrais. Ouais, pendant ces années-là, je me suis fait pas mal d’amis américains, je me sentais plus ou moins « intégré. » Mais au bout de plusieurs années, sympathisant enfin avec des étrangers que je connaissais depuis longtemps mais de qui je faisais exprès de ne pas me rapprocher trop, j’ai réalisé que j’avais été con et un peu trop extrême dans ma démarche. Ces gens-là devenant de très bon amis, auraient pu le devenir des années auparavant, et au final que de temps perdu.

    Plusieurs années après, quand je suis arrivé au Japon, et même si la situation était très différente (je ne suis plus étudiant, je suis marié, j’ai des enfants, donc une envie moins grande d’avoir une vie sociale très épanouie et peu de temps pour le faire de toutes façons), j’ai essayé de suivre (et suis toujours) une approche quelque part entre les deux : je rencontre qui je rencontre, et le critère principal pour mes fréquentations est tout bêtement si j’aime bien passer du temps avec la personne en question ou non, sans tenir compte de la nationalité. J’ai assez peu d’amis (mon temps libre étant essentiellement consacré à la famille) et ils sont de plusieurs nationalités, y compris français et japonais.

    Par contre, c’est vrai qu’ici, à Kagawa, à part les Anglos, les étrangers occidentaux sont rares et chacun semble plus ou moins vivre sa vie de son côté (la preuve, je vois qu’Océane a posté juste au-dessus, et malgré quelques échanges d’e-mails, on a jamais réussi à se croiser 😉 ), je pense aussi que le fait de faire le choix de vivre ici dénote cette approche. Si je veux avoir une vie sociale très riche, aller à plein de soirées, rencontrer plein de monde, je ne vais pas aller vivre à Takamatsu mais dans une grande ville. Et effectivement, les seuls Occidentaux essayant d’avoir ce style de vie sont les anglophones, parce que JET, parce qu’ALT et parce que jeunes et vivant au Japon juste deux trois ans pour se faire une expérience de vie internationale et/ou par exotisme.

  • Répondre
    tetoy
    27 novembre 2017 at 21 h 17 min

    Je trouve ça super courageux à la base. Tu t’es mis dans une situation d’inconfort pour progresser. Je trouve ça vraiment génial. Tu as affronté la vie que tu souhaitais avoir, sans pour autant choisir la facilité, mais tout en mettant les chances de ton côté. Bravo. Bravo, parce que beaucoup de personne ne serait pas capable de faire le1/10e de ce que tu as fait.
    Il faut avoir sacrément de motivation et d’envie. Je te respecte énormément pour ça ^^
    Et puis je comprend tout à fait que tu ne veuilles pas te faire de nouvelles connaissances « françaises » ou autre d’ailleurs.
    Quand on est bien dans sa vie et dans sa peau, autant profiter 🙂
    Les nouvelles rencontres se font sur le tas, pas la peine de les provoquer quand il n’y en a pas le besoin. Elles viendront d’elle-même et ce sera tout aussi agréable de s’en faire s’en aller les chercher.

  • Répondre
    Kansaijin
    29 novembre 2017 at 18 h 58 min

    Coucou, une fois de plus, au début, j’étais comme toi, et mon premier séjour au Japon s’est passé dans une petite ville désuète perdue dans le Tohoku dans une maison 100 pourcent tatamis, pour dire l’immersion 🙂 ! Mais maintenant et depuis quelques années, je ressens le besoin impérieux de ma langue, de ma culture, sans lesquelles je ne peux être complètement moi-même et comprise. Je croyais qu’après une dizaine d’années, j’allais pouvoir être comme un poisson dans l’eau en japonais avec les Japonais, mais ça n’a pas été le cas. Et j’ai bien l’impression que ça ne le sera jamais! C’est pas si simple. J’ai fini par comprendre qu’une langue, et toute la culture qu’elle véhicule est quelque chose de très profond et lié à notre identité. Bon, de là à rechercher des Français juste parce qu’ils sont français, non! J’ai quelques amis français ou francophones au Japon, mais c’est un peu, des deux côtés, le parcours du combattant pour se voir. Japon oblige. Les réseaux sociaux me gonflent, trop chronophage et superficiel. Béni soit Skype pour téléphoner en France sans me ruiner! Si je pouvais connaitre et rencontrer plus de Français ou francophones sympathiques (de préférence pas des gens de passage comme des expats) j’en serais très contente. Je ne sais pas comment tu fais Béné… Je suppose que tout un chacun fonctionne différemment… En tout cas, si tu te sens bien et épanouie ainsi, c’est l’essentiel! L’important est de se connaitre et de savoir ce qui nous rend heureux!

  • Répondre
    Nesss
    29 novembre 2017 at 23 h 06 min

    Je rejoins les précédents commentaires, et rajoute que tu as suivi ton intuition et tes envies, c’est important. Ça ne sert à rien de se forcer, si tu te sens mieux parmi les japonais c’est que c’est ainsi que tu es faite. Leur culture, leur respect, leur façon de vivre et d’être dans te correspond.
    Personnellement je pars un mois et demi au Japon cet été dont un mois en école pr continuer ce que j’apprends en France, et tout comme toi je ne souhaite que parler le plus possible japonais. Pas d’appartement mais une famille d’accueil pour le logement, et surtout, une immersion totale !

    Continue de suivre ton instinct

  • Répondre
    Une Occidentale en Chine
    30 novembre 2017 at 10 h 37 min

    Je suis parfaitement ton point de vue!
    Personnellement, quand j’étais à Pékin, je n’avais eu qu’une amie française et les ponts ont été coupés. Mais je ne ressentais pas le besoin d’être dans une communauté de français.
    À Shanghai, je suis dans les groupes de français car c’est bien pratique quand on a besoin de quelque chose mais pareil j’ai qu’une seule amie française. Et je ne ressens pas du tout le besoin d’être toujours entre compatriotes même si parfois ca fait du bien car la mentalité chinoise est très loin de la mentalité japonaise…
    Mais en effet je comprends ta situation car je la vis « à peu près » également !

  • Répondre
    MARTIN
    1 décembre 2017 at 5 h 14 min

    Deux points dans ce que vous affirmez. On apprend mieux et plus vite une langue en immersion complète: je partage complètement, ce sont les fondements des séjours efficaces à l’étranger: il ne faut pas parler que la langue des locaux et uniquement celle-ci. En six mois, on finit par parler, et même à rêver, dans cette langue, initialement « étrangère » (si, si!).
    La conséquence pratique de ces efforts, ce sont de nouveaux ami(e)s, des copains/ines, des relations, des habitudes, une vie nouvelle où on se sent d’autant mieux que l’on en maîtrise les codes, les « us et coutumes » et pas seulement la langue. Il est alors normal qu’une présence française soit perçue comme dérangeante ou dépourvue d’intérêt, on a d’autant moins le « mal du pays » que l’on a réussi à se fondre harmonieusement dans notre nouvel environnement qui est devenu notre quotidien.
    Je connais un petit garçon qui, à 15 ans, est parti vivre à la campagne, dans le Middle West, aux Etats Unis. Il était très fier de pouvoir passer pour un américain sur place en un peu plus de six mois; la France ou les français ne lui ont jamais manqué…même à Noël.
    Plus tard, il est parti en Thaïlande, il a même réussi à s’exprimer très correctement sur place. Une chose: partager la vie de quelqu’un sur place accélère considérablement cette fusion avec son nouveau chez soi.

  • Répondre
    Astrid
    10 décembre 2017 at 7 h 32 min

    Je pense que chacun fait ses choix et vis ses expériences en fonction. Je sais que la façon de gérer ses relations (qu’elles soient professionnelles ou amicales) est très différente au Japon qu’en Europe. Je pense que la majorité des expatriés ont besoin de retrouver des bases de relation qu’ils maitrisent et avec lesquelles ils sont habitués. Comme tu le dis très précisément, tu te sens mieux au Japon qu’en France alors c’est peut-être que, contrairement aux autres, ce mode de fonctionnement te convient mieux. Visiblement ces choix te conviennent parfaitement alors il n’y aucune raison de changer 🙂

  • Répondre
    alain-philippe Gérard
    11 décembre 2017 at 10 h 46 min

    Quelle belle aventure… Bénédicte (Béné) je comprend fort bien ta decision et ta route sur les chemins de kyūshū..j’ai fait mon premier voyage au japon en 1974 après mon mariage avec une merveilleuse petite poupée Japonaise rencontrée à l’Alliance Française.. J’ai 2 filles et deux petits fils qui vivent à Paris car je n’ai pas eu l’opportunité à l’epoque de m’installer dans ce pays qui n’était du tout évident à conquerir dans les années 70 pour un furans(o)u -jin de l’epoque…C’est sans doute un grand regret pour moi..J’en respecte d’autant plus celles ou ceux qui ont franchi le pas comme toi BénéSan (si tu me pardonnes cette familiarité..mes 70 ans me permettent peutêtre cette digression..) je vis depuis quelques années au Canada auprès d’une Compagne Acadienne à qui je me suis promis de faire connaître ce pays passionnant.. hors des sentiers battus..J’ai cru comprendre que tu faisais partager tes connaissances de ces sentiers ou ai je mal interprété ta presentation du Routard… Je n’en suivrai pas moins ton blog et tes écrits rafraîchissants..Alphilge

  • Répondre
    Pauline
    13 décembre 2017 at 18 h 43 min

    Contente de lire cet article. Je ne me permets pas de juger car chaque personne est différente et tant qu’elle est heureuse.
    Comme tu le dis tu as pu apprendre en profondeur et je trouve cela admirable.
    En tout cas j’ai hâte de te voir enfin (normalement en 2018 retour au Japon) .
    Bisous

  • Répondre
    原田匠彦
    14 décembre 2017 at 21 h 08 min

    イギリスの語学学校に居た頃を思い出します。自分は英語を勉強しに来てるんだから、たとえ日本人学生が日本語で話しかけて来ても、常に英語で返していました。多くの人は寄り付かなくなりましたが、少数の学生とは仲よくなれました。日本人同士でも英語で話すのです。時が経って、フランスでフランス語を学ぶ機会が何度かありました。最初はもちろん日本語を話していなかったのですが、一度試しに、あえて日本語で話しかけてくる日本人学生と日本語で交流することをやってみました。やってみて良かったです。彼らと過ごした時間は全く時間の無駄でした。

  • Laisser un commentaire