KyûshûNagasaki

Une journée en famille à Nagasaki

Abribus en forme de fruits, Konagai, Nagasaki

Suite à mon interview parue dans le journal Nishi Nippon le 1er janvier dernier, j’ai été contactée par le département de l’Industrie, de l’Agroalimentaire et de la Promotion des produits locaux de la préfecture de Nagasaki qui a tenu à m’inviter une journée afin de me faire découvrir les spécialités de la région.

 

Après avoir reçu cette gentille invitation, j’ai commencé à penser au jour où je pourrais y aller et après avoir planifié mon déménagement et mon séjour à Hokkaidô, j’ai décidé du 20 février. Cela tombait parfaitement bien car l’avant-veille de la fin du festival des lanternes de Nagasaki !
Février est l’un des meilleurs moments pour visiter cette ville grâce à ce grand festival.  Très récent (créé en 1994), il est toutefois le deuxième plus grand festival de la ville et attire chaque année des centaines de milliers de curieux. La gare de Hakata est même décorée de lanternes pour cette occasion ! Je n’y étais encore jamais allée donc c’était la bonne occasion de faire une pierre deux coups.
 
Le samedi 20, j’ai sauté dans le train express Kamome. A mon arrivée, j’ai été accueillie par mon contact de la préfecture ainsi que sa femme et ses 3 enfants âgés de 13, 9 et 7 ans. Comme nous étions le week-end et qu’il prenait gentiment sur son jour de repos pour me faire visiter il a décidé qu’il serait plus sympa de visiter tous ensemble. J’allais donc passer une journée à découvrir Nagasaki en famille !

Très vite, j’ai sympathisé avec tout le monde, en particulier avec la femme de mon contact ainsi que ses deux filles. Nous avons commencé par parcourir les artères couvertes de la ville et avons marché jusqu’à la boutique Iwasaki Honpo (岩崎本舗) qui vend de délicieux kakuni-manju (角煮まんじゅう, brioche au porc). Tout de suite après nous avons été sur le port Dejima pour déjeuner dans un restaurant de poisson. Eh oui, à peine notre kakuni-manju avalé nous sommes allés déjeuner. Cette journée s’annonçait riche en découvertes culinaires : normal vu la personne qui m’invitait.
J’ai choisi un classique bol de riz au thon rouge mais j’ai pu goûter à une nouvelle spécialité locale : des nouilles udon de l’île de Gotô. Quelle découverte ! Elles étaient d’une douceur et d’une mollesse incroyable. Si j’avais eu très faim, j’aurais pu terminer sans problème la portion énorme qui nous avait été servie.
 


 
Au détour de la conversation, j’ai fait part de mon envie d’aller voir les abris-bus en forme de fruits de la ville d’Isahaya. Découverts en 2011 depuis le train, je les avais un peu oubliés jusqu’à l’été dernier et j’attendais le retour des beaux jours, ayant comme idée de reproduire la jolie promenade qua fait cette blogueuse.
Comme je connaissais bien la ville et que le festival des lanternes n’avait pas encore commencé, la personne de la préfecture a décidé de nous y emmener !
Pendant le trajet, j’ai beaucoup discuté avec la maman et j’ai pu aussi regarder pour la première fois de ma vie Hannah Montana dont les enfants sont accro. Bon, si j’avais l’intention de regarder la série c’est loupé : ils ont regardé en boucle le tout dernier épisode. En tout cas c’était bizarre de voir des américains doublés en japonais, surtout que les rires enregistrés sont conservés.
 
Le trajet est passé plutôt vite et nous sommes arrivés près des abris-bus. Ils sont tous évidemment ultra-mignons et on s’est tous amusés à essayer de trouver les différents fruits représentés : tomate, melon, etc… Ces abris-bus ont déjà plus de 30 ans et on sent l’usure du temps et surtout l’oxydation à cause des embruns : la mer est juste de l’autre côté de la route ! J’ai été subjuguée par la vue depuis la route om sont les fruits géants : on a un panorama imprenable sur la mer Ariake et sur le mont Unzen. Ce jour-là il faisait son timide, caché derrière une épaisse couche de nuages.
 
Abribus en forme de fruits, Konagai, Nagasaki
L’abribus tomate


La mer Ariake et le mont Unzen en arrière plan
La mer Ariake et le mont Unzen en arrière plan

 
En rentrant, nous avons fait un crochet par la ville d’Unzen justement, afin de déguster une délicieuse pâtisserie dans un café très mignon nommé Neo Classic Clover. J’ai mangé une tartelette fromage frais-myrtilles (cueillies dans la région) à tomber par terre dans l’espace café adjacent. Avec ses anciens meubles en bois foncé et ses napperons, on se serait cru dans la maison d’une grand-mère française. Le coin pâtisserie vendait aussi des biscuits, madeleines et autres douceurs à emporter absolument adorables. Je regrette vraiment de n’avoir rien acheté. Bon ça me donnera une excuse pour y revenir.
 

 
De retour en ville, nous avons déposé leur fils à son entraînement de basket avant d’aller au festival des lanternes ! Nous sommes arrivés pile pour la parade que nous avons suivi pour aller voir quelques lanternes ainsi qu’une démonstration de danse du dragon. Il y avait énormément de monde. Depuis notre départ le midi, la foule avait triplé et c’était plutôt pénible. Je n’ai même rien pu voir de la danse tellement on était derrière et impossible de prendre des photos correctes. La plus jeune des enfants s’étant elle aussi lassée, elle a voulu aller voir les carpes du pont à lunettes Megane-bashi. J’ai sauté sur l’occasion afin de m’échapper de la foule.

Nous sommes rapidement arrivées sur les lieux et nous avons marché le long de la rivière en sautant de pierres en pierres. Une gentille dame nous a offert des des graines spéciales carpes que nous avons joyeusement jeté aux poissons multicolores.
Nous nous sommes aussi amusés à traverser la rivières sur les pierres non-immergées et avons cherché celles en forme de coeur tout en riant. C’était un moment très agréable.
 

Pierres coeurs au Megane-bashi, Nagasaki
Deux pierres en forme de coeur et une en forme de chaussette se cachent dans cette photo, saurez-vous les retrouver ?

 

Pour finir cette journée gastronomico-touristiques, ma famille d’adoption du jour m’a emmenée dîner dans un restaurant spécialisé dans le chawanmushi (茶碗蒸し, flan aux oeufs japonais), appelé Yossô. Cet endroit est tellement réputé qu’il y a une queue monstre. En fait nous avions essayé d’y aller le matin en tout premier mais il y a avait déjà une cinquantaine de personnes faisant la queue alors que ça n’était pas encore ouvert !
Le chawanmushi est un met que j’aime beaucoup donc j’étais ravie d’y aller même si je n’avais pas faim. J’ai commandé un menu comprenant un flan et un bol de riz aux trois couleurs (porc, oeuf et oeufs de poissons). Le chawanmushi était délicieux, fondant, le meilleur que j’ai mangé de ma vie. Et le bol était juste énorme ! Une adresse à essayer absolument si vous êtes de voyage dans le coin.

Le repas fini, la personne de la préfecture m’a remis un paquet avec des nouilles de Nagasaki ainsi qu’une multitude de flyers et explications sur ces produits. Quelle gentillesse décidément !
Comme il se faisait tard, nous nous sommes séparés après le repas. Je voulais voir les lanternes de nuit mais l’heure tournant j’ai décidé de rentrer en photographiant celles que j’ai trouvé sur mon passage.
 


 
Cette journée en famille m’a fait un bien fou. Je n’ai pas eu l’impression d’être là en tant qu’invitée mais en tant que membre de leur famille à part entière. Je ne les remercierais jamais assez pour leur hospitalité et espère les revoir un jour. En tout cas chaque minute passée là-bas renforce mon amour pour Nagasaki. C’est une ville étonnante qui ne se résume pas qu’à son triste passé atomique.

 

Cette journée à pu être possible grâce à l’aimable invitation du département de l’Industrie, de l’Agroalimentaire et de la Promotion des produits locaux de la préfecture de Nagasaki. Je reste libre de mon contenu éditorial.

 
 

Accès et informations pratiques

 

Neo Classic Clover (ネオクラシッククローバー) | site web (jp)


Adresse : 21-1 Azumacho Furushiromyo, Unzen, Nagasaki Prefecture 859-1104
Téléphone : 0957-38-2013
Prix : gâteaux à partir de 220 yens
Horaires :tous les jours de 8h à 21h

 

Seafood market Nagasaki Port Dejima Wharf shop (海鮮市場 長崎港 出島ワーフ店) | site web (jp)

Adresse : 〒850-0862 Nagasaki Prefecture, Nagasaki, 出島町1ー1
Téléphone : 095-811-1677
Prix : autour de 800 yens
Horaires : tous les jours de 11h à 23h

 

Yossô (吉宗) | site web (jp)


Adresse : 〒850-0853 Nagasaki Prefecture, Nagasaki, 浜町8-9
Téléphone : 095-821-0001
Prix : à partir de 756 yens pour un flan chawanmushi
Horaires : tous les jours de 11h à 21h

Tags:

27 comments

  1. Cette ville c'est l'un de mes plus gros coups de coeur au Japon <3 Les gens sont incroyablement gentils là bas !

    1. Oh je vais aller voir sur ton blog si tu avais fait un article alors (je ne m'en souviens plus).

  2. Ton article m'a vraiment donné envie d'y aller à mon prochain voyage au Japon !

    1. Fonce ! C'est vraiment un endroit super.

  3. J'ai travaillé deux ans dans la pâtisserie Little Angels qui se trouve dans la même rue que Yosso, à environ 20 mètres XD le patron de Yosso est d'ailleurs le beau-père de mon ancienne patronne. Le monde est petit ! Je suis une fan de leurs unagi sushis <3

    1. Ah je n'ai pas eu l'occasion de voir cette boutique, on s'est pas vraiment aventurés plus loin que Yosso.
      La prochaine fois je goûte leurs sushis !

      Ca se passe bien pour toi ?

    2. Oui ça va, je prends le temps de réfléchir à ce que je veux faire dans le futur. Mon copain me manque et le Japon aussi donc c'est plutôt bon signe 🙂 Il faut que j'y retourne en étant sereine et en me mettant moins la pression. J'ai vraiment envie de m'orienter vers le tourisme et l'enseignement du français à Tokyo.
      Ton déménagement s'est bien passé ?

  4. Les abribus !!!!

  5. Moi aussi j'aime beaucoup Nagasaki.
    Même si la petite journée que j’ai passé là bas fin septembre 2014 était très pluvieuse (j'ai eu le droit à un petit typhon) j'en garde un très bon souvenir, les gens sont super gentils là-bas (comme dans tout Kyushu).
    J'ai notamment discuté avec une japonaise d'une quarantaine d'année dans le tramway. (elle a commencé à me parler car elle a vu que je m'étais levée pour laisser ma place assise à une personne âgée).

    De toute façon le peu de temps où je suis restée sur Kyushu j'ai tout adoré. Ça reste une de mes régions préférées avec le Kansai.

    1. Je crois que je ne suis pas allée une seule fois à Nagasaki sans avoir un peu de pluie. Cette ville doit avoir un micro-climat x)

  6. Ah! Nagasaki! que de bons souvenirs!

  7. Eh beh à voir les commentaires, il n'y a pas que toi qui adore cet endroit ^^
    Je trouve ça genial d'avoir partagé cette journée ensemble. Tout le monde a pû profiter, c'est top 🙂

    1. C'est un endroit tellement génial que je ne comprends toujours pas pourquoi les gens vont TOUJOURS à Hiroshima.

  8. J'ai trouvé la pierre en forme de cœur o/ mais c'est tout xD

    Tout ça m'a donné faim !! Encore de jolies photos et une envie toujours plus grande de retourner au Japon (je suis entrain de réfléchir à un nouveau voyage pour… dans un mois xD) !!

    Merci pour cet article gourmand : direction –> le goûter ^^

    1. Celle en forme de chaussette est plutôt difficile à repérer je l'avoue ^^ elle est tout à droite de l'image.

  9. Je te trouve chanceuse d'avoir pu passer la journée avec une famille locale, cadeau pour tout "voyageur" digne de ce nom 🙂

    Mais je reste curieux: ayant visité Hiroshima, on ne peut pas passer à coté du passé de la ville (dome, musée, etc).
    Y a t'il le même devoir de mémoire à Nagasaki ?

    1. J'étais assez anxieuse avant de partir (comme toujours) mais finalement c'est vraiment une bonne façon de découvrir un endroit.

      Oui il y a aussi un musée de la bombe, des vestiges, un point d'impact etc… J'ai même trouvé Nagasaki plus émouvante qu'Hiroshima.
      J'avais parlé de tout ça dans un article en 2011 mais il est en brouillon pour cause de réécriture. Quand je le publierais de nouveau je te dirais.

  10. Je prends des notes, on arrive bientôt et Nagasaki est prévu au programme ! Magali et sa tite famille (enfin heureuse de te relire – pas eu internet souvent en Russie ^^ )

    1. Ooh déjà bientôt fini la Russie ? Je vais aller voir ton blog (ou sur VF) voir où vous en êtes ^^

  11. Très bon reportage et vraiment agréable à lire, je pense aussi que le Kyushu est vraiment l'une des meilleurs région du Japon (avis personel bien sur)
    J'ai prévu de faire Nagasaki pour mon prochain voyage et grâce a tes articles, j'ai pas mal d'information
    As tu l'intention de visiter Sasebo ? c'est une ville peu touristique mais tres joli car construit entre les montagnes

    1. Je suis tout à fait d'accord avec toi 😀

      Oui Sasebo est prévue mais vraiment pas pour tout de suite. Je voudrais faire Shimabara et Unzen en premier et retourner aux abris-bus.

  12. Bonjour,
    La ville de Nagasaki semble environnée de colline en pleine nature, c’est joli cette impression verdure, il parait que l’on peut apercevoir au large, baleine et dauphins. Je ne doute pas que les spécialités régionales doivent être délicieuses.

    1. Le sud de Nagasaki (ouest de Kumamoto) est effectivement réputé pour les dauphins. Par contre pour les baleines je ne sais pas.

  13. C'est un très chouette article, j'ai beaucoup aimé le lire ! Ca donne envie d'y aller ! ^^ Elle avait l'air chouette cette famille 🙂

  14. Je commente longtemps après la publication de ton article mais je rattrape ma liste d'articles sauvegardés! 😉

    Très joli article, ce festival des lanternes a l'air vraiment beau et plus largement ça donne envie de découvrir Nagasaki (comme pour Hiroshima c'est dommage que la plupart des gens limitent ces villes à leur triste histoire!) Et la personne qui t'a accueillie est vraiment adorable de t'avoir fait partager cette journée avec sa famille, ça devait être très sympa 🙂

Laisser un commentaire