Avec des enfantsExpériencesFukuoka

Expérience : peindre une poupée de Hakata

Expérience : peindre une poupée de Hakata

Comme vous le savez peut-être, depuis vendredi, je suis officiellement devenue correspondante spéciale pour l’Office du Tourisme de la Préfecture de Fukuoka.
Il s’agit du premier projet à se réaliser. Ce partenariat me rend particulièrement heureuse et je suis vraiment honorée d’avoir été contactée par l’Office du Tourisme. J’espère vraiment que ça va aider les gens du monde entier à découvrir Fukuoka. Pour fêter ça, j’ai décidé de me payer une activité que j’avais repérée depuis longtemps : peindre une poupée d’Hakata.

Avant toute chose, une brève explication sur ces poupées.
L’histoire remonte au 17ème siècle mais c’est véritablement au 19ème siècles qu’elles ont été connues du grand public, notamment grâce à un artisan qui a rendu leur fabrication plus facile et moins coûteuse. Différentes des autres poupées japonaises, les Hakata ningyô (博多人形) sont uniquement faites en argile (prit près du Mont Aburayama, dans le sud de Fukuoka city). Les poupées sont très minutieusement fabriquées et du façonnage à la mise en vente il peut se passer de 20 à 60 jours.

Revenons à la peinture !
Le déroulement de l’expérience est très simple : on commence par choisir une poupée à peindre parmi une dizaine de modèles disponibles (poupées, personnages, animaux…). Ensuite on s’installe à la grande table où la patronne a préparé des pinceaux, des cure-dents (pour les détails), un gobelet d’eau pour rincer les pinceaux, une assiette en carton pour la peinture, des mouchoirs, des dizaines de couleurs et c’est parti pour la peinture !
On peut aussi demander à avoir un modèle pour s’inspirer.

 

Je voulais absolument peindre une poupée et comme j’aime beaucoup les daruma, j’ai choisi une poupée toute ronde portant un bouquet de fleurs qui me faisaient penser à des hortensias. Même si ce n’est pas la saison, j’ai donc choisi de les peindre de la sorte : rose, bleu et mauve. J’ai ensuite mélangé du rouge, du blanc et de l’argenté pour l’ornement des cheveux.
Concernant le kimono, j’ai longuement hésité et me suis finalement portée sur un rouge bien vif qui contraste bien avec les cheveux très noirs de la poupée. En fait, les poupées d’Hakata n’ont pas les cheveux noirs mais marron glacé, une très jolie couleur que je n’ai hélas pas réussi à reproduire. Voici le résultat, ainsi que le modèle, qui m’a gentiment été prêté. Cela m’a pris deux heures.

Entouré par des centaines de poupées, le cadre rappelle une ancienne maison japonaise. On entendait en fond sonore la télévision située en arrière-boutique et on nous a servi un thé bien chaud. En fait on se sent comme à la maison et c’est très agréable. La boutique est située dans une petite rue, au bord de la rivière et la table pour peindre est accolée à une grande baie vitrée.

La boutique est très calme et la peinture, même si elle demande un minimum de concentration, est une activité plutôt relaxante et cela développe la créativité. le tout en buvant un délicieux thé vert bien chaud, c’était un après-midi plutôt parfait.

La boutique est tenue par un charmant couple. La patronne, avec qui j’ai beaucoup parlé (et qui m’a surprise en me disant qu’elle m’avait vue à la télé le mois dernier. Elle m’a même parlé du blog), est vraiment adorable et représente bien l’hospitalité des habitants de Fukuoka. Elle n’hésite pas à venir parler un peu entre deux clients et s’intéresse à chacun. Et surtout, c’est une vraie passionnée de poupées qui est intarissable sur le sujet.  J’ai appris beaucoup de choses sur la réalisation, les couleurs, les formes et ce que préféraient les clients en fonction de leur nationalité (la boutique exporte à l’étranger pour les intéressés).

C’est une très belle expérience qui permet, en plus de repartir avec une poupée entièrement personnalisée et pour un prix raisonnable (le tout m’a coûté 1945 yens), permet d’apprendre un peu une partie de la culture de la région, le tout dans une ambiance familiale et chaleureuse. Il est possible de réserver en anglais et d’avoir les services d’un interprète (payant) et on peut venir seul ou en groupe (maximum 50 personnes). N’hésitez pas si vous êtes de passage à Fukuoka !

Accès et informations pratiques

Hakata Ningyô Kaikan Shôgetsudô (博多人形会館 松月堂)

Adresse :
5 Chome-1-22 Nakasu, Hakata-ku, Fukuoka, 1st floor of Hakata Ningyo Kaikan Shogetsudo Building

Téléphone :
092-291-4141
092-286-4478 (réservation en anglais du Fukutabi Information Line for Foreign Visitors)

Tarifs :
à partir de 1575 yens, le prix varie en fonction des modèles.

Horaires :
Tous les jours de 10h à 17h (l’activité prend au minimum 50 minutes).
Réservation indispensable.

Site officiel

Tags:

13 comments

  1. Avatar

    Super sympa comme idée d'activité ! Félicitation encore pour ce chouette partenariat

  2. Avatar

    Tres bonne idée d'activité !! Ca me donne trop envie d'essayer la prochaine fois que je passe à Fukuoka. La tienne est trop mignonne en tout cas.

  3. Avatar

    Super cette activité ! ^^ C'est le genre d'activité que j'aimerai faire. Avec des Kokeshi aussi. 🙂

    C'est bien que tu sois devenue correspondante spéciale. La classe !

  4. Avatar

    Wow, deux heures, je sais pas si j'aurais la patience, surtout que je suis un peu perfectionniste en ce qui concerne les travaux manuels -_- Mais les modèles qu'on voit dans la vitrine donnent vraiment envie. D'ailleurs j'ai été voir sur leur site et il y a vraiment de magnifiques modèles. Le tien est adorable aussi.
    Merci pour la découverte, c'est vraiment sympa comme idée et ça peut faire un chouette cadeau ^^

    1. Avatar

      En fait on ne voit pas le temps passer. J'ai été étonnée que 2 heures soient passées, je ne pensais être là que depuis 30 minutes.

  5. Avatar

    Ahhh j'adore c'est trop mignon 😀 !!

  6. Avatar

    C'est une chouette idée d'activité touristique qui change de ce que l'on a l'habitude de voir; moi qui adore tout ce qui est loisirs créatifs je suis sûre que je m'éclaterai bien 🙂
    Bon il faut juste arriver jusque là 😉 (un jour peut être !)

  7. Avatar

    c'est super mignon!! j'imagine que ca doit demande d'etre un minimum doue(e) pour la peinture? XD
    c'etait quoi comme peinture? est-ce qu'il a eu un vernissage ou une cuisson apres la peinture (histoire de conserver la peinture plus longtemps)?

  8. Avatar

    Felicitations, ton site est tres beau c'est merite.

  9. Avatar

    Activité très sympa, c'est le genre de trucs que j'adore ! J'ai des souvenirs super sympa de décoration de baguettes à Kanazawa ou de poterie à Kirishima, c'est le genre de journées dont on se souvient longtemps et qui sont… tellement japonaises !
    Merci d'avoir partagé ! 😉

  10. Avatar

    Ca fait longtemps que je n'étais pas venue sur ton blog. Félicitations pour être devenue correspondante spéciale et ton nouveau visa de 5 ans ! ^^ Je vais rattraper mon retard en lisant tes articles.

  11. Avatar

    Coucou Béné! Je viens tout juste de découvrir ton blog qui me plait déjà beaucoup.
    Ça fait un moment que je veux aller à Fukuoka mais je n'ai pas encore eu l'occasion… Mais sûrement l'année prochaine! (j'habite à Tokyo).
    Enfin bref, pour en revenir à ton article je suis curieuse de savoir… qu'est-ce que les clients Français préfèrent comme modèle? :p

Laisser un commentaire