Miyakojima

Cap Higashi Hennazaki, Sawada Beach et hospitalité

Cap Higashi Hennazaki, Sawada Beach et hospitalité

Dernier jour complet à Miyakojima. J’avais deux excursions de prévues : le matin j’avais envie de retourner à Higashi Hennazaki (東平安名崎), le cap à l’est de Miyakojima. J’avais beaucoup aimé cet endroit et je rêvais de revoir ce paysage magnifique et unique au Japon. L’après-midi direction l’île voisine d’Irabu.


 
Mes vacances à Miyakojima, partie 4
 
J’avais repéré l’arrêt de bus le plus proche du cap et calculé que depuis ce point, il me faudrait faire environ 6km à pieds jusqu’au phare qui se trouve à l’extrémité. Je suis donc partie le matin de bonne heure et j’ai partagé le bus avec quelques collégiens et lycéens.

 

Objectif Higashi Hennazaki
Objectif Higashi Hennazaki

 
En arrivant au terminus, il faisait bon. Il y a avait des nuages et même une petite pluie fine. Hélas cela n’a pas duré. Le vent sur cette partie de l’île fait passer les nuages à une vitesse folle et je me suis bientôt retrouvée sous un soleil de plomb, sans aucun coin d’ombre autre que mon ombrelle et évidemment sans aucune voiture qui passait à proximité. Une fois arrivée à l’entrée du cap, les voitures mais cette fois personne n’a daigné s’arrêter. Je suis arrivée tant bien que mal au phare où je me suis abritée le temps de me réhydrater avant de repartir pour l’extrême pointe, quelques dizaines de mètres plus loin.
 


Le vent était d’une violence incroyable ! Au sud il n’y a pas de barrière de corail : l’eau est d’un bleu foncé profond et les vagues impressionnantes. Au nord, la barrière de corail au loin arrête les vagues et l’eau est d’un bleu turquoise transparent. Moyennant, on peut grimper (à pieds) en haut du phare pour une vue époustouflante. J’aurais pu rester des heures à admirer le contraste des bleus, il faut dire que le vent rendait la température très supportable.
 

Au moment de repartir, il était pas loin de midi et je ne me revoyais pas refaire le chemin en sens inverse. Une camionnette de glace s’étant installée, je demande au vendeur le numéro d’un taxi pour rejoindre l’arrêt de bus. Il m’explique que les taxis viennent de Hirara, la ville la plus importante de l’île (où je loge) et qu’ils ne se déplaceront pas, à moins de me ramener en ville, ce qui me coûterait très cher. A la place, il a appelé un de ses amis qui a fait exprès le trajet depuis Hirara pour me ramener. J’ai même eu droit à un mini concert de sanshin (三線, instrument à trois cordes typique d’Okinawa) en l’attendant. L’hospitalité des gens de Miyako m’étonnera toujours. Cela restera gravé dans ma mémoire et je retournerais saluer tout le monde quand je repasserais sur l’île (màj de mai 2016 : c’est chose faite et il s’est souvenu de moi !)

 


 

L’après-midi, direction l’île voisine de Irabujima (伊良部島). Les transports n’étant pas des plus pratiques, je suis juste restée à la plage de Sawada (佐和田の浜) où j’ai sympathisé avec un groupe de pêcheurs locaux puis ai fait un détour par les lagons tous proches avant de rentrer.
 
Le soir, sur l’initiative de la patronne de la guest house, petite virée en pleine cambrousse avec les autres habitants de la guesthouse afin de regarder les étoiles. La lune, trop brillante, nous empêchera de voir la voie lactée mais ce fut une soirée très agréable.

Sawada Beach, Irabujima, Miyakojima
Sawada Beach
Plante exotique à Okinawa

Tags:

3 comments

  1. Avatar

    Quelle île reposante, loin de l'agitation ambiante des villes. Quant il fait beau (ce qui est assez souvent le cas) et pas trop chaud (ce qui est moins souvent le cas), se ballader en vélo est très agréable !

  2. Avatar

    J'ai vraiment beaucoup aimé ce cap sur lequel je suis allé plusieurs fois. La vue du haut du phare est exceptionnelle et tes photos le montrent bien.
    Près de sawada, j'avais vu les avions d'entrainement des pilotes de ANA faire des manœuvres de "touch and go" sur la piste de l'aérodrome de Shimoji.

    1. Avatar

      JEe voulais aussi y aller mais les entraînements sont terminés depuis janvier dernier.

Laisser un commentaire