KyûshûNagasaki

[Nagasaki] Déambulations à Higashi-Sonogi

Higashi-Sonogi, préfecture de Nagasaki

Higani-Sonogi est une bourgade de 9000 habitants bordant la baie d’Omura à Nagasaki. J’ai découvert son existence lors d’une de mes nombreuses recherches sur Google. Je suis tombée sur le site présentant leurs expérience d’hébergement chez des producteurs de thé et je suis tombée sur le charme. Je voulais absolument y passer une nuit.
Quelques semaines plus tard j’ai été tirée au sort pour participer à un séjour à la découverte des villages de potiers de Hizen. Je me suis très bien entendue avec les représentants de la préfecture de Nagasaki et ils ont proposer de m’organiser un séjour à Higashi-Sonogi afin que je découvre un peu ce village.

Malheureusement pour une raison obscure la nuit chez les producteurs de thé s’est transformée en une excursion d’une journée. C’est un peu déçue quand même (ayant commencé le yosakoi peu de temps après je n’ai finalement jamais passé la nuit là-bas) et avec de la fièvre que je me suis laissée guider entre le bord de mer et les plantations de thé.

Ce qui fait l’intérêt d’Higashi-Sonogi c’est donc avant tout ses immenses champs de thé. Les feuilles de ce précieux breuvage (Sonogi-cha, thé de Sonogi) sont cultivées sur des hectares entiers enter les montagnes qui enclavent le village. On peut se promener sur les chemins et même dormir chez des producteurs comme je le mentionnait en début d’article. Lors de votre séjour il est possible de demander à participer à des atelier autour du thé comme un circuit guidé dans les plantations, participer à la cueillette, ou faire de la cuisine. Pour ceux qui sont intéressés je vous laisse consulter le superbe site web Green Tea Homestay in Higashi-Sonogi.

L’autre gros intérêt touristique de Higashi-Sonogi est la gare de Chiwata (千綿駅) en bord de mer. La ligne Omura longe la baie et le spectacle à travers les vitres est très joli. Chiwata est une gare très peu fréquentée avec moins de 150 passagers par jour. Pour compenser, elle se transforme en restaurant qui sert en journée un délicieux curry. Le soir elle attire les photographe et autres Instagrammeurs qui viennent photographier le soleil qui se couche directement en face de la gare. Y étant en journée je n’ai pas pu profiter de ce spectacle mais je suis d’ailleurs retournée à Chiwata un an plus tard exprès pour cela et… le ciel nuageux n’a rien laissé paraître.

Autrement il n’y a pas grand chose à faire dans le village : quelques plantations de fraises où on peut en cueillir et en déguster à volonté, un petit port où les baleiniers amenaient leurs proies à l’époque (Higashi-Sonogi est encore réputée pour sa viande de baleine aujourd’hui), un michi no eki (sorte d’aire de route vendant des spécialités régionales) avec à côté une belle maison d’époque que l’on peut visiter ainsi qu’une tombe Kofun.

En résumé je ne pense pas que ce soit un passage obligé sauf pour les amateurs de thé et, je le répète, la très jolie offre d’hébergement chez des agriculteurs.

Port de Higashi-Sonogi, nagasaki
Le port de Higashi-Sonogi,

Champs de thé à Higashi-Sonogi, Nagasaki

Curry servi au restaurant de la gare de Chiwata, Higashi-Sonogi, Nagasaki
Le fameux curry de la gare de Chiwata
Gare de Chiwata, Higashi-Sonogi, Nagasaki
Le train entre en gare de Chiwata
Tags:

3 comments

  1. Avatar

    Je découvre ce billet et ce lieu enchanteur!! Les paysages de thé ont l’air magnifiques et je rêve de visiter une plantation!! Merci pour cette découverte.

  2. Avatar

    Alors qu’il pleut dans mon petit coin d’Alsace, je suis contente de m’évader avec ce lieu enchanteur.
    Les plantations de thé sont si joliment alignées et cette vue sur la plaine. Wouaouh ! 😀

  3. Avatar

    Ah…merci c’est super ! Mais pourquoi n’ai je pas lu cet article avant mon voyagea Nagasaki… ? J’aurais trop aimé y aller ( suis une fan des thés Japonais) et dormir la bas !! Dans un précédent commentaire tu me demandais ce que je pensais de Nagasaki et Kumamoto, donc je te répondrais en partie ici. Cette année je suis retournée à Nagasaki pour la 2eme fois. La 1er en novembre 2017 j’avais vu le musée de la bombe puis avait pris des trombes d’eau sur la tête pendant 2 jours donc mon impression de la ville et de ses habitants avait été tres influencé et j’avais ressenti une tres grande tristesse. Cette année sous le soleil j’ai pu me promener dans la ville et vraiment profiter (j’ai fait pas mal d’endroits que tu conseillais dans tes articles merci !!) et j’ai adoré les lieux, j’ai trouvé les habitants tres ouverts, des personnes m’ont parlé spontanément aux arrêts de bus ou au restaurant (surtout des dames agées et trés rigolotes en fait) comme maintenant j’arrive à me débrouiller avec qq bases de japonais cela les encourageait à discuter. Je logeais dans un Airbnb chez un Monsieur à la retraite vraiment très gentil et au sommet d’une colline vers Akasako. J’ai adoré les 3 jours passé la bas et j’ai ressenti un certaine douceur de vivre et décontraction. Le funiculaire de Inasayama avec la vue magnifique sur la ville j’ai adoré et j’ai expérimenté le onsen Fuku no yu ( qui est sur la même colline de l’autre côté), super avec un bain extérieur qui a une vue magnifique sur la ville. J’etait au bout de la ligne du tram donc tres pratique et pas cher du tout ( 120 yen pour traverser toute la ville). Si j’ai l’occasion j’y retournerais encore et explorerai les environs ( donc si tu as encore d’autre bons plans en plus de la plantation de thé je suis preneuse). Sinon Kumamoto est une autre ville que j’ai adoré mais peut être je t’écris en privé si c’est possible pour pas prendre trop de place ici.

Laisser un commentaire