Mes voyages au JaponMiyakojima

Parcourir Miyakojima à vélo

Parcourir Miyakojima à vélo

La veille j’ai réservé un vélo à la guesthouse. Ils en possèdent 2 et les prêtent gratuitement mais c’est premier arrivé premier servi.
Après un lever vers 7h, je suis montée sur la selle à 8h. Les premiers mètres me feront comprendre que mon excursion du jour, tout à vélo, ne sera pas du gâteau : la selle est trop basse et le vélo trop rouillé pour actionner la manivelle qui permet de la remonter. La rouille empêchait aussi le pédalier de tourner correctement, bref je savais que j’allais en baver mais j’ai décidé de suivre le programme que je m’étais fixé.
En premier lieu, un endroit que j’avais adoré en 2011 et où je rêvais de retourner : Utopia Farm. Il s’agit d’une plantation de fruits et fleurs tropicaux ouverte aux visiteurs.


 
Mes vacances à Miyakojima, partie 3
 
Située à environ 10km de la guesthouse, ça me paraissait, comme le jour précédent, facilement faisable. Hélas, si Miyako est une île relativement plate comparé à d’autres d’Okinawa mais ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas de collines non plus ! Couplé avec ce maudit vélo, un soleil qui brûlait la peau, une chaleur pas possible et d’énormes araignées qui pendaient entre les arbres, je me suis demandé ce que je venais faire là.
J’ai vraiment souffert pendant ces 10 km, m’arrêtant souvent à l’ombre pour boire de l’eau et mettre de la crème solaire et roulant sur la route pour éviter les bestioles (arachnophobes, vous êtes prévenus, les araignées de Miyako font la taille d’une main !)
 
Une fois arrivée, quel bonheur d’entrer dans la réception entièrement climatisée. Après m’être acquittée du prix d’entrée de 280 yens, dérisoire quand on voit la richesse du lieu, je suis ressortie direction les plantations de mangues et les serres tropicales. J’ai encore une fois été charmée par l’endroit et plus particulièrement par la serre des hibiscus qui ne compte pas moins de  200 espèces différentes… que j’ai photographiées une par une. Ca a été difficile de n’en choisir que 3 pour poster ici.
La visite se termine par les serres de bougainvilliers dont les fleurs tombent au gré de la brise, puis par une terrasse ombragée et pleine d’arbres tropicaux, avant de rejoindre la réception où j’ai dégusté une très bonne glace à la mangue.
Utopia Farm est une endroit que je recommande chaudement pour tout visiteur venant à Miyakojima. C’est une des endroits qu’il ne faut pas manquer.

Utopia Farm, Miyakojima
Utopia Farm

Vasque d'hibiscus, Utopia Farm, Miyakojima
 
C’est avec regret que j’ai quitté la ferme et ai repris mon vélo pour quelques kilomètres supplémentaires sous le soleil, direction la plage de Maehama Beach (前浜ビーチ). Longue de 7km et classée depuis des années comme étant la plage la plus belle du Japon, elle est particulièrement sûre pour les enfants car elle reste peu profonde assez loin. Ce jour là il y a avait de grosses vagues, une mer un peu déchaînée comme j’avais rarement vu sur cette plage, d’ordinaire assez calme.

 

Yonaha Maehama Beach, Miyakojima
La plus belle plage du Japon

J’ai enfilé ma veste de bain et en ai profité pendant 2 bonnes heures… avant qu’un homme d’une quarantaine d’années qui avait posé ses affaires pas loin des miennes ne vienne me draguer…. Je l’avais repéré depuis un bon bout de temps et je ne sais pas pourquoi je m’y attendais.  Dans ces cas-là je fais mine de ne pas parler japonais mais là j’ai oublié.
Il m’a demandé mon numéro de téléphone et je lui ai donné un faux. Manque de chance, il m’a appelé de suite pour que j’ai le sien et a compris que ce n’était pas le bon. J’ai quand même eu la présence d’esprit de lui indiquer un faux nom et un faux nom d’hôtel : pendant quelques minutes je me suis appelée Mélissa et je suis devenue américaine.
Heureusement, une averse aussi violente que brève s’est abattue tout de suite après, ce qui a coupé court à la conversation car j’ai vite filé reprendre mon vélo. Mes vêtements de rechange étaient trempés et pleins de sable, je faisais pitié à voir mais j’ai vaillamment repris la route… direction mon établissement favori ! En chemin, comme la chaleur et le soleil avaient baissé, je me suis permise quelques détours dans les petits village pour voir d’un peu plus près la vie à Miyako.

Miyakojima, Okinawa
Les shîsâ gardent l’entrée

Arrivée chez Tentomushi, j’ai été rassurée de voir que non seulement ils étaient toujours ouverts mais qu’en plus la décoration adorable du jardin n’avait pas changé. J’ai tout de suite commandé des Miyako soba ainsi qu’un jus de mangue, tous deux absolument délicieux.
Pendant que j’engloutissais mon repas, j’ai beaucoup parlé avec les gérants, un couple de cinquantenaires originaire de… Fukuoka ! Que le monde est petit. Les sujets de conversation ont été variés : ma venue il y a 4 ans, leur fils, leurs voyages, leur commerce, la vie à Fukuoka, la vie à Miyako etc…
Après… j’ai pu expérimenter des activités qu’ils ne réservent qu’à certains de leurs bons clients mais comme ils m’ont demandé de garder le tout sous silence (ils veulent que ça reste VIP, si je peux me permettre ce terme), je posterais donc juste une petite photo, sans plus de commentaires.

Miyako soba, Tentomushi, Miyakojima
Miyako soba
Plage à Kurimajima, Miyakojima
Plage à Kurimajima

Cette petite pause m’a fait le plus grand bien et je suis repartie tout sourire vers la guesthouse en passant par la mangrove, où j’ai de nouveau manqué de glisser exactement au même endroit qu’en 2011, puis la route qui longe le littoral avant d’arriver sur le petit village d’Hisamatsu (久松) où il y a la guesthouse dans laquelle j’avais l’habitude de loger  (complète lors de mon séjour, hélas).
Le petit village a bien changé ! De nombreux logements ont été construits, ainsi qu’un grand hôpital et des commerces. Il faut dire que Hisamatsu sert d’entrée au pont qui mène à l’île voisine d’Irabujima, du coup ça brasse pas mal de monde. Ils ont même placé un Mamoru-kun !
Mamoru-kun est une statue représentant un policier peinte à la main. Il est placé à des endroits stratégiques pour rappeler aux gens que la vitesse peut-être mortelle. C’est la première fois que j’en approchais un d’aussi près. Il est un peu creepy, kimokawa, comme on dit ici (キモカワ vient de kimoi=creepy et kawaii=mignon);

mangroves-miyakojima


Bouquet d'hibiscus, Miyakojima
Bouquet d’hibiscus
Mamoru-kun, Miyakojima
Mamoru-kun

Quelques kilomètres supplémentaires et me voilà de retour à la guesthouse où j’ai dîné seule. En tout j’aurais fait plus de 30km !!! Inutile de dire que j’ai dormi comme un bébé. Le lendemain je suis allée visiter une autre partie de l’île et… suis sortie un peu de Miyako !

Tags:

17 comments

  1. Avatar

    Plus de 30km à vélo ! Tu es bien courageuse !! (surtout vu le vélo avec panière à linge intégrée :p)
    C'est vrai que la plage est magnifique mais le côté mangrove a l'air vraiment sympa (doit y avoir des moustiques ?)

    1. Avatar

      La mangrove est l'endroit pour voir des énormes araignées. J'y étais déjà allée donc je ne me suis pas plus aventurée.

  2. Avatar

    une veste de bain ??? A quoi ca ressemble ? hahaha !

    1. Avatar

      C'est comme un sweat à capuche mais qui peut aller dans l'au ! C'est bizarre au début mais on s'habitue vite.

  3. Avatar

    C'est beau comme tout ! merci de partager tes vacances avec nous ; je note les lieux pour de futures idées de voyage.

    J'suis la seule à t'imaginer galérer sur un vélo qui fait *croui croui croui*, avec en fond le chant des cigales ? ^^
    Tu as été bien courageuse en tout cas ! (surtout avec le le quadra dragueur, heureusement que la pluie a commencé à tomber)

    1. Avatar

      C'est tout à fait ça xD Avec le gros bruit de freinage en plus.

  4. Avatar

    Ste vélo bricolé avec un panier de supermarché 😀

    Ça donne envie quand même, même si je sais pas si j'aurai un jour la force d'aller jusqu'à Okinawa 😮

    1. Avatar

      Il le faut ! C'est vraiment un endroit à découvrir. On se sent vraiment dépaysé.

  5. Avatar

    Wah ca c'est de la belle journée ! Avec le petit plus du plan drague, nickel ! 😉
    La serre fait rever. Elle a l'air magnifique, ça donne envie d'aller la voir.
    Et super sympa la rencontre avec le couple de l'auberge 🙂

  6. Avatar

    Waw la ferme a l'air vraiment magnifique ! De même que la plage. Ça donne envie !

  7. Avatar

    Super la ferme. Je comprend ton dilemme pour choisir les photos des hibiscus ; sur le site de la ferme il y en a aux pétales fins et bicolores, trop beau ! Celui que tu as mis sur ton blog, le violet, est surprenant. On a tellement l'habitude de voir des hibiscus aux couleurs chatoyantes.

    La plage est tout simplement magnifique ; on a vraiment envie de se jeter dans les vagues et y noyer les vieux dragueurs 😉

    Où peut bien mener cet escalier ? On dirait une rampe d'accès d'avion !

    C'est chouette d'avoir ces petites habitudes et de prendre le temps de discuter avec les gérants. Bel endroit VIP d'ailleurs.

    Merci pour la promenade en tous cas !

    1. Avatar

      C'est une rampe d'accès d'avion en fait. Le propriétaire à du récupérer ça à l'aéroport, c'est super connu sur Miyako mais je ne savais pas son emplacement, j'ai été contente de tomber dessus par hasard.

  8. Avatar

    J’avais aussi loué un vélo. Il ne les prêtait pas gratuitement et c’était 15 euros de 10h à 17 h. Je ne sais pas combien j’ai fait de km, mais j’ai été frustrée pas la contrainte des horaires

    1. Béné

      Je trouve ça super cher pour la “journée” !

  9. Avatar

    Je ne me lasse pas de lire tes pages sur Miyakojima, Je vais finir par les apprendre par coeur, merci ! ça me fait rêver pour mon 3ème voyage au Japon ! Si tout va bien l’année prochaine en avril -mai on fera 4 jours irabujima et 4 jours kurimajima en guest house (pas très loin de Pani Pani ^^). J’aimerai passer le pont de kurima en vélo pour aller à Utopia farm et la plage de Maehama. Sais tu si le pont peut se traverser à vélo, est ce autorisé et sans danger ? tu te rappelle des distances entre utopia et la plage ?

    1. Béné

      Merci 🙂

      Oui bien sûr c’est tout à fait faisable ! Je l’ai fait à pieds l’an dernier. Il y a un trottoir et la route est aussi praticable à vélo. Je te conseille de t’arrêter au milieu du pont car la mer est vraiment belle.
      Il y a environ 7km entre Utopia et la plage de Maehama.

      Pas loin de Pani Pani je te conseille aussi les smoothies de Aosora Parlor (la boutique est arc-en-ciel, impossible de la manquer) et les coupes de glace aux fruits de chez Rakuen no Kajitsu (楽園の果実). Je ne sais pas quels seront les choix disponibles en avril par contre (la mangue c’est que l’été).

  10. Avatar

    Super ! merci pour ta réponse, j’ai repérer les sandwich au tofu d’Aosora Parlor nul doute que je gouterai au smoothies aussi, je note pour rakuen no kajitsu. Tant pis pour la mangue on ne peut pas tout avoir ^^ j’échapperai déjà aux immences araignées c’est déjà pas mal 😉

Laisser un commentaire